LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Misanthrope, Molière

Fiche : Le Misanthrope, Molière. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  18 Janvier 2020  •  Fiche  •  349 Mots (2 Pages)  •  22 Vues

Page 1 sur 2

Le Misanthrope de Molière dans la mise en scène d’Alain Françon au TNS, novembre 2019

10 mots à chaud : Gris grand sobre sophistiqué cheveux/coiffures chuchotements tressautements Versailles /virgules sonores chorégraphies/poses

Problématique : Comment la mise en scène sophistiquée du Misanthrope par Alain Françon est-elle au service d’une subtile réflexion sur les impasses de la société d’élite, enferrée dans l’image que chacun se compose ? Où est le naturel dans la relation humaine ?

  • Si Versailles m’était conté

L’espace scénique : un salon à la Versailles : intérieur classique ; harmonie classique : équilibre des lignes, noblesse des matériaux ; taille des fenêtres ; banquettes

Les arts classiques : musique inspirée de celle des compositeurs de l’époque ; le tableau de Poussin

Des pratiques aristocratiques : la chasse à courre ; les arbres du jardin de Versailles enneigés ; le feu d’artifice final ; chuchotements comme bruits de couloir.

  • Un spectacle sobre et froid : l’hiver du cœur humain

L’épure, la sobriété, la sophistication : plateau vide, évolutions minimales de l’espace

Les costumes, les perruques : style haute couture des années 50 : induisent un jeu très tenu. Déplacements mesurés (millimétrés ?) > un spectacle atemporel.

Le gris comme couleur dominante ; le travail de la lumière.

  • Beauté du texte pour faire entendre les complexités du cœur humain

Une mise en scène qui privilégie le texte : diction parfaite au service de la beauté des alexandrins. Dire les contradictions des personnages

Une pièce sans action, sans intrigue : la parole comme marque de pouvoir, faire-valoir dans une société engoncée par l’étiquette : les petits marquis, Oronte et son poème : amour-propre et place dans la société ; Célimène distante et libre ; Arsinoé toujours les yeux baissés, presque mater dolorosa. Chuchotements.

Un Misanthrope émouvant : pas ridicule. Reconnaît ses contradictions. Amour exclusif. S’entête à rester fidèle à ses principes. Célimène aussi refuse de se ranger aux exigences d’Alceste. L’issue malheureuse : Alceste quitte Célimène et fuit au désert. Accents tragiques des dernières répliques.

 Actualité du propos. Jeu social et vérité de l’être. Loin des Misanthropes exubérants et colériques comme le Nicolas Bouchaud de Sivadier ou le Claude Duparfait de Brauschweig.

...

Télécharger au format  txt (2.4 Kb)   pdf (72.2 Kb)   docx (8.1 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com