LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Gestion des ressource humaines

Étude de cas : Gestion des ressource humaines. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  9 Février 2016  •  Étude de cas  •  1 735 Mots (7 Pages)  •  320 Vues

Page 1 sur 7

UNIVERISITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL

ANALAYSE DE CAS

TRAVAIL

PRÉSENTÉ À :

YVAN O’CONNOR

DANS LE CADRE DU COURS

INTRODUCTION AUX GESTIONS DES RESSOURCES HUMAINES

ORH-1600

GROUPE : 23

PAR

JEAN-MARTIN BOISVERT

BOIJ25019003

Sommaire

La technologie en 2015 semble avoir pris un tournant très important dans nos vies. Pour les entreprises, elle s’avère être une source importante afin de mieux effectuer le travail, la communication et surtout atteindre les buts et les objectifs des organisations. Microage est une compagnie qui offre des services et des solutions de techniques informatiques. Depuis 1981, partout au Canada, cette entreprise qui a su bâtir son réseau de clientèle basé sur un service de qualité, fournit des solutions informatiques pour les petites et grandes entreprises et aussi pour les hôpitaux. D’ordinateurs, en passant par les tablettes, les imprimantes, les réseaux, cette compagnie et devenu un pilier au canada pour la technologie informatique. Récemment, j’ai eu une conversation avec Martin Boisvert, président et actionnaire majoritaire des Microage au Québec, ou il me disait qu’il avait de la difficulté à recruter des employés compétents et m’indiquait la problématique que plusieurs de ces employés quittaient pour de meilleures offres d’emploi.  Moi-même, étudiant en administration à l’université du Québec à Montréal, pour mon cours d’introduction aux gestions des ressources humaines, j’ai voulu élaborer sur ce sujet et lui offrir quelques solutions à ces problématiques. Premièrement, j’ai discuté avec M. Boisvert et mis le doigt sur les causes réelles des départs d’employés et des difficultés de recrutement.

L’entreprise qui a bâti sa clientèle sur son réseau de clients actuels et surtout sur les nouveaux clients, semble avoir de la difficulté à se procurer des représentants sur la route compétents et de les garder et les fidéliser, au sein de la compagnie. Il est important ici de comprendre que les ventes de produits informatiques et les solutions informatiques qui y sont liées, sont les sources principales de profits de Microage.   Donc, sans représentants compétents et surtout avec l’absence de nouveau vendeurs, il est difficile pour l’entreprise de créer encore plus de profits. Ce qui donne encore plus de travail aux représentants qui sont déjà sur la route et de plus la problématique affecte les dirigeants qui se retrouvent les mains vides en termes de mains d’œuvre. Les solutions les plus logiques pour résoudre ces problématiques seraient; d’améliorer le processus de recrutement de meilleur candidat et aussi de garder et motiver les employés au sein de la compagnie afin d’éviter leurs départs.

Analyse et diagnostic de la situation

La problématique majeure présente au sein de Microage, est la difficulté au niveau du recrutement. La seconde problématique en lien avec la première est surtout les départs de représentants des ventes. Ce qui donne encore plus de travail aux vendeurs actuels et aux dirigeants de l’entreprise qui ne peuvent se concentrer sur leur travail, puisque eux doivent se déplacer sur la route afin de trouver de nouveaux clients et surtout de s’occuper et d’offrir un service de qualité, que Microage garanti, aux clients actuels. De plus, sans représentants des ventes compétents, il est difficile pour l’entreprise de faire des profits. Lors de ma conversation avec M. Boisvert, je lui ai demandé comment il faisait son recrutement, il m’a expliqué qu’il recrutait à l’aide de sites internet de recherche d’emplois et parfois de bouches à oreilles. Il m’a aussi confirmé que cela n’était pas toujours fructueux, puisque peu de candidatures sont envoyés à Microage, un autre problème provient que dès qu’une candidature intéressante et reçu, la personne est passé en entrevue et souvent engagé face aux manques de candidatures et le manque de représentants des ventes. Il est facile de cerner le problème ici, cela est une énorme contrainte pour l’entreprise, le fait de recruter non pas sur les compétences mais sur le manque d’employés. Le processus de recrutement n’est pas bien fait et les faibles taux de candidatures sont aussi un problème majeur.

Une seconde problématique cher Microage est  la difficulté de garder un bon représentant. En effet, récemment plusieurs représentants des ventes nouvellement embauchés et qui effectuaient un bon travail, ont quittés l’entreprise. Le départ d’un employé dans une compagnie peut provenir de plusieurs situations, dans la nôtre, ce n’est pas un, mais plusieurs représentants qui quittent. Ce qui me fait réfléchir sur les conditions de travail de ces employés. Chez Microage, les représentants des ventes ont des salaires fondés sur les rendements et de la rémunération au mérite. Le salaire de base se situe entre 22 000$ et 28 000$ par année et les commissions entre 5% et 10% sur les ventes. Donc, la problématique ici est que pour un vendeur d’expériences et qui a déjà beaucoup de compétences, ce salaire est trop bas. Par contre, pour un jeune étudiant ou une personne qui a peu d’expérience, cette politique salariale peut être intéressante. Le problème est que la rémunération n’attire pas les candidats que l’entreprise recherche et les vendeurs ne sont pas motivés à faire des ventes et quittent pour de meilleurs offres d’emplois

Évaluation de l’option de solution

En tant que gestionnaires d’entreprises, le recrutement devrait être d’une importance primordiale, surtout pour une entreprise comme Microage qui réalise ces profits sur la vente de services informatiques sur leurs clients actuels mais, surtout sur les nouveaux clients. Une des premières solutions serait de faire du recrutement interne, mais surtout du recrutement externe. Recruter des gens qui ont soif de réussite et leur offrir une rémunération intéressante afin qu’ils n’aillent pas offrir leur compétences ailleurs. De ce fait, une solution serait d’afficher des offres d’emploi dans les universités afin d’attirer des jeunes étudiants qui cherche à avoir de l’expérience et surtout graver les échelons dans une entreprise. Microage devrait afficher des offres d’emploi sur des sites internet comme Joboom, par exemple, et plusieurs autres sites. Utiliser ces plateformes peut s’avérer couteux mais peut aussi attirer un plus grand nombre de candidats. L’entreprise devrait refaire leur offre d’emploi et offrir de meilleures conditions, par exemple, une meilleur rémunération sur les salaires et surtout des options de grandir dans l’entreprise afin d’y faire carrière. Une offre d’emploi alléchante pour des vendeurs d’expériences peut s’avérer plus intéressants et pourrait procurer à Microage plus de demandes d’emplois et leur offrir un plus large réseau de compétences et ainsi,  réduire les pertes de temps associés à la formation des employés qui ne sont pas compétant et qui sont renvoyés.  Par contre dans la situation de Microage le recrutement est un problème, mais le départ des employés aussi. Premièrement en temps qu’étudiant en gestions des ressources humaines, je trouve qu’il est d’une importance capitale de bien former les employés et surtout de leur offrir des offres de carrières dans l’entreprise. Être un bon vendeur, veut aussi dire connaitre son produit, le manque de formation peu rapidement faire perdre des clients à Microage et surtout démotiver un employé qui ne fait pas de commissions.

...

Télécharger au format  txt (11.6 Kb)   pdf (144.8 Kb)   docx (11.7 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com