LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'approche classique: l'entreprise, système fermé; organiser pour produire efficacement

Cours : L'approche classique: l'entreprise, système fermé; organiser pour produire efficacement. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  6 Octobre 2011  •  Cours  •  2 196 Mots (9 Pages)  •  2 452 Vues

Page 1 sur 9

SOMMAIRE

Introduction

Chapitre 01 : L’approche classique : l’entreprise système fermé, organiser pour produire efficacement :

1.1. L’approche non économique de l’organisation

1.2. 1.2. L’école classique

1.2.1. Présentation

1.2.2. Principes

Chapitre 02 : L’Organisation Scientifique du Travail O.S.T

2.1. La révolution industrielle

2.2. L’O.S.T

Chapitre 03 : Le Taylorisme

3.1. Qui est Frederick Winslow Taylor

3.2. Les dimensions du Taylorisme

3.3. Le Taylorisme ensemble de principes de gestion de travail

3.4. Les principes du taylorisme

3.4.1. Division vertical du travail

3.4.2. Division horizontale du travail

3.4.3. Salaire au rendement et contrôle des temps

3.4.4. La coordination du travail au moyen de la hiérarchie fonctionnelle

Chapitre 04 : Le Fayolisme

4.1. Qui est Henri Fayol

4.2. C’est quoi le Fayolisme

4.3. Le fondement du Fayolisme

4.3.1. Le contexte

4.3.2. Actualité

4.4. La doctrine d’administration

4.4.1. Première partie : la nécessité et la possibilité d’un enseignement administratif

4.4.2. Deuxième partie : Les principes et les éléments de l’administration

4.4.3. Troisième partie : procédés d’administration

4.5. Expansion

Conclusion

Bibliographie

INTRODUCTION

1. Définition de l’organisation:

A

ussi paradoxal que cela puisse paraître, la notion d'organisation est probablement une des notions les plus difficiles à cerner et les définitions qui en sont données sont souvent critiquables. Nous retiendrons la définition suivante: " les organisations sont des systèmes sociaux créés par des individus, afin de satisfaire, grâce à des actions coordonnées, certains besoins et d'atteindre certains buts". Cette définition traditionnelle pourra choquer et paraître partiale dans la mesure où elle suppose l'acceptation d'un modèle rationnel souvent contesté; elle a cependant l'avantage d'être cohérente avec la grande majorité des théories des organisations.

On peut aussi interpréter l’organisation de la manière suivante:

 Un groupement d’humain qui cordonnet leurs activités pour atteindre un des buts bien prédéfinis.

 Les diverses façon et manière par lesquelles ce groupement exploite les ressources dont il dispose pour atteindre un but bien prédéfinis aussi.

 L’action elle-même d’organiser.

2. définition de la théorie de l’organisation :

L

a théorie des organisations est une discipline située à la limite entre l’économie des organisations, la sociologie de l’organisation, la gestion et la science politique. Elle s'intéresse aux organisations, aussi bien marchandes que non-marchandes, dans toutes leurs diversité (entreprise, hôpital, syndicat, association, administration, conventions, ...). Elle a pour but d'analyser leur fonctionnement, leur structure et leur développement et de proposer des améliorations. Les grands thèmes de cette discipline sont le pouvoir, les relations et rapports sociaux, l'analyse des configurations et la communication dans les groupes. Son développement a suivi les évolutions politico-sociales du XXe siècle, s'articulant selon les auteurs autour d'études empiriques ou de travaux largement théoriques. En économie, on étudie l'ensemble des arrangements institutionnels permettant la mise en œuvre de la production et l'échange de biens et de services. Dans un sens plus restreint, l'économie des organisations consiste dans l'étude de l‘organisation comme entité économique spécifique, l'entreprise étant l'organisation analysée de manière privilégiée.

Chapitre 01

L’approche classique : l’entreprise système fermé, organiser pour produire efficacement :

1.1. L’approche non économique de l’organisation :

L

es approches non économiques des organisations regroupent des théories très disparates qui ont été élaborées par des auteurs dont les démarches et les objectifs étaient très différents. Il serait vain de chercher une quelconque unité aux présentations qui vont suivre et qui se rattachent à des domaines aussi divers que la sociologie, la psychologie des individus et des groupes, ou la théorie de la décision. Certains courants de recherche adoptent un objectif purement normatif en tentant de définir l'organisation idéale, d'autres ont une optique résolument positive en tentant d'expliquer et de comprendre le fonctionnement des organisations. Les champs d'étude sont également très divers, allant de l'entreprise industrielle ou de la bureaucratie étatique à des vues beaucoup plus globalisantes des organisations. Une distinction est parfois faite entre une tradition américaine qui serait plus individualiste et intéressée par le consensus et une tradition européenne plus préoccupée des phénomènes de structures, des relations de pouvoir et des conflits. Enfin, on rencontrera également des options méthodologiques radicalement différentes entre les optiques individualistes qui considèrent que les organisations n'ont pas d'existence

...

Télécharger au format  txt (14.6 Kb)   pdf (159 Kb)   docx (15 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com