LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire De L 'article 1147 Du Code Civil dissertations et mémoires

Recherche

125 950 Commentaire De L 'article 1147 Du Code Civil dissertations gratuites 176 - 200 (affichage des premiers 1 000 résultats)

Dernière mise à jour : 6 Juillet 2015
  • Commentaire exégétique de l’article 9 du code civil

    Commentaire exégétique de l’article 9 du code civil

    Commentaire exégétique de l’article 9 du code civil « Chacun a droit au respect de sa vie privée. » « Chacun » Selon le dictionnaire Larousse, « chacun » correspond à « toute personne en général ». D’une part, selon cette définition chacun apparaît comme étant relative aux personnes humaines. Cependant, en France une entreprise à aussi le droit au respect de sa vie privée. En effet le droit à l’image étant considéré comme faisant

    1 236 Mots / 5 Pages
  • Plan de commentaire détaillé de l'article 1104 du code civil

    Plan de commentaire détaillé de l'article 1104 du code civil

    COMMENTAIRE DE L’ARTICLE 1104 DU CODE CIVIL I/ LA BONNE FOI : UNE EXIGENCE ETENDUE DANS SON DOMAINE Le domaine de la bonne foi renvoie principalement à son champ d’application, lequel champ d’application est fortement tributaire de la définition retenue. C’est pourquoi, le contenue de la notion (A) devait être étudié afin de mieux cerner sa mise en œuvre (B). A/ CONTENU DE LA NOTION * ABSENCE D’UNE DEFINITION LEGALE : justifiée par la nécessité

    1 070 Mots / 5 Pages
  • Commentaire D'arrêt Article 2422 Du Code Civil: l'hypothèque

    Commentaire D'arrêt Article 2422 Du Code Civil: l'hypothèque

    L’article 2422 du Code civil L’hypothèque, considérée comme la « reine des sûretés », est une sûreté réelle immobilière qui sans emporter dépossession du constituant, permet au créancier impayé à l’échéance de se faire payer par préférence aux autres créanciers en faisant saisir et vendre l’immeuble grevé en quelque main qu’il se trouve. Le visage de cette hypothèque a été profondément modifié par la réforme du 23 mars 2006 qui a introduit l’hypothèque rechargeable notamment

    1 426 Mots / 6 Pages
  • Fiche D'arrêt - 1er décembre 1995, la Société Sumaco, Comment la détermination de l’objet au sens de l’article 1129 du Code civil se détermine-t-elle ?

    Fiche D'arrêt - 1er décembre 1995, la Société Sumaco, Comment la détermination de l’objet au sens de l’article 1129 du Code civil se détermine-t-elle ?

    Le 5 juillet 1981, la Sté Sumaco a conclu avec la Sté CAT un contrat de location-entretien d’une installation téléphonique moyennant une redevance indexée. La CAT a déclaré vouloir résilier le contrat en 1986, en raison de l’absence de paiement de la redevance, et a réclamé l’indemnité contractuellement prévue. En réponse, la Sté Sumaco a demandé elle, l’annulation de la convention pour indétermination du prix. La cour d’appel de Rennes, le 13 février 1991 fait

    390 Mots / 2 Pages
  • Commentaire De Texte: J.-E.-M. Portalis, Discours préliminaire au projet du Code civil

    Commentaire De Texte: J.-E.-M. Portalis, Discours préliminaire au projet du Code civil

    Commentaire du texte de J.-E.-M. Portalis, Discours préliminaire au projet du Code civil Il s’agit d’un extrait de l’ouvrage intitulé Discours préliminaire au projet du Code civil et donc d’un texte de doctrine, inséré dans Discours et rapports sur le Code civil. Jean-Etienne-Marie Portalis (1745-1807) fut d’abord avocat au Parlement d’Aix-en-Provence, jurisconsulte, puis ministre des cultes de l’Empereur Napoléon Bonaparte. S’il est entré dans l’histoire, c’est pour avoir été l’un des quatre rédacteurs du Code

    1 558 Mots / 7 Pages
  • Explication de l'Article 1832 du code civil

    Explication de l'Article 1832 du code civil

    Exégèse de l’article 1832 du code civil et de la loi du 1er juillet 1901 : Tout d’abord nous faisons la distinction dans un arrêt des Chambres réunies du 11 mars 1914 (Caisse rurale de Manigod) entre l’article 1832 du code civil et l’article 1 de la loi du 1er juillet 1901. En effet l’article 1832 défini la notion de société, qui est un contrat par lequel deux ou plusieurs personnes conviennent mettent quelque chose

    815 Mots / 4 Pages
  • Commentaire De L'alinéa 1, 2, 3 Du Nouvel Article L.132-1 Du Code De La Consommation: la clause abusive

    Commentaire De L'alinéa 1, 2, 3 Du Nouvel Article L.132-1 Du Code De La Consommation: la clause abusive

    La clause abusive est définie par le 1er alinéa de l’article L 132-1 du Code de la consommation comme ayant « pour objet ou pour effet de créer au détriment du non-professionnel ou du consommateur, un déséquilibre significatif entre les droits et les obligations des parties au contrat ». Les alinéas 2 et 3 de ce texte différencient la réglementation de deux types de clauses : celles pouvant être présumées comme étant abusives (al.2), et

    3 851 Mots / 16 Pages
  • Article 1381 du Code Civil: la notion de faute

    Article 1381 du Code Civil: la notion de faute

    Selon l'article, 1382 du Code civil, « tout fait quelconque de l'homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer ». Cet article comprend en son cœur la notion de faute, mais celle-ci n'est pas définie par le Code civil, et la doctrine ne semble pas s'accorder sur une notion si complexe, lui accordant tantôt un élément objectif, tantôt un élément subjectif, voire les deux. Ainsi, l'Assemblée

    1 887 Mots / 8 Pages
  • Le Droit Au Respect De La Vie Privée Selon L'article 9 Du Code Civil

    Le Droit Au Respect De La Vie Privée Selon L'article 9 Du Code Civil

    Le droit est avant tout objectif, c'est-à-dire qu'il désigne un ensemble de règles de conduite qui, dans une société donnée, régissent les rapports entre les hommes. Mais ce droit objectif reconnait également certaines prérogatives aux personnes : leurs droits subjectifs. Parmi ceux-ci, les droits de la personnalité n'ont commencé à être garantis par la jurisprudence qu'à partir des années 1960, et il faudra attendre 1970 pour le Code civil consacre ces droits primordiaux dans l'article

    1 825 Mots / 8 Pages
  • Code Civil : De la publication, des effets et de l'application des lois en général (Articles 1 à 6)

    Code Civil : De la publication, des effets et de l'application des lois en général (Articles 1 à 6)

    Titre préliminaire : De la publication, des effets et de l'application des lois en général (Articles 1 à 6) Livre Ier : Des personnes Titre Ier : Des droits civils (Articles 7 à 15) Chapitre II : Du respect du corps humain (Articles 16 à 16-9) Chapitre III : De l'examen des caractéristiques génétiques d'une personne et de l'identification d'une personne par ses empreintes génétiques (Articles 16-10 à 16-13) Chapitre IV : De l'utilisation des

    6 117 Mots / 25 Pages
  • L'actualite des articles 1156 et suivants du code civil

    L'actualite des articles 1156 et suivants du code civil

    L’INTERPRETATION DES CONTRATS : REGARD SUR L’ACTUALITE DES ARTICLES 1156 ET SUIVANTS DU CODE CIVIL. par Vincent EGEA Allocataire-Moniteur Institut d’Etudes judiciaires – Faculté de droit d’Aix-Marseille « L’office du juriste peut s’appeler interprétation ». M. Villey . Dans le Code civil, au sein du chapitre relatif à l’effet des obligations, une section V est consacrée à « l’interprétation des conventions ». Que signifie précisément interpréter une convention ? Pour Messieurs les professeurs Malaurie, Aynés,

    4 457 Mots / 18 Pages
  • Droit Des Entreprises selon l'article 1832 du code civil

    Droit Des Entreprises selon l'article 1832 du code civil

    L’article 1832 du Code Civil dispose que « La société est instituée par deux ou plusieurs personnes qui conviennent par un contrat d’affecter à une entreprise commune des biens ou leur industrie en vue de partager le bénéfice ou de profiter de l’économie qui pourra en résulter. » « Elle peut être instituée, dans les cas prévus par le loi, par acte de volonté d’une seule personne » « Les associés s’engagent à contribuer aux

    447 Mots / 2 Pages
  • Commentaire De Texe Portalis Discours Préliminaire Du Premier Projet De Code Civil

    Commentaire De Texe Portalis Discours Préliminaire Du Premier Projet De Code Civil

    Chaque année, dans le courant du mois de septembre, certains jeux, objetz, vetements, livres font peau neuve et se mettent a jour. Si, dans une partie des cas, acquerir la nouvelle version de ces objets peut etre anecdotique ou sans grand interet, si ce n’est d’etre a la pointe de la modernité, il s’avere necessaire, voire indispensable, de posseder les versions les plus récentes de cet objet. C’est notamment le cas du Code Civil. Un

    1 583 Mots / 7 Pages
  • Commentaire Article 4 Et 5 Du Code civil

    Commentaire Article 4 Et 5 Du Code civil

    Dans Esprit des lois, Montesquieu affirme que « Le juge n'est que la bouche qui prononce les paroles de la loi ». L'article 4 du Code civil a été promulgué le 15 mars 1803 et précise que « le juge qui refusera de juger sous prétexte du silence, de l'obscurité ou de l'insuffisance de la loi, pourra être poursuivi de déni de justice ». Le déni de justice est le refus d'un juge à rendre une décision. Le juge

    1 655 Mots / 7 Pages
  • Commentaire Article 515-8 Du Code Civil: le concubinage

    Commentaire Article 515-8 Du Code Civil: le concubinage

    COMMENTAIRE D’ARTICLE « Le concubinage est une union de fait, caractérisée par une vie commune présentant un caractère de stabilité et de continuité, entre deux personnes, de sexe différent ou de même sexe, qui vivent en couple. » (Article 515-8 du Code civil) Il y a quelques années, la reconnaissance du couple était liée à la célébration d’un mariage, désormais ce n’est plus le cas. Effectivement, depuis la loi du 15 novembre 1999, le concubinage

    1 037 Mots / 5 Pages
  • Arrêt de rejet du 3 mars 2010 de la première chambre civile de la Cour de cassation sur l'action en nullité d'un acte de dispositions conclu sans l’accord du conjoint au visa de l'article 215 du Code civil.

    Arrêt de rejet du 3 mars 2010 de la première chambre civile de la Cour de cassation sur l'action en nullité d'un acte de dispositions conclu sans l’accord du conjoint au visa de l'article 215 du Code civil.

    Dans un arrêt du 3 mars 2010, la première chambre civile de la Cour de cassation a rendu un arrêt de rejet portant sur l'action en nullité d'un acte de dispositions conclu sans l’accord du conjoint au visa de l'article 215 du Code civil. Un couple, marié sous le régime de la séparation des biens, possédait un logement familial que le mari a hypothéqué par acte le 12 décembre 1991 afin de garantir un prêt.

    1 350 Mots / 6 Pages
  • Article 1384 du code civil: La garde de la chose

    Article 1384 du code civil: La garde de la chose

    La garde de la chose est une notion suggérée par l’article 1384 du Code civil qui dispose que ; « On est responsable non seulement du dommage que l’on cause par son propre fait, mais encore de celui qui est causé par le fait des personnes dont on doit répondre, ou des choses que l’on a sous sa garde ». Le mot « garde », du germanique « warda », désigne l’action de protéger et

    1 378 Mots / 6 Pages
  • Commentaire Article 2 Du Code Civil: "La loi ne dispose que pour l'avenir ; elle n'a point d'effet rétroactif"

    Commentaire Article 2 Du Code Civil: "La loi ne dispose que pour l'avenir ; elle n'a point d'effet rétroactif"

    Commentaire de l'Article 2 du Code civil "La loi ne dispose que pour l'avenir ; elle n'a point d'effet rétroactif." Afin de garantir la sécurité juridique pour tous les justiciables, la loi doit être nécessairement adoptée par le Parlement, promulguée mais aussi publiée pour être connue de tous. A cet effet, l'article 2 du Code civil fixe une règle d'application de la loi dans le temps. Effectivement, incluse dans le Titre préliminaire, il énonce que

    1 894 Mots / 8 Pages
  • Commentaire Du Discours Préliminaire Au Projet De Code Civil Prononcé Par Portalis Le 21 Janvier 1801

    Commentaire Du Discours Préliminaire Au Projet De Code Civil Prononcé Par Portalis Le 21 Janvier 1801

    Sujet: Commentaire du discours préliminaire au projet de Code civil prononcé par Portalis le 21 Janvier 1801 Interpretatio cessat in claris. Quand la loi est claire, il n'y a pas lieu d'interpréter, il s'agit ici d'une des grandes maximes du droit, cependant il n'est pas dit comment faire quand la loi est obscure,silencieuse ou encore nouvelle. Ce texte pose le problème du rôle du juge lorsqu'il est confronté à une nouvelle loi. Portalis nous fait

    1 163 Mots / 5 Pages
  • Commentaire Article 1715 Du Code Civil

    Commentaire Article 1715 Du Code Civil

    Que retenir de cet article? Régime de preuve légal, exclus certaines et admet d'autre. Restrictif car exclus preuve libre, preuve testimoniale.C'est la jp qui ouvre le champ de la preuve. Mode de preuve qui soient interdite du coup doit venir à l'esprit la question de savoir si l'article est d'ordre public ou pas? Cad qu'on ne peut pas y déroger dans la convention. Il faut en faire une application absolue. Comment savoir si une disposition

    1 878 Mots / 8 Pages
  • Commentaire Art 2285 Code Civil: Le concours des créanciers chirographaires

    Commentaire Art 2285 Code Civil: Le concours des créanciers chirographaires

    TD Droit des sûretés Le concours des créanciers chirographaires « Messieurs, il nous était dû à tous en bloc un million. Nous avons dépecé notre homme comme une frégate sombrée. Les clous, les fers, les bois, les cuivres ont donné trois cent mille francs. Nous avons donc trente pour cent de nos créances » Honoré de BALZAC (César Birotteau, Gallimard, 19, p.356). Déjà au Concordat Honoré de Balzac parlait avec ces termes. Il est toujours

    2 402 Mots / 10 Pages
  • Commentaire de txete: Discours Préliminaire Au Code Civil De 1804

    Commentaire de txete: Discours Préliminaire Au Code Civil De 1804

    I / Les grands principes du droit fixés par les législateurs Le rôle du législateur est d'établir les principes les plus favorables au bien commun (A), mais il ne peut pas tout prévoir (B). A. L'établissement des principes les plus favorables au bien commun Le législateur doit énoncer dans le code les principes qui donnent accès à des ressources équitablement partagées, c'est à dire qu'il doit favoriser le bien commun. Pour être au plus juste,

    505 Mots / 3 Pages
  • Est-il possible d'inclure la fidélité parmi les devoirs au sein du PACS en vertu de l'article 1134 du code civil ?

    Est-il possible d'inclure la fidélité parmi les devoirs au sein du PACS en vertu de l'article 1134 du code civil ?

    Le tribunal de grande instance de Lille a rendu une décision très critiquée le 5 juin 2002 , relative à l' infidélité au sein des couples pacsés . Monsieur L, le partenaire avec qui le requérantest pacsé , entretient des relations adultères avec Monsieur Laurent X . Il a des difficultés à recueillir des témoignages de la part du voisinage et veut pour cela qu'un huissier vienne constatercette infidélité. La décision a lieu en première

    3 164 Mots / 13 Pages
  • Commentaire sur: L'extrait de l'article L111-1 du code de la sécurité intérieure : « La sécurité Est Un Droit Fondamental Et L'une Des Conditions De L'exercice Des Libertés Individuelles Et Collectives ».

    Commentaire sur: L'extrait de l'article L111-1 du code de la sécurité intérieure : « La sécurité Est Un Droit Fondamental Et L'une Des Conditions De L'exercice Des Libertés Individuelles Et Collectives ».

    Les libertés individuelles et collectives sont impossibles quand la sécurité du citoyen n’est pas assurée. C’est dans cette optique qu’aujourd’hui le gouvernement français, tout comme d’autres gouvernements, met en œuvre différents mesures et moyens afin d’assurer la sécurité intérieure, et donc pour préserver les libertés fondamentales des citoyens. Cela passe par l’adoption de différentes lois, mais aussi par l’usage des technologies actuelles. Actuellement il est plus ou moins pratique d’assurer la sécurité, notamment à travers

    1 447 Mots / 6 Pages
  • Commentaire des alinéas 1, 2 et 3 de l’article L132-1 du code de la consommation :

    Commentaire des alinéas 1, 2 et 3 de l’article L132-1 du code de la consommation :

    Commentaire des alinéas 1, 2 et 3 de l’article L132-1 du code de la consommation : Afin de lutter contre les déséquilibres contractuels notamment ceux créés par les clauses abusives, le droit dit de la consommation, a constamment cherché à mieux encadrer la conclusion des contrats entre professionnels et « non-professionnels ou consommateurs ». L’approche consumériste a gagné la France dans la seconde moitié du XXème siècle jusqu'à ce que la loi Scrivner du 10 janvier 1978, en son

    2 636 Mots / 11 Pages