LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La gestion des ressources humaine, noyau de toute entreprise

Dissertation : La gestion des ressources humaine, noyau de toute entreprise. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  4 Avril 2012  •  Dissertation  •  570 Mots (3 Pages)  •  1 475 Vues

Page 1 sur 3

La gestion des ressources humaines est le noyau de toute entreprise. Elle permet l’harmonisation des services, la mobilisation des compétences. Une gestion des ressources humaines bien administrée permet l’amélioration sur plusieurs de ses aspects, comme son potentiel d’efficacité et de rendement.

La gestion des ressources humaines implique la participation de l’ensemble des membres d’une entreprise, personne ne devrait être exclus. Comme indiqué dans le terme du sujet, on parle d’humains, et chaque membre d’une organisation, d’une entreprise a son rôle à jouer, que l’on parle de l’employé, du syndicat (s’il y a lieu) aux professionnels jusqu’au dirigeants de l’entreprise. L’interaction de tous ses acteurs est indispensable. Si le rôle de chacun est bien établit, si le taux de participation de chaque groupe d individu est élevé, on a tous les éléments en place pour bien réussir, ne reste qu’a atteindre les objectifs fixés par l’entreprise.

La politique exposera les objectifs et les principes d'une entreprise que tous et chacun devront respecter. Le fait de posséder une politique de gestion apportera à l’entreprise une amélioration des informations destinées à tous au sujet de leurs rôles et de leurs responsabilités envers l’entreprise. Elle apportera une amélioration de l'efficacité de ses processus. La politique de l’entreprise devra refléter une philosophie et des objectifs réels.

Au Centre universitaire de santé McGill, je crois que la GRH s’en ait quand même bien tiré pour freiner la

dégradation des soins infirmiers. Tout d’abord il y a eu la mise sur bien d’une petit centre de recrutement destiné seulement aux soins infirmiers, avec en charge une infirmière chevronnée passionnée pour sa profession. En quelque mois les effets positifs se sont fait sentir, il y a avait déjà une hausse du nombre d’embauches. Ensuite il y a eu le rappel des infirmières à la retraites à qui on offrait des postes stratégiques, des postes destinés à l’enseignement de la nouvelle main d`œuvre, bien sur des primes de retour cette fois ci servait un peu d’appât pour ces infirmières d’expérience. Les infirmières revenaient mais à leurs conditions, fini pour elles le travail de nuit, la GRH leur accorda 5 ans exemption du quart de nuit, pleins de petits détails qui ont porté fruit. On envoya aussi plusieurs délégations à l’étranger faire du recrutement dans des pays ou les conditions de travail après analyse était moins bonnes que les nôtres. La France et le Maroc à cette époque furent des choix judicieux. Mais toutes ces démarches ont coûtées très chers, les autres services ont vu leurs budgets diminuer, les embauches des autres secteurs avaient été à leur tout contingentés.

Certains services comme celui de la buanderie ont été donné à contrat à l’entreprise privé. Le service de l’entretien ménager a vu ses effectifs diminués de près de la moitié. Ce qui est sûrement la cause à son tour aujourd’hui de la hausse des maladies nosocomiales au CUSM (C’est un peu de la spéculation de ma part mais je suis certaine qu’il y a du vrai dans mon énoncé). Enfin à toutes décisions arrivent les conséquences, des imprévues et des situations inattendues mais avec une bonne gestion prévisionnelle on peut limiter

...

Télécharger au format  txt (3.7 Kb)   pdf (57.7 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com