LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours gamétogénèse

Cours : Cours gamétogénèse. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  1 Décembre 2022  •  Cours  •  2 506 Mots (11 Pages)  •  30 Vues

Page 1 sur 11

Gamétogenèse : Formation des gamètes dans les deux sexes.

Gamète : Cellule reproductrice mâle ou femelle qui contient un seul chromosome.

Le gamète mâle (spermatozoïde) peut s'unir au gamète femelle (ovule) pour former un œuf.

I- Les cellules de la lignée germinale

→ Les gonies (spermatogonies ou ovogonies)

Ce sont les cellules souches diploïdes. Elles se multiplient par mitose équationnelle.

→ Les cytes (spermatocytes ou ovocytes)

Ce sont les cellules engagées dans le processus de la méiose.

- Les cytes I ou de premier ordre précèdent la première division méiotique ou division

réductionnelle.

- Les cytes II ou de deuxième ordre se forment à partir des précédents au cours de la première division méiotique .

→ Les tides (spermatides ou ovotides)

Ils se forment au cours de la deuxième division de la méiose. Ce sont des cellules haploïdes

qui ne se diviseront plus. Leur nombre de chromosomes est le même que celui des cytes II,

soit n chromosomes, mais ils renferment moitié moins d'ADN, soit approximativement la

moitié de la quantité présente dans une cellule somatique en interphase.

Diploïde (2n)

:Cellule qui contient deux ensembles de chromosomes homologues

II- Méiose

Méiose : Division de la cellule (mitose) en deux étapes, avec réduction de moitié du nombre de chromosomes.

Propre à la lignée germinale : -CYTES

A/ Buts de la méiose

Le but de la méiose est de produire des gamètes ou des cellules sexuelles. Lors de la méiose, quatre cellules filles sont produites et chacune est haploïde n (contenant un seul jeu de chromosome).

Brassage génétique : gamète génétiquement tous différents

B/ Description du processus méiotique

a/ La première division méiotique ( réductionnelle)

Prophase 1 :

→ Leptotène : l’élément axial (EA) se forme entre les chromatides sœurs.

→ Zygotène : les EA de chaque paire d’homologue commencent à se “synapser” (= région d’intéraction qui permet le passage d’un signal) grâce à la polymérisation (= union de plusieur molécule en une grosse molécule) de l’élément central du complexe synaptonémal (=structure protéique particulière, le complexe synaptonémal semble établir une connexion entre les chromosomes homologues sur toute leur longueur) (CS).

→ Pachytène : les chromosomes homologues sont synapsés sur toute leur longueur → crossing over = processus au cours duquel les chromosomes homologues échangent des parties.

→ Diplotène : Le complexe synaptonémal se dépolymérise.

→ Diacinèse : les chiasma (= un chiasma est le point de contact, le lien physique, entre deux chromatides appartenant à des chromosomes homologues) apparaissent

Métaphase 1 : Les paires homologues s’alignent sur la plaque métaphasique ou équatoriale du fuseau

Anaphase 1 : Séparation des chromosomes homologues et les chromatide sœur restent ensemble

Télophase 1 : Chaque chromosome a deux chromatides sœurs ( non identique). Les cellules nouvellement formées sont haploïdes (n). Reconstitution du noyau et segmentation cytoplasme

1 cellule à 2n chromosomes bichromatidiens( c-a-d 2 chromatides sœurs) 4n ADN → 2 cellules à n chromosomes bichromatidiens 2n ADN

b/ La deuxième division méiotique (équationelle

Intercinèse : C'est la phase située entre deux divisions méiotiques durant laquelle l'enveloppe nucléaire se reforme mais sans réplication de l'ADN.

III- La spermatogenèse

A/ L’appareil génital masculin

Appareil reproductif masculin = gonades, voies génitales + glandes, organes génitaux exterieures

B/ Déroulement de la spermatogenèse

Dans les tubes séminifères du testicule

Celui-ci a une double fonction :

- Une fonction exocrine qui consiste à produire des gamètes. Celle-ci prend place dans les tubes séminifères.

- Une fonction endocrine qui consiste à produire des androgènes (hormone sexuelle). Cette production est assurée par les cellules de Leydig, situées à l’extérieur des tubes séminifères.

Durée 74j = cycle spermatogénétique

1/ Phase de prolifération

- Les Ad ( car chromatine sombre : dense/compacte). Ce sont les cellules souches les plus immatures qui vont se diviser pour donner les spermatogonies Ap et Ad (2 cellules filles différentes à partir de la cellule souche Ad). Les Ap vont rentrer en spermatogenèse et les spermatogonies Ad

vont reconstituer le stock de cellules souches.

- Les Ap (pâles car chromatine moins dense, plus claire) . Elles vont se diviser

...

Télécharger au format  txt (17.7 Kb)   pdf (62.2 Kb)   docx (564.6 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com