LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de pratique professionnelle: Toilette Complète Au Lit

Note de Recherches : Analyse de pratique professionnelle: Toilette Complète Au Lit. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  20 Avril 2014  •  1 768 Mots (8 Pages)  •  1 133 Vues

Page 1 sur 8

Contexte – Lieu de stage

J'ai effectué mon premier stage en USIC, à l’Hôpital Européen de Paris, la Roseraie.

Le service USIC compte 12 lits dont sont en charge 3 infirmières qui travaillent en binôme avec chacune un AS. La durée moyenne de prise en charge des patients dans le service est 3 à 4 jours. Ils arrivent en général par un transfert depuis les Urgences, ou directement avec le SAMU. L'équipe travaille 12 heures/jour.

Identité

Madame A, 73 ans, retraitée, de nationalité française, attachée à la Sécurité sociale en complément d'une Mutuelle. Mme A est entrée en USIC via les Urgences pour des douleurs thoraciques accompagnées de difficultés respiratoires. Elle est cohérente, comprend pourquoi elle a été admise en USIC et connaît sa pathologie, mais montre un tempérament angoissé, anxieux. C'est une personne mobile et autonome.

Elle est veuve, mère de 4 enfants et vit seule dans un appartement au 3eme étage sans ascenseur.

Antécédents médicaux

Mme A a de l'hypertension artérielle et vit avec un rein unique (a fait don de son second rein à son frère, décédé il y a 25 ans).

Histoire de la maladie

Lors d'une consultation en 1997 de la médecine du travail, le médecin relève une tension de 18/12 chez la patiente, une visite chez le cardiologue a été proposée mais refusée par la patiente.

En 2003, la patiente fait un malaise chez elle, une tension de 19/10 est constatée.

PRESENTATION DE LA SITUATION

Il est 8h et je prépare avec ma collègue aide soignante le matériel afin d'effectuer la toilette de Mme A, qui est arrivée la veille. Juste avant, j'annonce à la patiente que nous allons nous occuper d'elle, et je lui demande si elle a avec elle des produits ou du linge qu'elle souhaite que nous utilisions. Elle me dit que non, elle est arrivée en urgences et n'a pas eu le temps d'emmener des affaires.

En USIC, les patients, même autonomes, sont alités et ne sont autorisés à se lever seulement avec l'accord du médecin. De plus, sachant que Mme A me sollicite beaucoup, je vais prendre en charge totalement sa toilette, même si je la sais capable de se débrouiller seule au moins pour une partie de sa toilette.

J'enfile mon tablier. Sur un chariot prévu à cet effet, et qui a été préalablement désinfecté par moi même, je dispose mon matériel : deux serviettes de bain, du savon liquide, plusieurs gants de toilette jetables, une blouse neuve pour remplacer celle que porte déjà Mme A et une solution pour un bain de bouche. Je dispose aussi deux paires de gants que j'enfilerai pendant le soin. Je prépare également un produit désinfectant et des lingettes nettoyantes que j'utiliserai à la fin de la toilette, après avoir tout remis en ordre. Puis je pense à préparer un drap propre, une alèse, et une taie d'oreiller pour pouvoir procéder à la réfection du lit tout de suite après la toilette.

Je me lave les mains et c'est en dernier que je remplie une bassine d'eau chaude que je ferai tester à la patiente pour savoir si la température lui convient.

Je commence la toilette du visage. Puis je descends le drap et retire la blouse que porte Mme A. Je retrempe mon gant de toilette dans l'eau, y verse un peu de savon, et le passe sur son bras gauche, celui qui est à l'opposé de moi. Je continue sur le buste, j'insiste sous les seins, puis enfin le bras droit. Je commence par les parties les moins sales, et je termine par les endroits les plus sales donc les aisselles. Je procède au rinçage. A mesure que je fais mon soin, l'aide soignante qui m'accompagne essuie la patiente avec une serviette.

J'essaye de mettre à l'aise Mme A, aussi j'engage la conversation en lui demandant si elle a passé une bonne nuit. Elle me répond que non et en profite pour se plaindre du bruit. Dans ce service, les patients séjournent dans des box qui font office de chambre et qui sont séparés des box voisins par des rideaux qui laissent passer le bruit mais aussi la lumière. Les patients sont souvent mécontent de leurs conditions d'hospitalisation.

Puis elle continue en me parlant des problèmes de santé qu 'elle a rencontré auparavant. Elle me parle de ses enfants, de son mari défunt. Je me contente d'écouter et j'acquiesce par moment. J'essaye de rester concentrée.

Je poursuis la toilette. Je relève le drap au niveau du bassin de la patiente. Je trempe mon gant dans l'eau et je me prépare à laver les jambes puis les pieds. Pendant ce temps l'aide soignante recouvre le haut du corps de Mme A avec la serviette utilisée, afin de respecter sa pudeur. Enfin, j'enfile une paire de gants, je prends un nouveau gant de toilette et je termine par les parties intimes que je sèche avec la deuxième serviette. Je vais en profiter pour recouvrir son intimité avec cette même serviette.

Cette première étape terminée, je demande à l'aide soignante de relever la barrière de sécurité qui est du côté opposé à moi afin que Mme A commence à se retourner sur sa gauche en s'aidant de la barrière si besoin. Pendant ce temps, je pars changer l'eau afin de laver le dos et les fesses de la patiente. Quand

...

Télécharger au format  txt (10.3 Kb)   pdf (115.8 Kb)   docx (12.6 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com