LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Brevet blanc, Histoire.

Étude de cas : Brevet blanc, Histoire.. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  7 Janvier 2017  •  Étude de cas  •  437 Mots (2 Pages)  •  807 Vues

Page 1 sur 2

[pic 1][pic 2]

Récit sur la bataille de Verdun:

La bataille de Verdun commence le 21 février 1916 sur le front ouest. Cette bataille oppose la France engagée aux côtés de l’Entente et l’Allemagne qui appartient à l’Alliance. C’est l’Allemagne qui lance l’offensive : elle espère « saigner à blanc l’armée française » en attaquant à Verdun qui n’est ravitaillée que par une seule voie de communication : « la voie sacrée ». Les témoignages (lettres, carnets…) et les photographies montrent la violence des combats : utilisation massive d’obus, nouvelles armes (mitrailleuses, liquides enflammés, gaz asphyxiants…). Les soldats souffrent aussi des longs mois d’hiver passés dans les tranchées : manque de repos, d’hygiène, danger perpétuel…Ils voient mourir  leurs camarades. Au début, l’armée allemande progresse mais à partir de juillet Pétain organise la défense : 3500 camions se relayent jour et nuit  pour acheminer les soldats (70% de l’armée française combattra à Verdun). La contre-offensive française permet de reprendre les forts de Douaumont et de Vaux. La bataille se termine le 15 décembre 1916, elle a duré 10 mois (300 jours) et vu mourir plus de 300 000 hommes et fait  plus de 400 000 blessés.

Le génocide arménien

En Asie mineure, au Nord Est de l’Empire ottoman, pendant la première guerre mondiale, en 1915, le gouvernement dominé par les  Jeunes Turcs, un parti politique ultranationaliste, qui n’admet pas la diversité culturelle de l’empire, décide d’exterminer les Arméniens, un peuple de confession chrétienne qui vit en majorité à l’Est de l’Empire Ottoman et dans le sud de la Russie.

Les  Turcs, entrés en guerre aux côtés de l’Alliance profitent du conflit pour accuser les Arméniens de complicité avec la Russie et donc d’être une menace pour l’Empire. Ils envoient des télégrammes dans toutes les provinces turques ordonnant aux autorités locales de procéder au massacre.

Ils éliminent d’abord les soldats, en les envoyant en première ligne ou en prison, puis l’élite de la population (médecins, professeurs, avocats…). A partir d’avril, ils s’attaquent à la population. Les Arméniens sont systématiquement arrêtés. Les hommes sont, pour la plupart tués sur place, les femmes et les enfants sont déportés vers des camps de concentration situés dans le sud de l’empire après des marches forcées de plusieurs kilomètres à travers le désert. Beaucoup meurent au cours de cette déportation à la fois de fatigue, de faim et de soif mais aussi des mauvais traitements  ou d’exécutions sommaires.

Au total 1,2 million d’Arméniens sont massacrés soit les 2/3 de la population qui vivait dans l’Empire en 1915.

Ce massacre est bien un véritable génocide c’est-à-dire l’extermination systématique de tout un peuple sans distinction d’âge ni de sexe.

...

Télécharger au format  txt (2.9 Kb)   pdf (119.9 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com