LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Gestion des ressources humaines

Fiche : Gestion des ressources humaines. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  29 Novembre 2017  •  Fiche  •  2 557 Mots (11 Pages)  •  277 Vues

Page 1 sur 11

Question 1

À partir des définitions des concepts de « processus d’affaires », de « pratiques d’affaires » et d’« activités d’affaires » présentées dans l’article de Turgeon (2014, tableau 1), appliquez ces concepts à la GRH. Pour répondre à cette question, définissez d’abord dans vos mots les trois concepts à l’étude, expliquez ensuite brièvement les différences entre ces concepts et transposez-les à la GRH en vous appuyant sur vos lectures. Enfin, pour chacun des concepts, donnez un exemple concret en l’appliquant à la gestion des ressources humaines.

                Selon le texte « Place à la théorie des affaires comme guide de gestion stratégique de marché » écrit par Monsieur Normand Turgeon, professeur à HEC Montréal, les entrepreneurs et gestionnaires travaillent avec des outils qui ne sont pas concrets comme le mécanicien mais plutôt abstraits. De ces 9 concepts décrit par Monsieur Turgeon, il est ici question de 3 d’entre eux. Premier concept, « les processus d’affaires » se résume aux actes et aux gestes que nous devons poser pour mener à bien les fonctions qui nous sont demandées. Le but étant de parvenir à fournir un service ou offrir un produit. Nous avons ensuite « les pratiques d’affaires » qui sont les moyens auxquels ont recours les entreprises pour tenter de tirer le plus profit des ressources mises à leur disposition et améliorer leur rendement. Finalement, « les activités d’affaires » sont tous les moindres faits et gestes aussi banales soient-ils, faient par l’entreprise dans son domaine d’exploitation. Tant les interactions avec employés, fournisseurs qu’avec les clients font partie intégrante des activités d’affaires. Il est important de mentionner que « Les activités d’affaires sont les efforts visibles fournis par l’organisation sur son marché. »1

        

        Nous pouvons donc remarquer que les trois concepts sont reliés mais qu’ils possèdent chacun leurs caractéristiques particulières. Le dernier concept que nous avons abordé, « les activités d’affaires », englobe la moindre petite transaction visible effectuée au sein de l’organisation quotidiennement. Les pratiques d’affaires vont quant à elles plutôt êtres les moyens utilisés pour maximiser le rendement des activités d’affaires et le processus d’affaires englobe le tout et nous permet d’arriver aux buts de l’organisation en utilisant les deux autres concepts mentionnés.

        Nous pouvons rapporter ces 3 concepts à la gestion des ressources humaines car il est en effet facile de tisser des liens entre les 3 concepts et la définition de GRH suivante : « Ensemble de pratiques de planification, de direction, d’organisation, de reconnaisance, de développement et de contrôle des ressources humaines au sein d’une organisation. »2  Tout comme dans les processus d’affaires, la gestion des ressources humaines englobe tout ce qui touche l’organisation. Dans une entreprise, le responsable de la GRH s’assure que les ressources sous son autorité, parviennent aux buts de l’entreprise, soit fournir un service pour lequel ils ont été engagé ou participer à la confection d’un produit demandé. Les activités de gestion des ressources humaines peuvent se comparer au concept des activités d’affaires ainsi qu’aux pratiques d’affaires. Dans une organisation où l’on maximise les ressources humaines à notre disposition en utilisant divers moyens pour que les employés soient motiviés, satisfait et heureux, il est plus facile de faire face à la concurrence et que les clients soient satisfaits. En ayant des clients satisfaits, il y a plus de chances que ces derniers reviennent consommer produits et/ou services dans la dite organisation ce qui engendre des activités d’affaires et par le fait même, un besoin de personnel pour parvenir à continuer de satisfaire la clientèle.

Question 2

La théorie des affaires, présentée par Turgeon (2014), devrait servir de guide afin d’aider le dirigeant à concilier différentes visions pour mieux analyser le marché dans lequel son organisation se trouve. Quels liens pouvez-vous faire entre l’angle microscopique et l’adaptation de la stratégie de GRH à l’environnement interne d’une organisation?

        Tout d’abord, pour répondre à cette question, il est important de savoir ce qu’est l’angle microscopique selon Turgeon. Lorsque nous utilisons cet angle, nous devons nous demander : « qui est cette organisation? Quelles sont ses forces, ses faiblesses, ses habiletés, ses competences distinctives, ses ressources? Comment réussir sur ce marché?” »3 Maintenant, il est plus facile de faire les liens entre ce type de vision et l’adaptation de la stratégie de GRH à l’environnement interne d’une organisation. Effectivement, il va de soi de dire que la GRH ne s’appuie pas seulement sur l’environement externe d’une organisation (ex : la concurrence, la loi, la situation géographique…) mais aussi sur l’environnement interne. Par environnement interne, nous faisons référence à plusieurs caractéristiques étant au cœur de l’organisation comme ses valeurs, cultures, dimension… Donc, avec l’angle microscopique, nous pouvons analyser les valeurs de l’entreprise en répondant à la question : qui est l’entreprise analysée. Nous pouvons regarder de quels types de ressources humaines nous disposons en regardant les forces et les faiblesses ainsi que les champs de compétences de chacun des employés. Une fois cette analyse interne faite, nous pouvons aisément répondre aux questions de l’angle de vision microscopique. Avons-nous des employés pouvant se démarquer des employés des compétiteurs? En se basant sur nos stratégies passées et les nouvelles stratégies, pouvons nous percer dans ce marché? Avons nous suffisament de reconnaisance envers nos employés pour conserver leur loyauté et par le fait même, leur habiletés et talents? Il est donc important de bien planifier les gestion des ressources humaines sur un temps donné en fonction de où nous voyons l’organisation dans le temps (vision angle télescopique). Dans une bonne startégie de gestion des ressources humaines, il va sans dire qu’une constante évaluation de cette dernière est de mise. Nous pouvons donc nous reposer les questions de la vision de l’angle macroscopique aussi souvent que cela semble pertinent pour faire une gestion saine et s’assurer que la sélection des nouveaux employés est adéquate, que les employés performes au mieux de leur capacitée et que nous sommes capable de les retenir dans l’organisme. Tant de question à se poser sous une vision macroscopique qui font partie intégrente de la stratégie de gestion des ressources humaines.

...

Télécharger au format  txt (16.7 Kb)   pdf (145.4 Kb)   docx (22.9 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com