LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La révolution désigne le processus historique du XXème

Fiche : La révolution désigne le processus historique du XXème. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  25 Mai 2013  •  Fiche  •  2 686 Mots (11 Pages)  •  350 Vues

Page 1 sur 11

<div class="print">

Voir la version complète <a style="font-size:16px" title="La Révolution Industrielle Dans Les Temps Modernes De Chaplin." id="read_full" href="/Sante-et-Culture/La-Révolution-Industrielle-Dans-Les/21026.html"><strong>La Révolution Industrielle Dans Les Temps Modernes De Chaplin.</strong></a>

<h1>La Révolution Industrielle Dans Les Temps Modernes De Chaplin.</h1>

Imprimer Document!<br/>

<a style="font-size:16px" href="javascript:showJoin()"><strong>S'inscrire</strong></a> - Rechercher de 155.000+ Dissertations<br/><br/>

<p><strong>Catégorie: </strong>Sante et Culture</p>

<p><strong>Soumis par: </strong>Roi 12 mars 2012</p>

<p><strong>Mots:</strong> 2973 | <strong>Pages:</strong> 12</p>

<div class="text_print"><p> ...</p><p>stion e d’organisation des ateliers de production. </p><p></p><p>La révolution désigne le processus historique du XXème, qui se caractérise par le passage d’une société à dominante agraire et artisanale à une société commerciale et industrielle. Cette transformation a affecté profondément l’agriculture, l’économie, la politique, la société et l’environnement du monde contemporain. Aussi pour se protéger de la faillite, les grands entrepreneurs mettent en place l’organisation du travail. Notamment le Taylorisme, instauré par Taylor, qui a pour objectif de rendre le travail de l’ouvrier le plus performant possible, par exemple en rationalisant le travail par la division des tâches, ou par la mise en place de travaux répétitifs afin d’éviter tous gestes inutiles.</p><p>Ainsi par le Fordisme, une adaptation de la pensée de Taylor par Ford, dans ces entreprises automobiles, ayant pour particularité la création du travail à la chaîne, une méthode de travail monotone et difficile fortement méprisé par Chaplin.</p><p></p><p> b) Impact durant la révolution industrielle.</p><p></p><p>Le Taylorisme : </p><p>A la fin du XIXème siècle, Fréderic TAYLOR, ingénieur américain (1856-1915), élabore l’organisation scientifique du travail, l’OST, entre 1904 et 1907.</p><p>L’OST repose sur trois principes :</p><p></p><p> * Une décision verticale : séparation absolue entre la conception du travail effectuée par les « cols blancs » et son exécution par les « cols bleus », c'est-à-dire les « OS », Ouvriers non qualifiés Spécialisés dans une seule tâche.</p><p> * Une division horizontale résultant de la parcellisation des tâches.</p><p> * Une rémunération basée sur les pièces produites : le salaire aux pièces, assorties de primes en cas de dépassement des cadences. </p><p></p><p>Le taylorisme a dû son succès : </p><p> * L’augmentation de productivité qu’il procurait.</p><p> * Au fait qu’il permettait de remédier à l’insuffisance de MO (les immigrants d’origine agricole pouvaient ainsi trouver un emploi après une formation courte.)</p><p> * Au fait qu’il offrait aux employeurs un moyen pour contrôler (en la divisant) la classe ouvrière.</p><p> * Au fait qu’il permettait d’abaisser les coûts salariaux moyens puisque la MO non qualifiée est payé moins cher. </p><p></p><p>Le Fordisme :</p><p> </p><p> Au début du XXème siècle, Henry FORD, industriel de l’automobile à Détroit, </p><p> Prolonge l’OST.</p><p></p><p> Le Fordisme repose également sur trois principes :</p><p> * Sur le plan technique, Henry FORD (1863-1947) invente le travail à la chaîne : les pièces sont transportées sur un tapis roulant, le convoyeur, ce qui évite des pertes de temps.</p><p> * Sur le plan économique, le fordisme est à l’origine de la production de masse : </p><p> * Pour que la chaîne soit efficace, il faut produire des objets identiques, standardisés. Il en résulte des économies d’échelle importante dues à l’amortissement du matériel sur de longues séries, à l’achat massif et donc à prix réduit, produits semi-finis, etc.</p><p> * La standardisation, les économies d’échelle et la hausse de la productivité qui en résultent, permettent de produire en masse des objets de moins en moins couteux (exemple de l’automobile de Ford.)</p><p></p><p>Sur le plan social, le fordisme est à l’origine de la consommation de masse, le prix baissant et le salaire augmentant, une consommation de masse devient possible pour absorber la production de masse.</p><p></p><p>Des années 20 aux années 60, taylorisme et fordisme eurent des résultats généralement considérés comme positifs. Cependant, une critique de la nouvelle OST se développa parallèlement à la généralisation du taylorisme et du fordisme.</p><p></p><p>C) L’ost par Chaplin dans « les temps modernes »</p><p></p><p>Charlie Chaplin, dans « Les temps modernes », critique l’ost d’un point de vue humaniste, il démontre le processus de déshumanisation que cette organisation provoquait.</p><p>Chaplin déclare s’être inspiré des usines Ford à Détroit pour réaliser ce film. </p><p>Dans la première scène du film Chaplin dénonce des ouvriers qui travaillent dans d’impossibles conditions qui deviennent même fous à force d’être transformés en machine, et qui sont accusés d’idéologie communiste quand ils se révoltent tout naturellement. </p><p></p><p>II. Conditions de vie de prolétariat.</p><p></p><p> a) Définition du prolétariat.</p><p></p><p>Le prolétariat est, selon Karl Marx, la classe sociale opposée à la classe capitaliste. Elle est formée par les prolétaires.</p><p>Le prolétaire ne possède pas de capital (ou de moyens de production) et doit donc, pour subvenir à ses besoins, avoir recours au travail salarié.</p><p>Marx a donné la vie à la conception de la mission du prolétariat, conception un peu mystique mais à laquelle il sut attacher une application

...

Télécharger au format  txt (18.5 Kb)   pdf (176.2 Kb)   docx (14.7 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com