LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Un personnage de roman doit-il nécessairement surmonter des épreuves pour être considéré comme un héros de fiction

Analyse sectorielle : Un personnage de roman doit-il nécessairement surmonter des épreuves pour être considéré comme un héros de fiction. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  25 Juin 2018  •  Analyse sectorielle  •  686 Mots (3 Pages)  •  1 462 Vues

Page 1 sur 3

Dissertation français

Sujet : Un personnage de roman doit-il nécessairement surmonter des épreuves pour être considéré comme un héros de fiction ?

Le héro a toujours été au centre des romans dans lesquels, bien souvent, il triomphait.

Au 19e siècle naît le réalisme, ce qui a eu pour effet d’augmenter le nombre d’écrivains et de faire évoluer  la nature du héro à travers le récit. Les auteurs veulent donner une dimension plus réelle à celui-ci en le rendant plus humain, moins intouchable.

La problématique étant : « un personnage de roman doit-il nécessairement surmonter des épreuves pour être considéré comme un héros ? », on peut se demander si le personnage peut être caractérisé de héro en étant seulement lui-même à l’état naturel, dépourvu d’actes héroïques.

Cette dissertation va être organisée en 3 parties : la première partie montrera qu’il n’est pas nécessaire d’accomplir des épreuves pour occuper le statut de héro, la deuxième partie, elle, prouvera qu’il est  indispensable de réaliser d’actes héroïques, puis une conclusion en troisième partie.

L’origine mythique du héros est le croisement entre un dieu est un homme. Il possède des vertus extraordinaire, souvent surnaturelle. c’est bien souvent la force dont il est question. Il se doit d’être également poli, intelligent, généreux, courageux.

Le personnage principal d'un roman est la personne sur laquelle est fondée toute l'action, et toute la cohérence de l'histoire. On parle alors de héros. Ce terme sert à mettre en évidence l’importance du personnage dont il est question. C’est l’une des condition pour que celui-ci bénéficie du titre de héros sans accomplir d’épreuves quelque soit sa nature.

Cette idée est illustrée par le personnage de Candide, écris par Voltaire en 1759. En effet, Candide est le protagoniste et par conséquent le héros de l’histoire. Cependant tout au long du récit, il n’accomplit pas d’actes héroïques. Il est seulement spectateur et donc victime des malheurs qu’il lui arrive. Il ne possède pas non plus le profil correspond au héros : « Sa physionomie annonçait son âme ». IL occupe même le statut de l’antihéros.

Un personnage peut également être un héros même si celui-ci n’accomplit pas d’acte héroïque. Cela peut dépendre du point de vu pris dans la situation. Dans le film « Héros malgré lui » de Stephen Frears, le personnage du SDF joue le rôle de l’imposteur. Celui se manifeste en se faisant passer pour le vrai sauveur lors du crash d’avion alors qu’il n’a en réalité rien fait. Il est alors perçu comme un héros aux yeux des personnes présentes dans l’avion.

Pour nuancer avec le paragraphe précédent, celui-ci va montrer en quoi il est nécessaire de surmonter des épreuves pour être un héros.

Depuis la création des romans en Antiquité, le héros à toujours été source de fascination et d’imagination au près de ses lecteurs. C’est lui qui donne le rythme au récit. La réussite de sa quête ou de son objectif de vaincre (comme Yvain Le Chevalier au Lion) va servir de point d’appui au lecteur pour la poursuite du récit. Son rôle est donc primordial.

Au cours du temps, les héros ont connu des changements dans leur constitution.

Le héros antique est souvent un demi dieu pourvu de pouvoir spectaculaire, comme par exemple Hercule, de Homère, qui possède une force surnaturelle.

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (84.5 Kb)   docx (11.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com