LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Expliquez la place de la gestion des ressources humaines dans une organisation

Dissertation : Expliquez la place de la gestion des ressources humaines dans une organisation. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  16 Septembre 2015  •  Dissertation  •  2 598 Mots (11 Pages)  •  561 Vues

Page 1 sur 11

TRAVAIL NOTÉ 1 – Série B

1. Expliquez la place de la gestion des ressources humaines dans une organisation.

De nos jours, il devient de plus en plus important de répondre aux attentes des actionnaires, des clients, des syndicats tout en gérant efficacement le personnel de manière à attirer, à motiver et à participer au développement de ceux-ci. C’est pourquoi la place de la gestion des ressources humaines dans une organisation s’avère essentielle. Il est même prouvé qu’elle est la source d’un avantage compétitif et une valeur ajoutée pour une organisation.

La gestion des ressources humaines est le noyau de toute entreprise. C’est un ensemble de pratiques de management ayant pour but de mobiliser et développer le capital humain afin d’obtenir une plus grande performance et efficacité dans l’organisation. Elle regroupe l’ensemble des activités de planification, de direction, d’organisation, de reconnaissance, de développement et de contrôle des ressources humaines.

Plusieurs acteurs sont impliqués dans la gestion de ressource humaine. En effet, non seulement les professionnels en ressources humaines sont en cause, mais aussi les cadres et les superviseurs puisqu’ils doivent appliquer des fonctions qui attraient au RH dans leur travail quotidien. Or, la qualité de la GRH d’une équipe dépend souvent en grande partie de l’efficacité de la personne en charge. La planification des ressources humaines, le recrutement, la formation, le développement, la gestion des carrières, la rémunération, l’évaluation des performances sont tous des exemples de tâches de GRH indispensable pour une organisation.

Par ailleurs, la GRH a un impact considérable pour l’ensemble de l’organisation car, non seulement la qualité des services offerts sont améliorer, mais aussi la satisfaction des employés. Elle facilite la réalisation, améliore les performances individuelles et collectives et est essentiel lors d’un changement stratégique. Elle constitue aussi une source d’avantages concurrentiels puisqu’elle aide à établir des caractéristiques organisationnelles qui permettent d’attirer, retenir et mobiliser le capital humain. De plus, pour être compétitif, il est important de mettre sur pied de bonne stratégie. La GRH permet justement d’aider la direction à mettre en place des politiques, des méthodes et des systèmes pour une meilleure gestion. Un point à privilégier est d’établir un équilibre entre les différents niveaux hiérarchique de façon à ce que non seulement les cadres soient favorisés mais aussi les subordonnés. Or, adopter une saine gestion permet de satisfaire les employés, ainsi augmenter l’efficacité et la productivité, ce qui a pour effet d’augmenter la satisfaction des clients, donc favoriser l’organisation dans son ensemble. En somme, il est essentiel de promouvoir un climat où la communication et la participation est de mise. Finalement, la GRH permet de promouvoir les compétences en supervision tant au niveau de la formation et de l’évaluation des performances des cadres que sur la sélection des employés.

En ce qui attrait aux politiques de la gestion de ressources humaines, il en existe deux types. Tous ce qui touche les avantages sociaux, l’évaluation des emplois et la rémunération, ce sont des politiques formelles. Pour ce qui est des politiques ayant trait à la sélection, à la formation et à l’évaluation de la performance des employés, on se fie plus souvent sur des critères informels. Étant un guide générale qui oriente et définit les limites de la prise de décision, il est essentiel d’établir des politiques dans une organisation. L’élaboration des politiques sont souvent relié à la gestion de l’assiduité, à la conduite éthique et professionnelle, à l’harcèlement en milieu de travail et plusieurs autres. Il y aussi les politiques reliés aux rendements des employés, aux salaires et avantages sociaux accordée aux employés, etc. Certaines politiques peuvent aussi correspondre à des énoncés fondamentaux reliés par exemple aux attitudes, aux interventions, aux objectifs et aux conduites acceptables. Pour que les politiques soient utiles, lors de l’élaboration on doit tenir compte de certaines conditions. Par exemple, on doit s’assurer qu’elles soient cohérentes avec les politiques des autres départements de l’organisation. Elles doivent aussi limiter le pouvoir décisionnel des cadres en matière de GRH, puis également s’assurer que les politiques s’avèrent cohérente par rapport aux discours des dirigeants et aux valeurs organisationnelles. Dans la mesure où les politiques de GRH respectent ces conditions, l’adoption d’une politique disciplinaire permet, entre autre, à la direction de déléguer davantage de décisions en matière de GRH tout en établissant des limites à respecter. Cela leur permet de vaquer à leurs principales occupations. De plus, les politiques permettent de réduire l’incertitude ainsi que le temps nécessaire pour prendre une décision. En fait, on peut même s’en servir de base pour développer des programmes, des méthodes et des règles de gestions.

Bref, la GRH amène à concilier divers groupes d’acteurs dont les intérêts et les objectifs respectifs peuvent être conflictuels. Par exemple, les candidats recherchent un emploi stable et bien rémunéré, alors que les dirigeants souhaitent avant tout maximiser les profits de leur entreprise et limiter le coût des salaires. La GRH devient indispensable pour établir des compromis. De plus, les facteurs tel que le vieillissement de la population deviendra de plus en plus difficile à gérer, donc une saine GRH permettra de bien se préparer et de trouver de la relève qualifié. Les diverses exigences et valeurs de la nouvelle génération devront être aussi pris en considération, alors il sera important que la GRH soit adapté à la nouvelle réalité.

2. Expliquez en quoi l’adaptation de la gestion des ressources humaines à l’environnement constitue un défi crucial pour les organisations.

Un des défis majeurs des entreprises et organisations québécoises concerne leur capacité d’adaptation des ressources humaines à l’environnement. Plusieurs dimensions de l’environnement ont un impact direct sur la GRH.

Tout d’abord, les organisations doivent tenir compte de l’environnement économique. Plusieurs facteurs, tel que la mondialisation de l’économie, le changement structurels, la compétitivité des pays et des régions, ont beaucoup influencés la transformation des organisations

...

Télécharger au format  txt (17.7 Kb)   pdf (166.7 Kb)   docx (14 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com