LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Zadig, Voltaire

Commentaire de texte : Zadig, Voltaire. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  15 Mars 2013  •  Commentaire de texte  •  505 Mots (3 Pages)  •  387 Vues

Page 1 sur 3

La principale critique faite à la religion est son obscurantisme comme en témoigne le dialogue entre Usbek et un dervis: "Ne voyez-vous pas que le Saint Esprit nous éclaire? Cela est heureux car de la manière dont vous en avez parlé je reconnais que vous avez un grand besoin d'être éclairé".

En outre, Montesquieu se veut démographe en dénonçant le célibat des prêtres et en finissant, en lettre 117 par les qualifier de "gens avares qui prennent toujours et ne rendent jamais".

Mais surtout, Montesquieu condamne l'intolérance religieuse dont il regrette les conséquences violentes. Aussi, il le fera comprendre, par l'intermédiaire d'Usbek dès la lettre 85: "Ce n'est point la multiplicité des religions qui a produit les guerres, c'est l'esprit d'intolérance de celle qui se croyait la dominante".

3) Les moyens de la satire

En connaissance de la censure qui s'exerçait à l'époque, Montesquieu était en droit de prendre quelques précautions lui permettant de critiquer ouvertement le 18ème siècle.

L'anonymat

D'une part, Montesquieu a préféré publier son roman à Amsterdam sans nom d'auteur.

D'autre part, on remarque la suppression des noms et leur remplacement par des périphrases du type: "le chef des chrétiens" pour désigner le pape ou encore "le prince" pour désigner Louis XIV.

Un regard étranger et une mise à distance

Le fait que deux persans voyageant en France portent un jugement sur la société française participe de la fausse naïveté du roman avec le pittoresque de l'Orient.

Voltaire reprendra le même procédé vingt ans plus tard avec Zadig ou Candide.

Le duo Usbek-Rica

Chaque épistolier possède son ton, sa personnalité permettant alors au lecteur de choisir quel regard il préfère, les deux personnages se partageant la critique.

III Montesquieu, philosophe éclairé

Comme tout philosophe caractéristique du 18ème siècle, Montesquieu proposera sa société idéale, une société aux valeurs morales prépondérantes et soumise à un nouveau mode de fonctionnement politique.

1) L'éloge des valeurs morales

La liberté

Dans les Lettres persanes, l'éloge de la liberté est incarnée par un seul personnage, Roxanne, une des femmes d'Usbek qui en révolte contre le despotisme de son maître et contre le statut de "femme-objet" préférera se donner la mort.

La raison

La raison est une composante essentielle de la philosophie de Montesquieu. Dans la lettre 97, Montesquieu explique que grâce à elle: "les hommes ont débrouillé le chaos et ont expliqué par une mécanique simple l'ordre de l'architecture divine". De plus, toujours dans la même lettre, "la raison a permis la découverte de cinq ou six vérités".

La recherche du bonheur

La question est posée

...

Télécharger au format  txt (3.3 Kb)   pdf (63.9 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com