LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Baudelaire, Le parfum

Rapport de stage : Baudelaire, Le parfum. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  4 Mars 2023  •  Rapport de stage  •  905 Mots (4 Pages)  •  204 Vues

Page 1 sur 4

Compte rendu « Le Parfum »

  1. L’auteur du livre « Le parfum » se nomme Patrick Süskind, c’est un écrivain allemand, dans sa vie il a aussi été scénariste. Il est né le 26 mars 1949 à Ambach un village de la région de la Bavière en Allemagne, ce village est proche de Munich. Il a grandi dans un autre village de Bavière qui se nomme Holzhausen, puis quand l’âge le lui permet, il va étudier l’Histoire médiévale et contemporaine et la littérature à Munich ainsi qu’à Aix-en-Provence dans le sud-est de la France. Après ses études il va d’abord être scénariste à la TV, il va par la suite écrire une pièce de théâtre à un personnage du nom de « La Contrebasse » qui va être pour la première fois joué à Munich en 1981 et va finalement être publié en 1984. Son autre œuvre importante de sa vie est son livre : « Le parfum », ce fut son premier roman qui fut édité en 1985 en Allemagne et en 1986 en France. Le livre eu un succès mondial et fut adapté en cinéma en 2006 (Le Parfum, histoire d’un meurtrier).
  2. Comme je l’ai dit auparavant, le titre du livre est : « Le Parfum ». Ce livre a comme éditeur « Fayard » et comme collection « Livre de poche ».
  3. La date de parution du livre est en 1984 en Allemagne, Autriche et Suisse et en 1985 en France.
  4. « Le Parfum » possède 280 pages coupées en en 51 chapitres et quatre parties.
  5. Un jeune bébé fut mis au monde au beau milieu d’un marché et de suite abandonné par sa mère, c’est un bébé qui n’avait pas de nom, mais il fut rapidement confié à un cloître qui le nomma Jean-Baptiste et de son nom grenouille. A Paris, au XVIIIème siècle il était très compliqué pour un enfant orphelin de survivre, Jean-Baptiste à lui réussi à survivre, lui possédait un don très particulier, il avait le meilleur odorat du monde. Et une de ses nourrices indiqua aussi qu’il n’avait aucune odeur. Durant sa jeunesse, il a donc survécu à toutes les maladies. Au fil des années, il va savoir utiliser à la perfection son don de l’odorat et il veut alors crée un parfum qui aller le rendre aimé des autres (vu qu’il n’avait aucune odeur particulière on le considérait comme un diable). Malheureusement, pour parvenir à crée ce parfum, il va devoir recourir à des moyens plus qu’abominable…
  6. Le lien notable entre l’incipit et l’explicit dans ce livre est que grenouille est à nouveau sans maison et qui hère d’endroit en endroit comme il le faisait avec ses nourrices étant plus jeunes.

Partie III :

  1. Je me suis le plus intéressé aux descriptions très précise que Patrick Süskind a apporté aux odeurs dans son livre, sa connaissance sur n’importe quelle odeur, je me plaisais beaucoup à lire ces passages où il décrit toutes les caractéristiques d’un bon parfum, d’un mauvais parfum, ou d’une odeur en général. J’ai parfois ressenti des moments d’incompréhension, comme quand Jean-Baptiste fait sa première victime, la jeune femme au parfum enivrant, je ne comprends le besoin qu’il est eu de la tuer. J’ai appris que le monde des parfums et même de toutes les odeurs/senteurs en général était un monde bien plus vaste que je ne le pensais, quand on découvre Baldini et toute sa boutique, on peut lire que chaque objets et êtres vivants à sa propre odeur bien spécifique bien qu’avec un nez « normal » on ne perçoit pas certaines différences que Grenouille lui arrive à différencier aisément. Bien que je trouve le livre un peu long avec certaines pages/chapitres qui ne sont pas forcément très importants dans le livre et dans son histoire, j’ai tout de même beaucoup aimé ce livre. Et celui-ci m’a fait découvrir un tout autre monde.

Si je devais comparé les personnages principaux à des acteurs de la vie actuelle, je comparerai Grenouille avec Evan Peters [pic 1]

Baldini avec Jacques Perrin

[pic 2]

Mme Gaillard avec Émilie Lafarge[pic 3]

[pic 4]

Grimal avec Kandido Uranga[pic 5]

  1. (page 82, l.28 à l.39)

« -Vous sentez ce parfum ! siffla Grenouille. Vous en avez sur le front, et dans la poche droite de votre habit, vous avez un mouchoir qui en est imprégné. Il n’est pas bon cet Amor et Psychés, il est mauvais, il y a dedans trop de bergamote et trop de romarin, et pas assez d’huile de rose.

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (97.6 Kb)   docx (51.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com