LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Plan détaillé : la Princesse de Clèves, Madame de La Fayette

Commentaire de texte : Plan détaillé : la Princesse de Clèves, Madame de La Fayette. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  19 Mars 2013  •  Commentaire de texte  •  635 Mots (3 Pages)  •  1 680 Vues

Page 1 sur 3

Plan détaillé :

I- Une fonction informative :

Les personnages (qui ?) :

➤ Pers. Présents : relation maître/confident (rôle de messager v. 9)

➤ Pers. Nommés : Titus, Bérénice (cf. reprises nominales)

Le cadre spatio-temporel (où ? quand ?)

➤ Antiquité + à la veille d’un mariage (futur proche v. 29 + v. 1/15/43)

➤ Rome + cabinet (situation intermédiaire v. 7/8)

L’action (quoi ?)

➤ Sous le signe du secret (champ lexical + métaphore du voile) : Antiochus veut parler à Bérénice + silence de 5 ans (v. 23/25/45)

Vraisemblance des informations :

➤ Ignorance et incompréhension d’Arsace (v. 2 + inter rhét v. 11-16)

➤ Etat émotionnel d’Antiochus justifie la narration (monologue)

II- L’annonce d’une tragédie classique :

Scènes placées sous le signe de l’hyperbole

➤ Superlatifs (l. 22-23) + tournures emphatiques (rois, reine)

➤ Caractère exemplaire du personnage (périphrase v.44)

Un monologue délibératif

➤ Un dilemme : parler ou se taire ? Rester ou partir ? (champ lexical + étapes à repérer + «échos v. 32-33/48)

➤ Enonciation : destinataires variés + impératifs + interrogations rhétoriques (jeu d’écho : partons/parlons)

➤ Jeu des temps (passé composé/futur + passé simple)

La crainte et la pitié (catharsis)

➤ Registre pathétique (champ lexical du sentiment de la souffrance + interjections)

➤ Expression de la crainte et de la colère

➤ Expression de la fatalité et présence de la mort

Ouverture :

Biographie : Jean Racine

- Jean Racine est un poète dramatique né à La Ferté Milon en 1639. Orphelin à 3 ans, il est recueilli par les religieuses de Port Royal. Il est autorisé à suivre gratuitement l'enseignement que dispensent les maîtres de l’école rattachée au monastère. Il devient l'ami de fils de grandes familles du royaume, relations qui lui seront fort utiles dans sa carrière. Il se lie d'amitié avec La Fontaine (1659) et Boileau (1663).

- Après avoir tenté de concilier ses aspirations littéraires avec la carrière ecclésiastique, il se consacre tout entier au théâtre. Il fait jouer La Thébaïde en 1664, puis Alexandre en 1665, mais c'est le succès de la tragédie d'Andromaque en 1667 qui assure sa réputation. Il donne ensuite Britannicus en 1669 puis Iphigénie en 1674 et enfin Phèdre

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (151.2 Kb)   docx (10.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com