LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

TN 1 ADM 7012

Étude de cas : TN 1 ADM 7012. Recherche parmi 232 000+ dissertations

Par   •  1 Mai 2018  •  Étude de cas  •  1 470 Mots (6 Pages)  •  229 Vues

Page 1 sur 6

Question 1

a)

Monsieur Simon a besoin  de 70% de son salaire (53 600$  x 70%=37 520)  soit 37 520$

RRQ : Monsieur prend sa retraite à 65 ans et a toujours eu un revenu annuel égaux au MGA donc il a droit à la rente maximum de 12 780$ par années, soit

25% x (48300+50100+51100+52500+53600)/5

=25% x 51 120

=12 780$

SV : M. à droit au maximum, car il est né avant le 1 avril 1958 et répond aux 2 exigences (avoir 25 ans le 1 juillet 1977  et résider au Canada)

563.74$ par mois= 6 764.88 $

Si nous calculons M. va recevoir SV de 6 764.88 + RRQ de 12 780$= 19 544 .88$ il lui manquerait un montant de 37 520 – 19 544.88= 17 675.12 $ pour profiter pleinement de sa retraite. (Il devrait recevoir une rente de 3 126.67$ par mois)

b)

La premier étage de la maison du graphique 1 est celui de la sécurité de vieillesse (fédéral).

Cette rente est de 563.74 / mois ce qui représente (563.74 x 100 / 3126.67 = 18.03 %)

c)

Le deuxième étage de la maison du graphique 1 est celui du Régime de rente du Québec.

Cette rente est de 1 065.00$ / mois ce qui représente (1065 x 100 / 3126.67 = 34.06 %)

d)

Le troisième étage de la maison du graphique 1 est un régime complémentaire de retraite et épargne personnelle (volontaire).

Cette rente devrait être de 1 472.93$ / mois ce qui représente (1 472.93 x 100 /3126.67 =47.11%)

Question 2

Personnes résidant au Canada doit avoir ces 3 conditions pour recevoir la pension de la sécurité de la vieillesse :

-Vous devez avoir 65 ans ou plus.

-Vous devez être citoyen canadien ou résident autorisé du Canada au moment où votre demande de pension est approuvée.

-Vous avez résidé au Canada pendant au moins 10 ans depuis votre 18e anniversaire.

Question 3

a)

La rente RRQ est généralement versée à l’âge de 65 ans par contre nous pouvons la demander à 60 ans, ce qui impliquera une réduction mensuelle de 0.5% si un revenu faible et atteindre 0.6% par mois d’anticipation. M. Henri fait sa demande à 63 ans et il né avant le 1 janvier 1954 ce qui lui permet de conserver le facteur de réduction de 0,5 % par mois pour 2 ans (63 à 65 ans)

1065$ x (0.5% x 24 mois) = 127.80 = 937.20$

La rente de M. Henri sera donc de 937.20$ par mois.

b)

Rente à l’âge de 65 ans = 1065.00$

Rente à l’âge de 63 ans = 937.20$ (perte actuarielle de 12 % (0.5x 24 mois))

1- 1065.00 – 937.20 = 127.80 de moins

2- M. recevrai de l’âge de 63 à 65 ans, la somme de 937.20 x 24 mois, soit 22 492.80$;

3- Pour connaitre le seuil d’indifférence, il suffit de faire le calcul qui suit :

22 492.80 / 127.80 = 176 mois

Et

176 mois / 12 = 14.67 années, ou 14 ans et 7 mois.

Je recommande a M. Henri de faire cette stratégie ceci lui permettrait d’amélioré sa qualité de vie et nous constatons que l’espérance de vie ce situe à l’âge de 77 ans et 8 mois et le seuil d’indifférence est atteint à l’âge de 79 ans et 7 mois (65 ans + 14.7ans) dans le cas de M.

Questions 4

a)

Pour les personnes de la catégorie 1, ils doivent avoir résidé au Canada pendant 40 ans après l’âge de 18 ans.

 

b)

2 à environ 73 000$

c)

Pour avoir droit au supplément de revenu garanti (SRG), une personne doit recevoir un PSV (pension de sécurité de vieillesse). L’admissibilité est établie sur la base des revenus, la valeur des avoirs n’étant pas considérée. Vous êtes residents autorisé du Canada.

d)

 L’admissibilité à l’Allocation au conjoint  est calculée en fonction de votre état matrimonial et de votre revenu. Ces prestations ne sont pas considérées comme un revenu imposable et doivent être révisées chaque année en fonction des renseignements concernant le revenu qui sont inscrits sur la déclaration fédérale de revenus et de prestations. Elle ce renouvelle automatique si la personne est encore admissible (lettre envoyé en juillet).

Question 5

a)

Depuis l’entrée en vigueur de la RRQ, les employeurs ont un fardeau fiscal plus lourd. Les employeurs ont donc intégré la rente de l’employeur à la RRQ. Pour M. Gaston, la rente de l’employeur sera donc réduite à 65 ans.

Cette réduction de taux de la rente de 0.7% (0.7% X MGA X 35 ans max., donc 25% du MGA) vise à ce que la réduction de la rente de l’employeur corresponde au montant de la rente qui sera reçue de la RRQ.

b)

Je lui explique qu’ à 65 ans, il  recevra la rente de la RRQ pour un montant semblable à la réduction qui sera appliquée. Donc la rente payable par ce régime ne diminuera pas directement du montant payable par la RRQ. Il a un règlement du régime qui prévoit une formule pour estimer le montant relatif à la période d’emploi qui sera payable par la RRQ.

...

Télécharger au format  txt (8.7 Kb)   pdf (46.6 Kb)   docx (13.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com