LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Sociologie des associations sportives

Cours : Sociologie des associations sportives. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  11 Novembre 2020  •  Cours  •  7 974 Mots (32 Pages)  •  394 Vues

Page 1 sur 32

Romane POMMERAISCM – Sociologie des associations 2018 / 2019

Sociologie des associations sportives

  • Comprendre les environnements autour du sport : les modes d’organisation du sport en France.

Evaluation : évaluation commune avec l’enseignement de droit sur l’emploi dans le secteur sportif.

 Bénévolat = mise à disposition gracieuse aux associations d’une force de travail.

PARTIE 1

Définitions

Les relations du travail dans la branche du sport se trouvent régulée par un document cadre : la convention collective du sport depuis 2006.

Qu’est-ce qu’une branche ? Une branche professionnelle regroupe différentes choses qui peuvent avoir des points communs mais aussi des différences. Elle renvoie à plusieurs secteurs d’activité dont le périmètre est défini par une convention collective. Un même secteur d’activité peut relever d’une pluri activité.

La branche sport c’est environ 155 000 emplois.

La convention collective détermine les contours de la branche.

Cette branche sport regroupe des secteurs d’activité différents.

Un secteur d’activité est un ensemble qui regroupe des entreprises de fabrications, de commerce ou de service et qui ont la même activité principale selon la nomenclature des activités française (NAF).

Comme toutes les nomenclatures, les classements ne sont pas toujours bien réalisés. On ne sait pas vraiment si les activités de club de sport regroupent des associations ou des entreprises marchandes : difficulté de se placer.

1er secteur : enseignement de disciplines sportives et d’activités de loisirs

2ème secteur : gestion d’installation sportives

3ème secteur : activité de club de sport

4ème secteur : activité des centres de culture physique

5ème secteur : autres activités liées au sport

La convention collective s’applique à tous les salariés dans la branche du sport.

Une profession : au sens de l’INSEE, c’est-à-dire de nomenclature des PCS (profession et catégorie socio professionnelle).

Les deux professions que l’on retrouve dans la branche du sport :

  • Sportif professionnel (n’est pas reconnue comme profession)
  • Educateur / Moniteur sportif

Cette catégorie inclus des salariés et des indépendants qui exercent en dehors des établissements scolaires. Celui qui enseigne / encadre une ou des disciplines sportives en dehors des établissements.

Le sport pro

Le sportif pro est celui qui fait des résultats en dehors des établissements scolaires. Outre les travailleurs indépendant, cette catégorie peut regrouper des salariés du secteur privé ou de l’état, des collectivités.

Les sportifs professionnels en France ce n’est pas plus de 9 000 personnes.

Les sportifs professionnels sont des travailleurs indépendants, ils n’ont pas forcément des contrats sportifs professionnels, il y a quelque contrat comme des contrats de sponsoring.

Ils se concentrent majoritairement dans les clubs et sociétés sportives professionnelles.

Les ressources de l’engagement bénévoles

On ne peut pas comprendre la création de l’emploi dans la branche sportive sans prendre en compte les professions, les activités rémunérées dans les associations qui sont venues s’ajouter ou remplacer des activités qui au départ étaient des activités bénévoles.

L’univers des associations sportives ne constitue pas un monde homogène. On peut distinguer les associations selon leur taille. Puisque les associations sportives de grandes tailles, il n’y en a pas beaucoup.

L’emploi sportive se distribue dans les associations de petites et moyenne taille.

Comment on peut distinguer les associations entre elles du point de vu de la taille ? par plusieurs inducteurs liés et associés entre eux :

  • Le nombre d’adhérent 
  • Le montant du budget annuel de fonctionnement
  • La part de la masse salariale qui est consacrée à la rémunération de travailleur salarié
  • La part de subventions publiques qui constituent l’ensemble du budget

Avec cela, on peut constituer un profil des associations sportives à l’échelle du territoire nationale.

Les petites associations sportives :

  • Elles disposent d’un budget inférieur à 40 000 euros.
  • Elles se situent plutôt au niveau départemental voir régional au niveau des compétitions.
  • Ces associations associent intimement à leur vocation sportive d’autres fonctions sociales explicitement assumées : la sociabilité locale, l’animation, la jeunesse, l’éducation. La compétition et le sport ne sont pas des vocations exclusives.
  • Elles regroupent majoritairement des jeunes pratiquants.
  • Ces associations disposent de moins de 100 adhérents.
  • La plupart de ces associations n’emploient pas de salarié, et le travail fourni au profit des services de l’association est effectué gracieusement, gratuitement sous une forme bénévole. Pour autant, une partie de ces associations, notamment à partir des années 90 se sont attachées à recourir au service de travail rémunéré et de fait, on peut constater que ces associations consacrent une très faible part de leur budget à la masse salariale lors qu’elles embauchent. Quand ces associations embauchent, il s’agit d’emploi à temps partiel. Soit à l’inverse, elles consacrent la quasi-totalité de leur budget dès qu’elles embauchent un salarié à temps plein. Au quel cas, il y a une particularité très forte. Même une association sportive de petite taille peut se comporter différemment suivant le rapport à l’emploie qu’elles ont.
  • Le montant des subventions publiques reçu atteint, voir dépasse le budget moyen total de l’association (jusqu’à 80 % pour l’utilisation des emplois aidé).
  • Ces associations sportives rémunèrent très rarement les travails au-delà du SMIC. Le salarié est, en général un éducateur sportif. Ces associations sont particulièrement préoccupées par la question de l’emploi.
  • On remarque également que ces associations recourent assez facilement au service de l’association profession sport qui permet à ces associations de se décharger, en l’échange des prélèvements, de ne pas assurer la gestion comptable et administrative des salariés qui exercent en leur sein.

Les associations sportives de taille moyenne :

  • Associations qui disposent d’un budget compris entre 35 000 euros et 160 000 euros.
  • Dans cette catégorie de budget, on a à faire à des associations qui se situent au niveau régional de compétition avec parfois selon les sports, des associations qui évoluent au niveau national de compétition.
  • Elles disposent d’un effectif adhérent/licencié de plus de 100 personnes.
  • Elles consacrent entre 25 et 70 % de leur budget à leur masse salariale.
  • On remarque qu’elles reçoivent des subventions publiques à une hauteur souvent très proche du volume de leur masse salariale. Mais ces subventions n’excèdent rarement la moitié du budget total.
  • Les associations moyennes sont contraintes de recruter des personnels à temps plein sur des emplois polyvalents (entrainements, entretien des locaux et du matériel, administration, …). Quand elles ne recrutent pas à temps plein on a à faire à plusieurs temps partiels qui ont chacun des tâches spécifiques. Ces associations ne rémunèrent pas ou très rarement leur salarié au-delà de 1,3 SMIC. Vers 1998, elles ont été particulièrement visées par les politiques de développement de l’emploi (emploi jeune). L’emploi jeune à permit à des associations sportives de se lancer dans l’embauche de l’emploi salarié.
  • Ces associations peuvent utiliser les services de l’association sport, mais pas exclusivement. La majorité assure elles-mêmes la gestion de ses salariés.

Les associations de grandes tailles ne posent pas de problèmes particuliers, elles s’organisent comme des entreprises. Elles disposent de budget supérieur à 160 000 euros.

  1. L’engagement bénévole comme mise à disposition gracieuse d’une force de travail

Les associations sportives en France sont les héritières d’un passé qui les a vu se développer historiquement sous statut d’association 1901 en tant qu’instance d’encadrement de la jeunesse doté au premier chef de finalités sociales et éducatives.

...

Télécharger au format  txt (54.9 Kb)   pdf (287.4 Kb)   docx (42.6 Kb)  
Voir 31 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com