LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

De la musique avant toute chose

Fiche : De la musique avant toute chose. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  13 Avril 2021  •  Fiche  •  547 Mots (3 Pages)  •  290 Vues

Page 1 sur 3

Expressions courantes :

  1. La musique adoucit les mœurs : proverbe qui signifie que la musique a des vertus apaisantes, qu’elle calme les esprits et tempère les tensions.
  2. Mettre un bémol : consiste à adoucir le ton, à se montrer moins arrogant, à se calmer. En musique, le bémol désigne une indication sur la portée (lignes horizontales où l’on inscrit précisément les notes) qui invite le musicien à baisser d’un demi-ton la hauteur des notes.
  3. Ne tirez pas sur le pianiste ! : invitation à se montrer clément envers une personne de bonne volonté et innocente dans un conflit. On peut penser aux westerns dans lesquels le pianiste du saloon est « toujours » la pauvre victime des rixes entre les cow-boys.
  4. Réglé comme du papier à musique : cette expression fait référence à la rigueur de la notation de la musique sur les portées. Quand quelque chose est réglé comme du papier à musique, cela veut dire que le fonctionnement est fluide, précis et sans « à peu près ».
  5. Se mettre au diapason : consiste à s’accorder avec les circonstances, avec l’avis général, ou plus simplement à trouver un fonctionnement harmonieux dans une relation.
  6. Aller plus vite que la musique : c’est agir avec impatience et précipitation. C’est ne pas respecter le rythme normal, au risque de faire une erreur.
  7. On connaît la musique : signifie qu’on sait parfaitement de quoi il s’agit. L’expression suggère que la situation a été vécue fréquemment et qu’on en a une grande expérience. Cette expression peut signifier quelque chose de péjoratif.
  8. Changer de refrain : quand on demande à quelqu’un de changer de refrain, on lui demande d’arrêter de répéter la même idée en boucle.
  9. C’est du pipeau ! : c’est un mensonge ! Le pipeau est une flûte qui imite le chant des oiseaux. Par métaphore, jouer du pipeau consiste à vouloir piéger quelqu’un par de belles paroles mensongères.
  10. Accordez vos violons : mettez-vous d’accord. Invitation à trouver une unité et une cohérence entre les discours de plusieurs personnes.
  11. Emboucher la trompette de la Renommée : prendre un ton supérieur, grandiloquent, pour annoncer à tout le monde ce que l’on sait. Au sens strict, emboucher une trompette, c’est la mettre à sa bouche pour produire un son.
  12. Sans tambour ni trompette : sans se faire remarquer. Cette expression évoque la discrétion d’une action.
  13. A cor et à cri : vivement, avec éclat. Demander quelque chose à cor et à cri, c’est insister bruyamment.
  14. Aller crescendo : augmenter progressivement le volume de la voix et des instruments. Cela peut aussi concerner l’accélération progressive du rythme de la mélodie. Le terme désigne donc une croissance, et l’inverse, c’est le decrescendo.
  15. Faire crincrin : le crincrin désigne familièrement un mauvais violon, et donc le son désagréable que peut produire un mauvais musicien en jouant de cet instrument.
  16. Toucher la corde sensible : consiste à émouvoir quelqu’un, ou à lui parler d’un sujet qui l’intéresse et/ou le préoccupe particulièrement.
  17. Avoir des trémolos dans la voix : avoir des tremblements dans la voix, comme lorsque l’on s’apprête à pleurer. Les trémolos sont des mouvements rapides et continus sur une note, comme des vibrations très rapides sur une corde.

...

Télécharger au format  txt (3.3 Kb)   pdf (48 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com