LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Adm tn3 Centre hospitalier de l’Université de Montréal

Dissertation : Adm tn3 Centre hospitalier de l’Université de Montréal. Recherche parmi 242 000+ dissertations

Par   •  13 Septembre 2020  •  Dissertation  •  741 Mots (3 Pages)  •  19 Vues

Page 1 sur 3

Introduction

Dans le cadre de ce travail, j’ai décidé de choisir un organisme public qui à mon avis me semble être un bon sujet d’actualité. Le Centre hospitalier de l'Université de Montréal sera mon sujet de mon étude diagnostique. Je parlerais plus particulièrement du milieu organisationnel d’un service alimentaire dans les soins hospitaliers. J’explorerai plus profondément chacune des parties qui lui appartiennent. Lors de cette étude, je survolerais les différents éléments qui suivent : l’histoire de l’organisation, le climat organisationnel, le type de service qu’elle fournit, le secteur économique dans lequel elle se situe et le personnel qui la compose. Par la suite, j’exposerai en quoi mon organisation s’apparente à l’organisation d’une machine, un organisme et d’un cerveau.


Présentation sommaire de votre organisation 

Le Centre hospitalier de l’Université de Montréal plus communément connu sous le nom du CHUM est un hôpital situé au cœur du centre-ville de Montréal et il est également l’un des plus importants centres hospitaliers en l’Amérique du Nord. Ils accueillent actuellement près d’un demi-million de patients à ce jour. Ce complexe hospitalier comprend trois parties : le Centre de recherche qui a ouvert ses portes en 2013, l’hôpital en 2017 et les bâtiments complémentaires qui lui ouvrira ses portes en 2021. Suite à la démolition de l’hôpital Saint-Luc en juillet 2018 et le transfert des patients de l’hôpital Notre-Dame et de l’Hôtel Dieu, le CHUM prend naissance et regroupe désormais ces derniers toutes ses équipes. Le CHUM réalise leur mission en collaboration avec le Réseau de la Santé elle comporte les 5 objectifs principaux suivant : prodiguer les meilleurs soins spécialisés et surspécialisés pour l’ensemble de la population, promouvoir la santé et le mieux-être, évaluer et améliorer les méthodes d’intervention en santé en place, identifier les besoins des patients et développer des solutions novatrices grâce à la recherche et finalement, participer activement au développement de la pratique des futurs professionnels de la santé et des intervenants et transmettre ses connaissances et son savoir-faire à la population et à leurs patients. Actuellement, le Centre hospitalier de l’Université de Montréal compte 13 136 employés qui se compose d’infirmières auxiliaires, les préposés aux bénéficiaires, les infirmières, les professionnels de la santé, les médecins, les pharmaciens, les dentistes et sans oublier les gestionnaires. L’hôpital compte également 4 500 étudiants et des stagiaires sois en médecine, soins infirmiers et d’autre domaine touchant les domaines de la santé. Parfois, nous avons souvent tendance à oublier certaines catégories lorsque nous voyons un si grand établissement, mais elles sont toutefois plus importantes les unes que les autres. Les services alimentaires sont des organisations qui requière beaucoup de coordination et de collaboration de la part de tous et chacun, que ce soit au sujet des préposés aux services alimentaires en allant jusqu’au chef de service. Ce service demande également beaucoup de minutie afin de s’assurer de l’exactitude et la précision des conditions alimentaires particulières des patients qui souffres de certains troubles que ce soit de la dysphagie, des allergies alimentaires, des patients diabétiques, intolérances alimentaires. La communication entre les préposés et des techniciens en diététiques est primordiale pour toute les modifications apportés aux menus et la nouvelle nutrition  des patients. Due au changement constant d’employé et des procédures changeantes le climat organisationnel n’est pas totalement à son meilleur lorsqu’une situation de manque d’effectif arrive. Il arrive souvent des moments ou les employés doivent se débrouiller pour trouver des solutions pour faire face à des problèmes quotidiens auxquels les gestionnaires n’accordent aucune d’importance. Afin de passer au travers de ses mauvaises journées l’initiative, la débrouillardise, la polyvalence et la collaboration des préposées est donc de mise. Toutefois, les descriptions de tâche sont l’outil principal d’un employé ou toutes ses tâches quotidiennes, et même les tâches hebdomadaires y sont indiqué. J’ai été préposée au service alimentaire au service du CHUM pendant 4 ans et demi. J’avais comme tâche de préparer les déserts des patients pour une période de 2 ans et demi. Par la suite, j’ai été assigné à la préparation des sandwichs pour une période de 1 an également pour finir, j’ai fini par être préposé à la cafétéria pour faire le service aux employés les patients et les visiteurs. Dans la totalité des assignations que j’ai occupé les tâches journalières restaient les mêmes pour tous par exemple : l’assemblage des plateaux, les livraisons des chariots sur les étages et le débarras des plateaux à la fin des heures des repas.

...

Télécharger au format  txt (5.1 Kb)   pdf (80.7 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com