LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dc1 Moniteur éducateur

Dissertation : Dc1 Moniteur éducateur. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  29 Mars 2021  •  Dissertation  •  2 323 Mots (10 Pages)  •  62 Vues

Page 1 sur 10

Introduction

En deuxième année de formation de moniteur éducateur, j’effectue mon deuxième stage d’une durée effective de 14 semaines au sein d’une Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS). Il se déroule sur l’unité de vie réservée à l’accueil spécifique de Mineurs Non Accompagnés (MNA). Mon premier stage s’étant déroulé dans le champ du handicap, j’ai sollicité cette unité dans une volonté de découvrir les spécificités de la protection de l’enfance et plus particulièrement l’accompagnement auprès d’un public étranger. Je souhaiterais par ce biais mieux comprendre les problématiques des MNA, participer à leur suivi, observer et accompagner au mieux ces jeunes dans leur projet afin d’étayer ma réflexion et affiner ma posture professionnelle en adéquation avec le projet de service.

Au cours de ce stage, j’ai été confronté à diverses situations, dont une en particulier que j’ai choisi de développer dans cet écrit car elle m’a questionné sur ma posture.

Je commencerais donc par présenter la structure dans son ensemble, l’anamnèse, la situation du jeune, puis  je vous ferais part de mon constat et de ma problématique. Je m’attacherais par la suite à faire apparaitre mes recherches, ma réflexion et mon analyse de la situation. Pour terminer, j’énoncerai mes propositions et préconisations.

Conformément à l’article 9 du code civil, tous les noms et prénoms des personnes ont été modifiés ainsi que les noms de l’institution.

  1. Présentation de la structure
  1. L’établissement, le contexte et cadre institutionnel :

La MECS est un établissement social relevant de la fonction publique hospitalière.
Elle e
xerce une action sociale et médico-sociale et est donc régie par la loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale, la loi n°2007-293 du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance ainsi que la loi n°2016-297 du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfance.
Ses missions sont définies par l'article L. 221-1 et L. 312-1 du Code de l'Action sociale et des Familles (CASF). Elles répondent à un besoin d’accueil, de protection, d’hébergement, d’éducation, de soin. La MECS contribue à faciliter l’insertion, mener des actions de prévention, restaurer ou maintenir le lien familial, veiller au bien-être des usagers, assurer un accompagnement social et médico-social. Elle intervient dans le cadre d’une mission de service publique.

La MECS est financée par le Conseil Départemental sous la forme d’un prix de journée.
Elle
est habilitée à recevoir des enfants de 6 à 18 ans en difficultés sociales et familiales et des jeunes majeurs de 18 à 21 ans placés dans le cadre des mesures d’assistante éducative (art. 375 et suivants du code civil) ou de l’accueil provisoire (art. L.222-5 du CASF). Sa capacité d’accueil est de 91 places.

Le centre a établi une convention avec l’Education Nationale qui lui permet de bénéficier d’une Unité d’Enseignement spécifique en interne. Trois enseignants spécialisés travaillent au sein de cette école. La MECS dispose également d’un équipe pluridisciplinaire avec deux chargées d’insertion scolaire et professionnelle, d’une psychologue, un éducateur sportif, un moniteur d’atelier espaces verts, deux infirmières, un animateur informatique etc. L’institution bénéficie de nombreux services en interne (soin, école, éducatif...) ce qui facilite les accompagnements.
La MECS est composée de sept unités réparties sur l’ensemble du site. La répartition des jeunes au sein de ces unités dépend de leur âge, leur degré d’autonomie et leur projet.

  1. Le service et les missions

Je réalise mon stage sur l’unité de vie ALTAIR spécialisée dans l’accompagnement social, éducatif et l’insertion des Mineurs Non Accompagnés garçons. Elle a pour mission :

  • L’accueil immédiat, l’hébergement temporaire et la participation à l’évaluation de la situation des  mineurs dont la présence est identifiée pour la première fois sur le territoire nationale
  • L’accueil préparé, l’hébergement et l’accompagnement socio-éducatif des mineurs qui sont affectés dans un département par la cellule nationale de répartition.

Plus particulièrement ses missions ont pour objectifs de fournir un environnement sécurisé et des conditions de vie décentes, de rendre les jeunes acteurs de leur propre vie en élaborant une prise en charge éducative adapté à la problématique des mineurs (élaboration projet, projet personnalisé) et également de permettre aux jeunes d’acquérir des savoirs vivre et des compétences sociales qui leur seront utiles quelle que soit leur situation administrative.

L’unité dispose de 10 places. L’équipe éducative est composée de 5 éducatrices spécialisées, un chef de service, une maitresse de maison et deux agents éducatifs de nuit.

  1. Présentation de Qudrat
  1. Son parcours de vie

Qudrat est né le 23 décembre 2000 en Afghanistan. Les talibans convoitaient les terres de ses parents. Son père a été tué dans une voiture piégée qui a explosé et sa mère s’est fait tirer dessus alors qu’il était présent au domicile avec sa sœur . Il est donc parti vivre chez un de ses oncles avec sa sœur. Il a reçu plusieurs menaces de mort de la part des talibans, sentant sa vie en danger il a été contraint de quitter le pays. Il avait pour but de rejoindre l’Angleterre dans l’espoir d’une vie meilleure. Après avoir traversé plusieurs pays, sans manger ni boire pendant plusieurs jours il est arrivé en France en décembre 2016 à Calais et y est resté plusieurs mois. Il n’a jamais réussi à monter dans un camion pour rejoindre l’Angleterre… Suite au démantèlement du camp à Calais il s’est retrouvé dans le Sud de la France où il a été prit en charge par la MECS en février 2017.

  1. La situation

Le soir après le repas, nous avons pour habitude, les éducateurs et les jeunes afghans, de nous retrouver sur la terrasse pour boire le thé. Nous discutons puis les garçons commencent à me questionner sur mon âge. Mal à l’aise, je leur réponds que ça ne les regarde pas. Ils insistent et se lancent dans un jeu pour deviner mon âge. J’ai fait semblant d’en rire mais au fond je me suis sentie déstabilisée. Comme si, de leur point de vue, l’âge était un facteur déterminant et remettait en cause ma place d’éducatrice et l’accompagnement que je pouvais effectuer avec eux. Sentant que la situation dégénérait me dépassait, j’ai voulu poser mes limites (c’est quoi poser tes limites ??). Qudrat était particulièrement insistant et se moquait gentiment de moi en disant « moi je pense que tu as 16ans » j’ai donc fini par le reprendre en lui expliquant que « peu importe mon âge, j’étais ici en tant que stagiaire de moniteur éducateur, que j’étais là pour apprendre le métier et l’aider dans son parcours de vie et que par conséquent il n’avait pas à me manquer de respect ainsi. Que l’âge n’avait rien à voir avec la place de chacun ». En réponse à ça, il m’a rit au nez, en revenant sur mon âge a essayé de me tirer les vers du nez. J’ai fini par partir agacé.

...

Télécharger au format  txt (14.9 Kb)   pdf (176.6 Kb)   docx (221.1 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com