LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Toilette Complète Au Lit (ifsi)

Compte Rendu : Toilette Complète Au Lit (ifsi). Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  2 Avril 2014  •  3 110 Mots (13 Pages)  •  1 081 Vues

Page 1 sur 13

Mr DP réside au 1er étage de l’EHPAD qui comprend une quarantaine de lits, il est dans une chambre qui comprend une salle de bain.

Monsieur DP a 69 ans, est célibataire et retraité employé de bureau a la préfecture. Il n’a pas d’enfants, et est sous tutelle de son frère.

Monsieur DP est incontinent urinaire et fécal, il ne se déplace pas et le transfert du lit au fauteuil avec aide est difficile. Son score de Tinetti * est de 7/28 ce qui induit un risque de chute très élevé. Mr DP mange en chambre matin midi et soir.

Il ne marche pas et reste en chambre toute la journée, le transfert au fauteuil est difficile car rester debout quelques instants lui est difficile.

Monsieur DP souffre d’hallucinations, n’est pas cohérent, la discussion est donc difficile.

Monsieur DP a eu différentes hospitalisations :

-Il est entré en soin de suite et de réadaptation en décembre 2005 suite à une embolie pulmonaire en novembre 2005 et en février 2006 il est retourné au domicile.

-Depuis janvier 2009 il est hospitalisé : d’abord en médecine pour son érésypèle à la jambe gauche puis il est transféré 2 mois après en SSR, puis il arrive 3 mois après à la maison de retraite. Puis en avril 2012 il est transféré en médecine pour la pose de sa sonde GPE car ne s’alimentait plus et était dans un état d’anorexie, puis retourne à l’EHPAD fin mai 2012.

Lors de son entrée en 2009 il était tout le temps perturbé, souffrant d’hallucinations, croyant que le médecin lui parle et l’écoute constamment ; il souffre de troubles bipolaires et du syndrome de Korsakoff. Depuis 2009 il a fait de nombreuses chutes c’est pourquoi l’installation d’un pyjadrap pour la nuit ainsi que les barrières du lit médicalisé ont été prescrits.(rôle sur prescription médicale R4311-7 du CSP)

Lors de son arrivée à la maison de retraite Mr DP était anorexique, souffrant d’une dénutrition sévère due au syndrome de Korsakoff (due à l’alcoolisme).

Ses antécédents :

Médicaux : trouble bipolaire, embolie pulmonaire en 2005, syndrome de Korsakoff **, Eresypèle jambe gauche en février 2009.

Chirurgicaux : intervention en mai 2012 : fibroscopie et pose d’une sonde GPE (gastrotomie percutanée endoscopique) .

Ses traitements :

Il prend des médicaments appartenant à la classe thérapeutique neurologie et psychiatrie :

-Haldol pour son état psychotique chronique et ses délires paranoïaques ;

- Lepticur antiparkinsonien ;

-Seroplex pour les troubles paniques ou les épisodes dépressifs majeurs ;

-Stilnox pour l’insomnie ;

-Tranxene pour les crises d’agitation ;

Les troubles paniques et les crises d’agitations sont dues au effets secondaires du syndrome de Korsakoff. Par contre le délire paranoïaque est un symptôme du syndrome de Korsakoff.

L’insomnie est peut être due aux épisodes hypomaniaques des troubles bipolaires c’est-à-dire qu’il ne ressent plus la fatigue ni l’envie de dormir.

-et Xeroquel pour les troubles bipolaires .

Il prend aussi Eupantol qui traite les maladies ulcéreuses gastroduodénales (par rapport à sa sonde GPE )

Kardegic est utilisé pour prévenir les récidives des maladies cardiovasculaires provoquées par un caillot de sang dans une artère puisqu’il a eu une embolie pulmonaire en 2005. De plus Mr DP ne fait pas d’exercice physique donc il y a une stase veineuse donc le risque de récidive est plus élevé.

On lui prescrit du Transipeg en cas de constipation, car ne fait pas d’exercice .De plus la constipation est un effet indésirable de nombreux traitements par exemple Lepticur.

On branche 500ml de Sondalis à la sonde GPE chaque jour pour la nutrition même s’il remange par voie normale depuis quelques mois ; et on lui prescrit 1 l d’eau par jour pour l’hydratation dont 500ml directement dans la sonde GPE.

De plus, Mr DP souffre d’éruption cutanée, qui est un effet indésirable du Tranxene.

Le soin est un soin de nursing : on effectue la toilette complète de la semaine au lit de Mr DP c’est-à-dire toilette complète ainsi que le rasage et le capiluve, puisque les autres jours c’est une toilette complète sans capiluve. On effectue la toilette de Mr DP après qu’il est pris le petit déjeuner au lit pour éviter une hypoglycémie et donc pour éviter un malaise à l’effort durant la toilette.

-Friction au SHA

-Préparation du chariot de soin ; pour qu’il n’y ai pas de contact entre le matériel et linge propre avec le sale.

à l’ étage supérieur du chariot on dépose son matériel :

un flacon pompe de SHA ;

2 paires de gants non poudrés (une pour toilette intime et une pour rasage pour éviter risque d’AES) ;

2 gants de toilette et des gants de toilette à usage unique s’il y a des selles, ;

3 serviettes de toilette (une pour la toilette intime et l’autre pour le reste du corps + 1 pour le capiluve) ;

2 serviettes de bain ( une pour qui servira à absorber l’eau lors du capiluve et une pour la pudeur)

du désinfectant en spray et une lavette pour le nettoyage de la bassine ,du broc et de l’adaptable ;

un change de jour et un change de nuit (taille M pour Mr DP) ;

et le nécessaire pour la réfection complète du lit puisque c’est la grande toilette de la semaine de Mr DP : une taie, 3 alèzes, un drap , un molleton (alèze doublée plastifiée) , un pyjadrap.

Des compresses pour le nettoyage de la sonde GPE au niveau du ventre.

à l’étage inférieur du chariot de soin on dépose un sac poubelle et un sac pour mettre le linge sale pour éviter de sortir de la chambre jusqu’aux chariots quadrisacs avec le linge sale à l’air libre.

On organise le chariot de cette manière pour éviter tout contact entre matériel

...

Télécharger au format  txt (17.8 Kb)   pdf (173.5 Kb)   docx (15.2 Kb)  
Voir 12 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com