LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Synthèse : De la musique avant toute chose

Synthèse : Synthèse : De la musique avant toute chose. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  18 Mars 2021  •  Synthèse  •  718 Mots (3 Pages)  •  942 Vues

Page 1 sur 3

Synthèse de documents

Depuis toujours, la musique est étroitement liée à l’homme. Dès l’apparition de l’Homme, celui-ci a toujours cherché à produire de la musique et des instruments. Mais d’où vient réellement la musique et pourquoi l’Homme y tient-il tant ? C'Est-ce que nous verrons grâce à La musique ou la mort de Claude Hagège, En suivant les Dieux de Jacques Lacarrière, Pourquoi la musique de Francis Wolf et “Pas touche à la musique” dans Dégagements de Régis Debray. Nous parlerons donc en premier lieu de l’origine de la musique puis nous aborderons la place de la musique chez l’Homme.

Comme évoqué par Claude Hagège, les sons avant d’être de la musique sont présents autour de lui grâce aux animaux. C'est en effet sa principale source d’inspiration primaire, mais encore plus, comme l’explique Jacques Lacarrière et Regis Debray, les instruments fabriqués par l’Homme sont d’origine animale. Il en extrait effectivement les boyaux, les organes, la peau afin de les transformer pour exercer la musique. L'Homme n’aurait pu donc jamais s’intéresser à la musique sans l’aide des animaux. Cependant, si tout commence par les animaux, la musique est un art purement humain.

En effet, comme l’explique Claude Hagège et Francis Wolf, seul l’homme possède la capacité de créer de la musique. C'est un art technique consistant à rendre les sons autosuffisants et à les combiner de manière agréable. Hagège continue en précisant que la musique, en tant que création humaine, doit respecter des règles et codes, dont la plus importante est la règle du temps mais que c’est la liberté découlant de ces règles qui crée la diversité. Francis Wolf confirme cette idée en affirmant que partout il l’homme existe, la musique existe et que nous la pratiquons depuis notre plus jeune âge. Regis Debray confirme lui aussi cette idée d’art suivant des règles et ajoute que c’est un art du corps, physique, qui ne peut donc être exécuté que par l’Homme.

Cependant, Jacque Lacarrière, lui, rappelle l’origine mythologique de la musique qui serait une invention des Dieux et accessible à l’Homme. Cela met en miroir l’idée de Regis Debray que la musique permet une élévation spirituelle de l’homme. Cela nous conduit donc à la question suivante : quelle place occupe la musique chez l’homme et que nous apporte-t-elle ?

L'un des points centraux apporté par le corpus est le facteur d’épanouissement et de plaisir qu’apporte la musique. En effet, C. Hagège, J. Lacarrière et F. Wolf nous montre que ce qui fait que l’homme accorde une place aussi importante à la musique et son pouvoir d’épanouissement mais surtout le plaisir qu’elle procure. Que cela soit jouer de la musique ou en écouter, l’homme éprouve des “émotions musicales” comme dit F. Wolf. Nous sommes dotés dès notre naissance d’une sensibilité particulière à la musique qui exerce une place centrale dans notre vie émotionnelle. La musique nous touche même physiquement et mentalement précise Francis Wolf. La musique exerce donc un pouvoir enchanteur sur nous, tel la musique que jouait Orphée qui apaisait Homme et Animaux. Mais ce n’est pas le seul rôle joué par la musique.

En Effet, un des rôles majeurs de la

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (33.8 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com