LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Personnage De Roman Doit-il être Un héros ?

Compte Rendu : Le Personnage De Roman Doit-il être Un héros ?. Recherche parmi 296 000+ dissertations

Par   •  6 Décembre 2014  •  378 Mots (2 Pages)  •  3 397 Vues

Page 1 sur 2

DISSERTATION

Le personnage de roman doit-il être un héros?

INTRODUCTION

Entrée en matière :

Les mots-clés larges du sujet :

roman

personnage

La problématisation :

 définition du héros (étymologie : demi-dieu --> 1) un personnage hors du commun 2) un

personnage qui incarne des valeurs morales 3) un personnage doté d’un destin)

 Le libellé du sujet : doit-il (normatif)--> selon quel critère, quelle norme ? (éveiller

l’intérêt du lecteur ? faire du roman un genre sérieux, édifiant ?...)

L’annonce du plan : un plan dialectique (thèse /antithèse/ synthèse)

I oui (un héros)

II non (un personnage ordinaire)

III oui ++ (un personnage n’est jamais ordinaire dans un roman)

 Recherche d’exemples au brouillon (attention toujours à l’objet d’étude : ici = le

genre romanesque et la nouvelle)

I Des héros pour édifier et faire rêver (sortir de soi)

1°) Les héros exemplaires

ex : La Princesse de Clèves, Jean Valjean

2°) Des personnages qui nous extraient du commun, de la banalité

ex : D’Artagnan dans les trois mousquetaires d’Alexandre Dumas

ex : Aragorn dans le Seigneur des Anneaux de Tolkien

3°) Des personnages qui cristallisent des réactions intenses chez le lecteur

ex : Vautrin dans le Père Goriot de Balzac

ex : la marquise de Merteuil dans les Liaisons dangereuses de Laclos

II Des personnages plus humains, plus proches de nous

1°) Un souci de réalisme pour que le genre romanesque gagne ses lettres de noblesse

ex : Marianne dans La Vie de Marianne de Marivaux

ex : Une Vie de Maupassant

2°) Des imperfections qui nous permettent de nous identifier

ex : Momo dans la Vie devant soi d’Emile Ajar

3°) Des faiblesses morales qui servent mieux un éventuel message

ex : Rastignac dans le Père Goriot de Balzac

III Même les personnages médiocres ont un destin, un sens dans la littérature

1°) Les choix d’écriture donnent sens à la vie du personnage, même médiocre (hiérarchisation des

faits, tri, composition, rythme, etc)

ex : Gervaise dans l’Assommoir

ex

...

Télécharger au format  txt (2.6 Kb)   pdf (62.9 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com