LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

LA CONTROVERSE DE VALLADOLID - SACRIFICE DE L'ENFANT

Commentaire de texte : LA CONTROVERSE DE VALLADOLID - SACRIFICE DE L'ENFANT. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  7 Décembre 2015  •  Commentaire de texte  •  1 251 Mots (6 Pages)  •  1 854 Vues

Page 1 sur 6

LA CONTROVERSE DE VALLADOLID

LECTURE ANALYTIQUE - SACRIFICE DE L’ENFANT

La première moitié du XVIe siècle est marquée par la conquête de l'Amérique. L'Espagne colonise le nouveau continent pour tirer profit des Indiens, de leurs terres et leur richesse : objectif d'apparence simpliste face à un peuple à la fois non civilisé et qui n'a aucune connaissance des armes, de ces technologies mais qui aura pourtant, d'importantes conséquences dans notre monde, ce monde que nous partageons tous. De réels actes barbares s'installent contre ces indiens, ces hommes, ce qui engendre violence, génocide et persécutions. Jean-Claude Carrière, écrivain moderne, né en 1931, s'inspire de cette époque, de ce traumatisme que notre terre a connu afin de dénoncer le massacre qu'ont subit les amérindiens au travers de son oeuvre La Controverse de Valladolid, publiée en 1992 et met en place un débat entre le théologien Sépulvéda et le Dominicain Las Casas, jugeant leur place, leur considération sur cette planète et prenant en compte la religion prédominante à cette époque et leur culture incomprise ou du moins différente de celle des occidentaux. Dans cet extrait, c'est la sensibilité des indiens qui semble jugée. Jusqu'où pouvons nous aller, afin de prouver qu'un être vivant appartient à la race humaine ? Nous étudierons dans un premier temps, à l'aide d'une lecture analytique synthétique, une scène de registre pathétique puis dans un second temps, nous analyserons l'opposition des points de vue de Las Casas et de Sépulvéda.

AXE 1 : Une scène de registre pathétique.

Le registre pathétique cherche à émouvoir.


Procédés :


→ Gradation de l’action qui se déroule en trois étapes :

1338 : préparation de l’expérience orchestrée par le légat et le Supérieur : les Indiens sont-ils sensibles à la douleur ?
1367 : expérience elle-même : la menace sur l’enfant
1420 : interprétation de ce qui a été observé : deux points de vue

> Cette gradation de l’action vise à émouvoir le spectateur : celui-ci ne sait pas où va s’arrêter cette expérience cruelle.

→ utilisation du CL de la violence :

-  physique : « douleur, ils souffrent, se plaignent quand on les frappe, saisissez l’enfant, arrachez l’enfant » 


 morale : « la douleur morale, la tristesse de vivre »

→ utilisation dans les didascalies du CL de l’agitation + émotion : « vouloir fuir, s’accroche, il a peur, s’approche, crie, lève son épée, court, saisit »

→ suggère l’affolement des Indiens et la brutalité des Espagnols

→ gradation des impératifs : venez, approchez-vous, saisissez, menacez, arrachez l’enfant

→ ordres brutaux et crescendo de la violence dont fait preuve le Légat, il se veut autoritaire, et insiste. Il veut aller au bout de l'expérience, marquer son autorité et presque même donner raison à ses suppositions.

→ Las Casas fait aussi référence aux crimes commis, au carnage des espagnols (l. 1348) : Nous leur donnons toutes les raisons d'être tristes ! »

→ Le Supérieur pose une succession de questions (1346 / 1350 / 1353 / 1557), questions auxquelles Las Casas répond, lui-même émut de voir cette famille souffrir et abasourdit par le manque de sens logique voire moral de ce religieux.

→L'intervention du Légat l. 1362 marque son autorité suprême. Dans cette scène, il commande et orchestre. Ses phrases sont courtes et exclamatives (=Las Casas aussi)

→Coup de théâtre entrée en étape 2 de la gradation : la menace sur l'enfant. L'enfant a peur (l. 1378), la femme aussi (l. 1380), l'homme veut défendre sa famille (1381) = dans ces didascalies, chaque membre de la famille réagit, ce ne sont pas des créatures dociles. Ils sont effrayés, ne comprennent pas la langue ni même leur présence.

→Le légat est stricte et concis dans ses interventions

...

Télécharger au format  txt (7.9 Kb)   pdf (107 Kb)   docx (157.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com