LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Pour Exister, Un Personnage De Roman Doit-il nécessairement réussir ?

Mémoire : Pour Exister, Un Personnage De Roman Doit-il nécessairement réussir ?. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  23 Mars 2013  •  1 318 Mots (6 Pages)  •  5 472 Vues

Page 1 sur 6

Les personnages de romans sont, après plusieurs époques, plusieurs mouvements littéraires, très diversifies entre eux. Cette diversité permet au lecteur d’être plus familiers avec ces personnages fictifs créés pas les écrivains que des personnages réels.

Donc pouvons nous dire que les personnages qui ne réussissent pas sont inexistants aux yeux du lecteur ?

Tout d’abord nous allons voir l’importance de la réussite pour l’existence d’un personnage de roman où il faudrait d’abord déterminer la notion de réussite puis les rôles de la réussite pour la facilité d’accéder à l’existence mais aussi comme ingrédient de l’intrigue. Mais ceci voudrait-il dire que les personnages ordinaires en situation d’échec seraient immédiatement inexistants ?

Souvent, les personnages les plus mémorables aux yeux du lecteur réussi les épreuves auxquelles ils sont destinés. Donc en quoi la réussite est elle importante pour l’existence du personnage ?

Tout d’abord de quelle réussite s’agit-il ?

Il existe plusieurs formes de réussite. La plus abondante et la réussite sociale, le fait d’acquérir une reconnaissance sociale et/ou la fortune tout comme est accompli par le personnage de Georges Duroy dans Bel-Ami de Guy de Maupassant : il subi une carrière de journaliste fulgurante puis anoblit son nom à Du Roy, et enfin épouse une riche héritière. Duroy reconnaît son importance car il pense que le peuple l’acclame en tant que roi et tout cela a été provoqué par sa réussite sociale. Ensuite il existe la création du destin exceptionnel pour certains personnages, c’est à dire que comme dans Le Rouge et le Noir de Stendhal, Julien Sorel reçoit un destin digne de lui et malgré le fait qu’il se fasse décapiter avant d’avoir accompli son destin, il a réussi à se prouver aux yeux du lecteur car il a choisi pour lui un destin très ambitieux pour lequel il a accompli une grande partie. Il y a aussi la notion de destin dans Les Misérables de Victor Hugo car Jean Valjean malgré sa fin misérable, montre au lecteur la capacité des Hommes à devenir meilleur tout au long de sa vie et donc son destin a prouvé sa réussite d’inspirer. Il y a enfin une réussite paradoxale car il s’agit de la réussite du mal, tout comme caractérisé par le personnage de la marquise de Merteuil dans Les Liaisons Dangereuses de Laclos : Avant que Merteuil finit sa vie défigurée et en bas de l’échelle sociale, elle accompli sa mission, c’est-à-dire ses exploits libertins qu’elle a accompli à travers la défaite de Valmont, Cécile et de Danceny. Donc la réussite est présente sous toutes formes : sociale, morale, destinée et même diabolique.

Mais pourquoi cette réussite permet au personnage d’acquérir son existence avec plus de facilité ?

Le lecteur est attiré par le héros capable de surmonter des épreuves exceptionnelles qui le placerait dans la catégorie du surhomme et va donc susciter une admiration du personnage pour le lecteur. Nous avons l’exemple du roi Arthur dans Les chevaliers du roi Arthur d’Odile Weulersse qui montre un héros puissant ayant défendu toute la Grande Bretagne et ensuite constitué la Table Ronde, ceci nous montre un héros extraordinaire ayant accompli des épreuves exceptionnelles méritant l’admiration du lecteur. Nous pouvons même aller jusqu’à la littérature anglaise ou il y a James Bond dans les romans d’Ian Fleming qui représente un héros invincible car il n’échoue jamais à sa mission et il montre une perfection physiques mais aussi intellectuelle. Cette admiration est aussi présente pour les personnages inquiétants, comme nous est donné l’exemple de Raskdnikov dans Crimes et Châtiments de Dostoïevski. Certains personnages donnent une réflexion des potentiels du lecteur, c’est-à-dire que leur réussite est en fait réaliste ce qui fait que le lecteur se sent capable d’accomplir la même chose et cela créera un effet de rêve chez le lecteur d’avoir la même réussite.

En quoi la réussite amène-t-elle à un aspect complétif de l’intrigue ?

La réussite du personnage donne l’intrigue de l’histoire car ça voudrait que tout l’intrigue dépend et tourne autour entièrement

...

Télécharger au format  txt (8.5 Kb)   pdf (98.5 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com