LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

CULTURE GÉNÉRALE BTS

Fiche : CULTURE GÉNÉRALE BTS. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  28 Septembre 2016  •  Fiche  •  538 Mots (3 Pages)  •  785 Vues

Page 1 sur 3

DEVOIR CULTURE GÉNÉRALE

LA MÉMOIRE ET L’OUBLI

INTRODUCTION:

La mémoire peut être défini comme l’ensemble des faits passés qui reste dans le souvenir des hommes. Elle contient les souvenirs personnels et collectifs vécu par un individu au cours de sa vie. En effet, une personne enregistre et stock tout les moments auquel elle participe cependant certains passages sont altérés voir supprimé inconsciemment et de manière incontrôlable. De ce fait on remarque un lien entre l’oubli et la mémoire. On peut donc se demander si l’oubli est une activité essentielle de notre mémoire ? Tout d’abord nous verrons comment il est possible d’oublier, puis nous verrons pourquoi il est nécessaire d’oublier.

I.Comment oublier

  1. Avec le temps

Le facteur le plus commun et le plus répendu de l’oubli est le temps. En effet le temps permet d’oublier ou d’attiser les souvenirs du passer quel qu’ils soient, par example dans le texte de La Fontaine , « la jeune veuve » , le protagoniste oubli peu à peu sa douleur avec le temps. De façon inconsciente l’oubli fais parti de nous et se fait automatiquement , donc de façon naturelle avec le temps.


CONCLUSION:

On peut conclure que la mémoire et l’oubli sont deux notion distinctes mais qui ne peuvent néanmoins être dissociés, tant qu’il y aura l’intervention de la mémoire, il devrait automatiquement y avoir l’intervention de l’oubli , sauf dans des cas exceptionnel. Il en est ainsi et comme nous avons pu le constater avec le texte de Borges se souvenir de tout peut se reveler être un plus lourd fardeau que d’oublier certain details futile de notre vie.  

Question 4 -Cet extrait du roman de Jorge Luis Borges nous défini et nous explique ce qu’est l’hypermnésie , il s’agit donc de la capacité que possède un individu à pouvoir se souvenir d’absolument tout dans les moindre détails. Ce document présente quatre idées principales autour de la maladie du personnage. Irèneo est seul avec sa maladie entouré par les autres qui ne peuvent pas le comprendre, il se retrouve donc isoler du reste du monde. Son univers personnel est lui aussi unique puisqu’il est surchargés par la masse d’information que retiens Ireneo, en effet il est le seul à tout retenir , meme se qui est inutile ou superflu. Le comble est de voir qu’il est capable de se souvenir de tout avec aisance et sans forcement le vouloir non plus . In fine l’hypermnésie dont est touché Ireneo l’empêcherais de raisonner comme le ferais une personne normal , il serait incapable de prendre le recul nécessaire pour avoir une idée d’ensemble au lieu d’un point de vue fixe.

Question 5 -Dans son oeuvre Jean-Francois Marmion annonce trois thèses , la première parle du fait que les souvenirs perde de leurs intensité et se dégradent au fil du temps ou à cause de la sementisation qui fait qu’on les classes parmi d’autres souvenir qu’on pourrait qualifiés de secondaires. La seconde dis que ces souvenirs qui on été partiellement effacés ne sont que peu utile dans la conception du monde d’un individu. La troisième thèse atteste du fait qu’un individu et surtout son identité , se construit autour de ses souvenirs, c’est à dire que sans l’existence d’un passer, nous n’existerions pas.

...

Télécharger au format  txt (3.3 Kb)   pdf (36.2 Kb)   docx (295.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com