LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Christophe Colomb - Navigateur européen

Analyse sectorielle : Christophe Colomb - Navigateur européen. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  10 Avril 2014  •  Analyse sectorielle  •  3 399 Mots (14 Pages)  •  654 Vues

Page 1 sur 14

On ne peut pas être sûr que Christophe Colomb est né à Gènes en 1451 car beaucoup de pays se disputent le lieu de naissance du navigateur. Il est soi-disant le fils d’un tisserand génois qui ne choisi pas de suivre la voie de son père mais se passionne pour la navigation. Il partira par la suite demander à Jean II Le Parfait, seigneur du Portugal, de financer son voyage vers « les Indes ». Sa requête fut rejetée deux fois puis, l’explorateur décida d’aller voir le roi et la reine d’Espagne qui finirent par accéder à sa requête. Il partit donc avec trois caravelles : La Nina, La Pinta et la Santa Maria. Le découvreur arriva en Amérique le 12 octobre 1492. Il fera quatre voyages « aux Indes » puis reviendra dans un piètre état, mourut le 20 mai 1506 dans la pauvreté sans savoir qu’il avait découvert le continent qui contient aujourd’hui l’un des plus grand pays du monde. Il fut enterré à Séville.

Nous verrons dans un premier temps la découverte des Indes par Christophe Colomb, plus précisément de Cuba (La Juana) et d’Haïti (Hispaniola). Puis dans un second temps, nous partirons à la conquête de Tenochtitlan du point de vue des amérindiens et des espagnols. Et nous finirons par voir le choc de la colonisation espagnole.

I. Christophe Colomb un navigateur européen

1) Selon la logique de Christophe Colomb, son projet aurait pu aboutir car il croyait qu’en traversant la mer a l’opposé de ce qu’a fait Vasco de Gama (1469-1524), il pourrait trouver un moyen plus rapide et moins dangereux pour aller jusqu’aux Indes. Vasco de Gama, de nationalité portugaise, fut le premier européen à découvrir le chemin vers l’Inde en contournant le continent africain. Conformément à sa logique, Cristoforo Colombo aurait pu atteindre les Indes s’il n’y avait pas eu le continent américain sur sa traversée.

Par rapport à ce qu’il cherchait, il n’a pas réussi son voyage de 1492 car il cherchait un moyen d’aller aux Indes autre que l’Afrique et il n’a donc pas trouvé ce chemin. Il s’attendait à voir des hommes noirs avec des cheveux crépus comme en Guinée, il a vu des cannibales aux cheveux longs. Le navigateur pensait que le voyage durerait peu de temps car l’Amérique n’avait pas encore été découverte car pour préparer son voyage il a lu le livre Imago Mundi du cardinal français Pierre d’Ailly pour calculer l’hypothétique distance entre l’ouest de l’Europe et l’Est de l’Asie. Ces calculs ont été faussés par de nombreuses erreurs de l’auteur car l’Amérique n’était pas censée se trouver là selon lui.

2) Il dit, qu’après trente trois jours de voyage, il est enfin arrivé aux Indes car il a découvert de multiples îles dont les Bahamas et s’en est emparé pour Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon. Il a même bâti une nouvelle ville sur Hispaniola et dit que La Juana est très fertile.

3) En premier lieu, Christophe Colomb a découvert de nouvelles îles qu’il a renommées en s’en emparant. Il dit aussi qu’il y beaucoup de mines d’or, qu’il y a fondé une nouvelle cité. Cristoforo Colombo dit aux souverains espagnols que s’ils peuvent lui donner de l’argent et les ressources nécessaires pour faire le voyage il leur ramènerait beaucoup d’or. Mais il dit aussi qu’il a construit une forteresse avec des hommes qu’il a laissés là-bas avec des vivres pour plus d’un an. Il lui faudra revenir car il n’a pas trouvé d’épices.

4) Les Vénitiens, les génois et les portugais dépendaient de l’empire byzantin pour voguer vers la route des épices car Constantinople était sur la voie maritime et terrestre de la route de la soie. Ce fut le 29 mai 1453, après la prise de Constantinople, qu’est née l’idée de trouver un autre chemin pour aller jusqu’aux Indes. Ils veulent une autre direction car le prix de la traversée devient beaucoup plus cher. Effectivement, pour aller sur la route des épices, il fallait parler à beaucoup plus de courtiers car personne ne voulait traiter en face à face avec les turcs car ils n’étaient pas de la « bonne religion ». De plus, sans les marchands indiens, il n’y avait pas d’épices.

5) Pour financer son voyage, Christophe Colomb est allé voir le roi et la reine d’Espagne. Le navigateur savait que la seule chose qui pouvait convaincre les souverains espagnols de payer sa traversé était qu’à l’arrivée, il trouverait beaucoup de païens à convertir. Certains voient l’œuvre de Dieu dans la « reconquista » car les souverains ont réussi à chasser les musulmans de leur territoire. Ils pensent donc à agrandir leur pays. Les génois, les vénitiens et les portugais ont la main mise sur la route des épices et quasiment personne ne peut les arrêter… Beaucoup de personnes essaient de trouver un autre chemin pour avoir l’avantage. Après la prise de Constantinople, les ottomans vont fermer la route des épices aux autres pays ce qui va causer l’effondrement économique de certaines populations.

6) Sur cette image, on peut voir l’arrivée de Christophe Colomb en Amérique en caravelle. Puis, on peut apercevoir le débarquement jusqu'à la plage. On va voir Christophe Colomb qui rencontre les amérindiens qui, subjugués par l’arrivée du navigateur croient qu’il est un dieu. Et comme les peuples précolombiens vénèrent leurs dieux en les couvrant d’or et de sacrifices, ils le couvrirent d’or. On perçoit deux hommes en train de monter une croix au second plan ce qui signifie la christianisation des impies. Et en dernier plan, on peut voir les bateaux qui repartent vers l’Espagne.

II. La conquête espagnole de Tenochtitlan en 1519-1521

Moi, Hernán Cortés après avoir renoncé à devenir juriste comme mon père le désirait, je partis pour conquérir Cuba avec Diego Velázquez de Cuéllar. Pour me récompenser de mes loyaux services, on m’offrit le poste de maire à Santiago de Cuba accompagné bien sûr d’un lot d’esclaves et d’une immense propriété.

Après être sorti de prison pour avoir comploté contre le gouverneur, Je vendis tous mes biens pour acheter des navires, abandonnai ma femme puis passai un accord avec mon vieil ennemi Diego Velázquez de Cuéllar pour qu’il me laisse faire une expédition. De peur que mon ancien adversaire, le gouverneur de Cuba annule mon voyage, je partis en cachette le 18 novembre 1518 jusqu'à la Trinité pour nous charger en ressources. Le 10 Février 1519, mes hommes et moi partîmes enfin de Cuba.

20 Mars 1519.

Après plus d’un mois de voyage, nous avions subi de grosses tempêtes

...

Télécharger au format  txt (20.6 Kb)   pdf (271.5 Kb)   docx (17.5 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com