LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire La Princesse de Clèves, Madame de La Fayette (1678)

Cours : Commentaire La Princesse de Clèves, Madame de La Fayette (1678). Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  2 Février 2020  •  Cours  •  1 153 Mots (5 Pages)  •  342 Vues

Page 1 sur 5

Avec 21,1 millions d'habitants, New York est la plus grande ville des États-Unis et la troisième agglomération au monde, après Tokyo et Mexico. C’est une ville mondiale qui exerce de nombreux activités de commandement. Elle bénéficie en outre d’un rayonnement international et est connectée aux autres grande metropoles mondiales.

Problématique : New York peut elle assurer un mode durable de développement malgré les enjeux qui l‘animent ?

I ) Croissance démographique et inégalité socio spacial.

A)Une croissance démographique soutenue

New York est la ville la plus peuplée des États-Unis, avec une population deux fois supérieure à la deuxième ville du pays, Los Angeles (3 833 995 habitants). Entre 1995 et 2005, la population de la commune de New York a augmenté plus rapidement que celle de sa région. Les démographes estiment qu'elle devrait atteindre les 9,4 millions d'habitants vers 2025.

Ce sont les immigrants venus s’installer à New York ces quarante dernières années ont été un facteur clé dans la renaissance de la ville.

Les immigrés d’Amérique latine représentent environ un tiers de cette population immigrée viennent ensuite les Asiatiques (28%), les immigrants des Caraïbes non hispaniques (19%), les Européens (16%) et les Africains (4%).

L’augmentation de la population est surtout sensible à Brooklyn, le plus gros arrondissement de New York (2,56 millions d’habitants, +2,4% en deux ans) et Manhattan (1,61 million, + 2,1%).

B) Une croissance vertical et horizontale.

New York se développent et continuent de prendre de l’ampleur. Cela signifie que la ville est soumise à un nombre croissant de citadins qui s’installent en ville : la demande en construction de logements et autres bâtiments urbains en devient donc inévitablement croissant. Mais les défis de préservation de l’environnement imposent de leur côté leurs règles face au développement de la ville.

Une croissance vertical ( élévation de la hauteur des constructions) : dans le centre , la population et les activités sont empile dans les gratte ciel par manque de place mais aussi du pris du m 2 qui est très élevé.

Une croissance horizontale ( extension de la superficie occupe par la ville ) ; cette forme de croissance est visible en périphérie ( la ou ils a de la place c est la que l on trouve les lotissement et les zones et / ou industrielles.

C) Des inégalités socio spatiales fortes.

Aujourd'hui, le processus de mondialisation entraîne une redistribution des populations au sein de l'espace urbain new-yorkais : certains quartiers connaissent des problèmes de paupérisation comme dans le Bronx ou le Queens (rappelons que 20% de la population de la ville vit sous le seuil de pauvreté) et à l'inverse, des quartier populaires comme Brooklyn se gentrifient du fait de l'implantation de populations jeunes, diplômées et relativement aisées. La mondialisation, en concentrant les richesses et les pouvoirs dans certains espaces et en repoussant le « reste » vers les périphéries, accroît ainsi les inégalités et la ségrégation socio-spatiale. En somme, on peut distinguer les espaces "gagnant" et les espaces "perdants" de la mondialisation.

II) Des réseaux de transport varié, denses mais sature.

Des nuisances liées aux transports.

Comme les autres grandes villes du monde, l’environnement à New York est marqué par des problèmes de pollution.Certains de ces polluants peuvent être dangereux pour notre santé mais également pour notre planète, en aggravant notamment l'effet de serre. La voiture constitue une part importante de la pollution atmosphérique.

L es transports en

...

Télécharger au format  txt (7.3 Kb)   pdf (44.5 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com