LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Un navigateur européen et ses découvertes : Christophe Colomb

Cours : Un navigateur européen et ses découvertes : Christophe Colomb. Recherche parmi 230 000+ dissertations

Par   •  1 Novembre 2019  •  Cours  •  805 Mots (4 Pages)  •  16 Vues

Page 1 sur 4

Un navigateur européen et ses découvertes : Christophe Colom

Le Moyen Âge désigne pour l'Europe la période qui s'étend du Vème au XVème siècle. Cette période est caractérisée par le rôle central de l'Eglise, le travail de la terre et la société pyramidale. On considère généralement que la fin du Moyen Âge à eu lieu en 1492, date de la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. Pourquoi les voyages de Christophe Colomb signifient pour les Européens la fin du moyen-âge ? Pour répondre à cette question il convient de montrer successivement qu'il est un navigateur au service des Rois Catholiques, qu'il est allé à la découverte de l'Autre et pour finir qu'il a répandu la foi chrétienne et prélevé les richesses.

Pour le génois (ou le Catalan) Christophe Colomb, être navigateur à la fin du XVème siècle ne se résume pas à la manœuvre d'une caravelle. Il faut aussi être habile dans les sciences nouvelles, cartographie, astronomie, géométrie, arithmétique... afin de se repérer sur la mer. L'observation des étoiles et du soleil, l'astrolabe et la boussole permettent de définir une position sur une carte (portulan). La prise de Constantinople et le contrôle de la Méditerranée par les Turcs le forcent à contourner l'obstacle par l'Ouest, en traversant l'Atlantique. Il a cependant du mal à faire admettre un projet aussi risqué.

Il lui faut donc obtenir le soutien des princes seuls capables de financer une flotte. Il parvient à convaincre Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon que leur mariage a rendu maîtres d'Espagne. Ayant achevé la Reconquista par la prise du royaume musulman de Grenade, les Rois Catholiques peuvent en effet se tourner vers d'autres horizons pour répandre la foi chrétienne.

Les difficultés du premier voyage (1492-1493) sont bien connues grâce au journal de bord de Christophe Colomb. L'escale de près d'un mois aux Canaries est due à des avaries qu'il faut réparer. Les trois navires (la Nina, la Pinta et la Santa-Maria) voguent ensuite vers l'Ouest. Les difficultés de navigation, le sentiment que l'océan est infini font douter les marins qui reprochent à Colomb « sa folle déraison ». Finalement, le 12 octobre 1492, ils touchent terre aux Antilles.

Colomb a découvert un nouveau continent, mais n'en a pas conscience. Il croit se trouver à Cipango, nom donné au Japon par Marco Polo. Il pense jusqu'à sa mort en  1506 avoir atteint l'Asie. Colomb entreprend quatre voyages en suivant des itinéraires différents. Ils illustrent les difficultés qu'il rencontre pour déterminer le chemin le plus rapide pour ses caravelles. Peu à peu, la navigation atlantique se fera plus précise. La connaissance du régime des vents permettra de définir des routes à suivre.

L'art a représenté les exploits de Colomb. Par exemple, la gravure de Théodore de Bry est réalisée un siècle après l'événement. Elle illustre le premier contact entre les Espagnols et ceux qu'ils nomment, pensant être aux Indes, les indiens. La gravure correspond en partie à la description qu'en fait Colomb. Les indiens « vont tous nu », ils ne semblent pas avoir « le moindre génie pour le combat ». En revanche, le Génois affirme que les indiens sont « des gens très pauvres en tout » alors que la gravure les présente les mains débordant de trésors. Si Colomb relève que « les terres sont bonnes et fertiles », le paysage de la gravure est peu luxuriant.

...

Télécharger au format  txt (5.1 Kb)   pdf (41.4 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com