LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Pouvoir Carolingien Une Théocratie Au Service De L'ordre Publique

Note de Recherches : Le Pouvoir Carolingien Une Théocratie Au Service De L'ordre Publique. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  24 Mars 2015  •  1 353 Mots (6 Pages)  •  1 258 Vues

Page 1 sur 6

Histoire du droit

Le pouvoir Carolingien : une théocratie au service de l’ordre publique

En 751, le pouvoir Franc change de dynastie, elle va durer moins longtemps ; 137 années si on ne compte pas les siècles où il va y avoir un chassé croisé entre Robertiens et Carolingiens.

La monarchie Mérovingienne est basée sur la victoire militaire et la dynastie Carolingienne connaîtra les mêmes faits alors que la conception du pouvoir Carolingien été différents. Cet affaiblissement est dû à une inadéquation entre la théorie et la pratique.

Le pouvoir Carolingien repose sur 2 principes :

- La théocratie royale

- L’idée d’empire

I- La théocratie Royale

La théocratie c’est un système politique dans lequel le pouvoir est exercé au nom de Dieu, or ce système politique peut être pontifical ou royale.

Cela existe lorsque le pouvoir est assuré par le papa au nom de Dieu ou encore cela existe lorsque le pouvoir est exercé par le roi au nom de Dieu

La théocratie royale peut être définit par le gouvernement de Dieu par l’intermédiaire de ceux aux quels Dieu a donné mission de gouverner et c’est le gouvernement pour Diu càd pour réaliser sur la justice divine.

Cette conception du pouvoir résulte d’un rite qui est celui du sacre.

A- Le roi

1- Le sacre

En 751, Pépin LE BREF qui exerce dans les faits le pouvoir opportun de déposer le roi et le roi à cette époque c’est Childéric 3 (742-751) et de lui prendre son titre mais Pépin c’est assuré au par avant le soutient du pape Zacharie. C’est ainsi que Pépin, le nouveau roi, va se faire sacré et se mettre ainsi sous le couvert de la religion chrétienne.

Pépin va se faire élire par une assemblée de grand du royaume dont il a le soutient inconditionnel, puis il se fait sacrer en Novembre 751 par l’archevêque de Mayence, Saint Boniface.

Le sacre de Pépin sera réitéré en 754 à Saint Denis, probablement par le pape et à même temps il fait sacrer ses 2 fils: Carleman et Charlemagne.

En agissant de la sorte (sacrements, …) Pépin légitime son pouvoir et en faisant sacrer ses 2 fils, il assure l’hérédité du pouvoir, qui est légitimé par le pape. Le pape va interdire de prendre un roi dans une autre famille que celle de Pépin

Le sacre mit en place en 751, était déjà utilisé entre 672 et 711 par les Wisigoths, de même les Anglo-saxons pratiquaient déjà le sacre mais lorsque Pépin décide de faire sacrer il ne se réfère ni aux W ni aux anglo-saxons. Il se réfère à la Bible, 1er roi d’Israël Saül.

Par le sacre le roi reçoit l’onction de l’huile sainte, comme un évêque, si bien que le roi devient un personnage religieux, « SACERDOS ».

A la cérémonie du sacre, s’ajoute la cérémonie du couronnement. En mettant la couronne sur la tête du roi, l’évêque le place sous la protection de l’Eglise et dit à tous le monde que la couronne vient de Dieu.

2- Dei gracia Francorum Rex

Le caractère sacré de la royauté va être confirmé par un nouveau titre que va prendre le roi Charlemagne (768-814), il est le premier a se qualifier de « DEI GRACIA FRANCORUM REX » (roi des francs de la grâce de Dieu). Cette formule signifie que le roi n’est investie en son pouvoir que par la permission ou la miséricorde de Dieu.

B- Les devoirs du roi chrétien

Cette nouvelle conception de la royauté devait consacrer la rupture avec la tradition Mérovingienne de la partialité du pouvoir. Le pouvoir royale allait devenir une fonction.

1- Les obligations royales

L’Eglise enseigne que le roi à des devoirs. Il est chargé par Dieu d’un service à remplir, le « MINISTERIUM » c'est-à-dire d’un service à rendre, assurer la paix et la justice dans le royaume, c'est la mission du roi et pour ce faire il doit être protecteur ; justicier ; correcteur et pacificateur.

En tant que protecteur : il doit défendre la chrétienneté contre les païllens par le biais de la conversion. Toutes les conquêtes de Charlemagne (esp, all, …) sont des guerres saintes. Les soldats de Charlemagne sont des missionnaires. Le roi va devoir protéger les opprimés, les faits.

En tant que justicier, il doit juger les criminels.

En

...

Télécharger au format  txt (8.5 Kb)   pdf (111 Kb)   docx (11.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com