LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Gestion financière internationale

Cours : Gestion financière internationale. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  28 Décembre 2019  •  Cours  •  1 604 Mots (7 Pages)  •  40 Vues

Page 1 sur 7

[pic 1][pic 2]

[pic 3]

        Encadré par :        Réalisé par :

        Pr.EDDAKIR Abdellatif        OUAAZIZ Zineb

LAGHMARI Nouhaila

SLAOUI Aya

        (S7 ; ACG

La gestion des Risques psychosociaux

  1. Les risques psychosociaux
  1. Définition des RPS et leurs facteurs

Les risques psychosociaux (RPS) sont les risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental.

Cette définition distingue clairement deux notions essentielles dans les sciences de prévention :

  •  le risque qui est la probabilité d’apparition d’un effet négatif redouté (atteintes à la santé mentale et physique ou dysfonctionnements sociaux)
  • les facteurs de risque qui sont les éléments de tout type (relationnels, organisationnels ou appartenant aux conditions d’emploi) qui constituent la source du risque ou les éléments de majoration du risque.
  1. Les facteurs psychosociaux de risque au travail :

Peuvent être regroupés autour de 6 axes :

1.La charge de travail
c’est à dire le temps (durée et organisation du temps de travail) et l’intensité de travail, sa complexité, les horaires contraignants, la relation au public, le contact avec la souffrance (soignants), un environnement agressif, bruyant, la peur au travail, la pauvreté du contenu du travail, les exigences contradictoires, l’impossibilité de faire un travail de qualité, des objectifs disproportionnés ou mal définis, une surcharge ou sous-charge de travail, le changement en permanence.

2. Les exigences émotionnelles
Les exigences émotionnelles concernent la nécessité de façonner ses propres émotions pour les adapter aux personnes avec qui on est en relation, et devoir cacher ses émotions.

3. Insuffisance de l’autonomie individuelle ou collective
Le manque d’autonomie c’est l’impossibilité d’anticiper, de prendre des décisions, de faire des choix. C’est également un défaut de développement culturel et d’utilisation des compétences, la monotonie et l’ennui.

4. La mauvaise qualité des rapports sociaux au travail
Les rapports sociaux au travail traitent de la qualité des relations entre les travailleurs, avec la direction et le management, le public, les malades et leur famille, etc. … C’est également le soutien apporté par l’entourage de travail, le manque de reconnaissance du travail réalisé ainsi que les comportements injustes.

5. Les conflits de valeur :
Les conflits de valeur apparaissent lorsqu’il est fait obligation de travailler d’une certaine façon qui vient 
en désaccord avec nos propres valeurs, ou lorsqu’il y a perte de sens du travailsentiment d’injustice ou encore que faire un travail de qualité est empêché.

6. L’insécurité de la situation de travail :
C’est à dire l’insécurité de l’emploi, de la carrière, de l’avenir dans l’entreprise, des perspectives d’évolution. C’est également la précarité de l’emploi,  le travail non soutenable dans lequel on ne pourra pas durer aussi longtemps qu’on le voudrait, ou la peur du chômage.

2. Les symptômes d’un RPS

Les risques psychosociaux se manifestent de plusieurs façons :

Des atteintes à la santé physiques ou psychiques : La gravité des atteintes augmente selon la durée d’exposition .On trouve des  troubles de sommeil, maux de tête, muscles tendus, fatigue inexpliquée, mais aussi actions médicamenteuses, agressivité, réductions de  l’investissement dans des rôles sociaux par exemple Des salariés qui ne souhaitent plus participer aux projets et aux temps collectifs de l’entreprise

Les symptômes comportementaux : Addictions de plus en plus prononcées au café, au tabac et/ou à l’alcool, troubles alimentaires, tendance à l'isolement, agressivité, Une augmentation de l’absentéisme etc.

Les tensions dans les collectifs : De la violence dans la relation aux usagers, la dégradation du climat social entre employeur et représentants du personnel, des violences internes, conflit de personnes, harcèlement moral,  c’est à dire exclusion d’individus qui deviennent bouc émissaire d’un groupe

Tous ces symptômes varient en fonction de chaque individu et chaque situation, d’où leur aspect complexe. Il est donc fondamental d’analyser chaque individu avec beaucoup de précautions.

  1.  Les conséquences des RPS

Répercussions sur l’employé : (Cout humain)

  • Au niveau physiologique :

Ex : Prises ou pertes de poids, troubles musculosquelletiques …

  • Au niveau émotionnel et cognitif :

      Ex : Difficultés de concentration, de raisonnement et de prise de décision ;

      Pessimisme ; ennui…

  • Au niveau comportemental :

Ex : Troubles du comportement alimentaire ...

Répercussions sur l’entreprise : (cout économique)

  • Augmentation de Taux d’absentéisme et de turn-over.
  • Augmentation des accidents de travail.
  • Démotivation des employés et baisse de leur créativité.
  • Dégradation de la productivité (augmentation des rebuts ou des malfaçons et de la qualité des produits de l’entreprise).
  • Dégradation du climat social et d’ambiance au travail.
  • Des atteintes à l’image de l’entreprise.

🡪 Les RPS coûtent cher à l’entreprise.

...

Télécharger au format  txt (10.8 Kb)   pdf (173.9 Kb)   docx (179.8 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com