LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Fleurs Du Mal (lecture analytique)

Cours : Les Fleurs Du Mal (lecture analytique). Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  7 Octobre 2015  •  Cours  •  2 081 Mots (9 Pages)  •  1 911 Vues

Page 1 sur 9

Texte 3 : Une charogne (cadavre d’animal ou d'homme en état de décomposition)

Objectif : Expliquer pourquoi ce poème souvent mal compris présente un renversement de la poésie.

Problématique :

Quels sont les enjeux de la description de la charogne ?

Commenter la comparaison entre la charogne et la femme, que peut-on en déduire ?

Questions :

1_ Quel est l'intérêt de la comparaison de la femme à la charogne ? Pourquoi cette dernière est-elle mise en évidence ?

2_ Quel est l'enjeu des détournements des clichés romantiques ? Analyser les procédés stylistiques.

3_

Correction : (Analyse)

_ Le cadre décrit dans ce poème : un sentier, le matin, été doux. Le cadre romantique, poème d'amour.

_ Le poète s'adresse à une femme « mon âme » (relation amoureuse)

_Vers 3 : chute « charogne infâme » → effet d'insistance.

_ « infâme » → « âme » (femme)

_ Mise en parallèle

_ Description très réaliste et détaillée, « les jambes en l'air...lubrique...brûlante...suant » connotation sexuelle, c'est la sensualité de la femme morte qui est mise en évidence.

_ Champ lexical du corps.

_ La nature reprend ce qu'elle a donné : antithèse « rayon de soleil » (pourriture/ nature), oxymore et personnification « carcasse superbe », personnification « le ciel spectateur », comparaison paradoxale « comme une fleur s'épanouir » → référence au « Fleurs du Mal » et mise en contradiction avec la puanteur.

_Poème faisant appel aux sens : vue, odorat, l'ouïe. « les mouches bourdonnaient », « mouvement rythmique ». → sentiments de dégoût « un cadavre vivant ».

_ « rêves », « souvenirs » : il nomme l'artiste qui est capable de redonner vie aux choses et aux êtres.

_ La nature est cruelle. « Nous regardait d'un œil fâché » vers 36 : personnification de la chienne/ cinecdote.

_ Strophe avec un tiret : le poète s'adresse à la femme, emploie du futur de l'indicatif → certitude de son propos.

_ « infection » (mort) / « passion » (amour) : diérèse, parallélisme entre Éros (dieu de l'amour) et Thanatos (dieu de la mort).

_ « nature » / « ordure » : La nature est appelé à être renouveler, elle n'est pas éternelle.

_ Métaphore des astres désignant la jeune fille : « soleil »...

_ « O la reine des grâce », « Ô ma beauté » → vocatifs.

_ Homophones → « grâce » / « grasses » : la Femme peut être belle et laide.

_ Vers 45 : Impératif → il donne un conseil, il avertit. Métaphore (elle se fera manger également).

_ Essence divine : elle restera éternellement jeune grâce à la plume de Baudelaire.

_memento-mori : « souviens toi que tu vas mourir »

_ « carpe diem » → profiter du jour présent

_ XVI siècle : Ronsard « Cueillez dès aujourd'hui / les roses de la vie ».

Introduction : Un poème est un récit écrit en vers réguliers qui riment. Mais il peut également être écrit en prose : la force suggestive des images, le rythme et la musicalité des mots suffisent à en faire une œuvre poétique. Charles Baudelaire est un poète du XIXème siècle, il s'est déclaré  disciple de Théophile Gautier, lui aussi poète, et mène une vie de bohème à Paris. Au cours de sa vie, il fréquenta beaucoup de femmes et y trouva sa source d'inspiration pour écrire l'une de ses œuvres les plus connues « Les Fleurs du Mal ». Il forge sa propre esthétique de la « modernité ». Cet ouvrage est déchiré entre l'idéal rechercher par son auteur et le mal du siècle qu'il nommait le Spleen. C'est d'ailleurs dans la partie « Spleen et Idéale » que se trouve le poème que nous allons étudier «La Charogne».

Donc il serait intéressant de voir quels sont les enjeux de la description de la charogne ?

Dans un premier temps nous nous demanderons si c'est une déclaration d'amour, puis nous expliquerons la description de la charogne, pour terminer sur un nous verrons les leçons de moral du poète.

Plan :

I/ Déclaration d'amour ?

II/ Description de charogne.

III/ Leçon de morale.

Lecture analytique :

I/ Déclaration d'amour ?

a) Présentation du couple :

Dès le début du poème on a deux protagoniste : le poète et la femme aimé. Il s'adresse à elle de trois façons différentes : l'emploie du pronom « vous », l'impératif également apparaît au vers 1-45, l'utilisation d'apostrophe et de vocatif « mon âme » au vers 1 et « ô ma beauté » au vers 45. Le pronom « nous », nous indique ici que c'est un couple uni. La femme aimé est valorisée par le poète, elle est idéalisée par plusieurs éléments : métaphore des astres (elles sont construites de la même façon, elles occupent un vers entier), emploie de deux vocatifs (« ô la reine des grâces » vers 42, « ô ma beauté » vers 45). L'emploie des pronoms possessifs (« mon » et « ma ») qui montre que le poète est très attaché à cette jeune femme. D'ailleurs le pronom « ma » au vers 40 et suivi d'un mot fort « passion » avec une diérèse.

b) Une promenade amoureux :

On voit bien que c'est une promenade : évocation de « sentier », le thème bucolique, le champ lexical de la nature. Un semble propice à l'amour parce qu'elle est montrée très positive. A première vu le poème semble s'inscrire dans la tradition des poèmes d'amour. La femme aimé semble se promener dans une nature accueillante. Cependant, ce n'est qu'une apparence parce qu'elle va être surprise par une découverte macabre, un tableau horrible, qui va créer un décalage avec cette atmosphère bucolique et romantique.

...

Télécharger au format  txt (12 Kb)   pdf (125.9 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com