LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Muhammad : vie et mort du Prophète de l'Islam

Cours : Muhammad : vie et mort du Prophète de l'Islam. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  29 Octobre 2019  •  Cours  •  2 016 Mots (9 Pages)  •  56 Vues

Page 1 sur 9

Muhammad : vie et mort du Prophète de l'islam

 (571 – 632 : dates de valeur indicative)

LE PROBLÈME DES SOURCES: Early Islam

        Les sources chrétiennes syriaques et arméniennes sont les sources les plus anciennes.

Le Coran contient relativement peu d'informations sur Muhammad.

Le genre littéraire du style de biographie (sîra) : Ibn Ishaq  (m. 767) et Ibn Hisham (m. 833) mettent l'accent sur les campagnes militaires, qui sont plus des moments des différentes révélations, et multiplient les anecdotes et les détails.

On peut tenir pour sûr :

- Une généalogie liée à une tribu des Quraysh

- Une histoire liée à La Mecque et au grand commerce caravanier

- son clan celui des Banu Hashim : lié au commerce avec le Shâm (Syrie = terre chrétienne et byzantine)

- les Banu Hashim est un clan puissant mais en perte de vitesse par rapport à leurs cousins et rivaux

les Banu 'Abd ash-shams (ou Omeyyades)

Le nom chez les Arabes (onomastique)

- Ism : le nom (ex: Muhammad/Benoît) = jamais prononcé à cause des jnoun

- Kunya : surnom en fonction du nom du fils aîné ou une particularité physique ou d'un trait de caractère (ex : Abou l-Qasim (père de Qasim) ou Abu Lahab (père à la flamme) / Umm : mère de...)

- Fils de … =  ibn

- Nasab : qui rattache à un nom de tribu (ex : Quryash et au clan de son grand-père al Hashim)

- Abu l-Qasim Muhamad Ibn 'Abd Allah al-Hashimi al-Qurayshi

- Muhammad Ibn 'Abd Allāh natif de la ville de l'ouest de l'Arabie : La Mecque, dans la seconde moitié du VI sicèle, vers 570. Hijaz

- Même si les Mecquois sont sédentaires, les jeunes garçons sont donnés à des mères de lait nomades qui les élèvent dans une nature hostile.

- La Mecque fut une cité qui vivait du négoce et des cultes polythéistes

- il appartenait au clan des Hashim une des composantes de la tribu des Quraysh, qui entretenait des liens étroits avec le Shâm 

- L'importance de son mariage avec une riche veuve de 20 ans de plus que lui : Khadija

- Ils eurent quatre filles : Zaynab, Umm Kulthum, Fatima et Ruqqaya.

- Il fut très estimé par les autres membres de la tribu Quraysh pour son intelligence, son honnêteté et son tact d'où d'où son surnom : al-amin (celui en qui on peut avoir confiance)

- D'après la tradition, c'est au cours d'une de ces retraites qu'il aurait reçu la révélation qu'il était l'Envoyé (rassul) de Dieu. Cette révélation lui serait parvenu par le biais de l'archange Gabriel

- Rôle important de Khadija qui le réconforte (elle a un ascendant moral sur lui, car il se croit possédé par les esprits)

- L’importance du doute (sans arrêt un personnage travaillé par le doute)

PÉRIODE MECQUOISE  (610-622)

- Préoccupation métaphysique = les hommes sont destinés à mourir donc comment sauver son âme

- L'unicité de Dieu (tawhid)

- L'imminence du Jugement dernier (yum al-qiyāma) : mouvement eschatologique = l'islam considère que le jour du jugement dernier est pour demain

- La crainte de dieu

- La miséricorde (rahma) = fait de pardonner

Les compagnons= cum panum (avec qui on partage le pain) (sahaba = plus fort que le mot français, amour)

- Quelques uns de ses parents : 'Ali Ibn Abi Talib, Sa'd Ibn Abi Waqqas (très jeunes et déshérités)

- Pour l'essentiel des gens de castes inférieures des Quraysh

- Quelques membres importants : Abu Bakr , son confident, Talha Ibn 'Ubaydallah, 'Uthman Ibn 'Affan issu du clan le plus riche et le plus puissant de La Mecque les Banu Umayya, qui va devenir son gendre

- 'Abd ar-Rahman Ibn 'Awf du clan des Banu Zuhra et Zubayr Ibn al-'Awwam du clan des Asad

- L'islam a commencé étranger (garib) et il finira étranger comme à ses débuts. Heureux soient les étrangers !

  Suivre le Prophète de l'islam équivaut à rompre avec sa famille et avec le tribalisme

  Les premiers musulmans sont des étrangers parmi les leurs

UNE RELIGION QUI DÉRANGE

- Le problème posé : le polythéisme, la religion des ancêtres (peuvent ils être sauvés)

- Risque encouru par La Mecque : fin de la propérité économique (car fin du pèlerinage)

- Les cultes anciens étaient un des piliers de la puissance des familles mecquoises

- Des persécutions limitées grâce à la protection d'Abu Talib (m. 619), la fuite en Abyssinie (ils vont chercher refuge en Ethiopie)

- Opposition principalement : l'oligarchie mecquoise (qui tirent leur pouvoir de l'argent)

- Riches marchands, cousins de Muhammad : Abu Jahal, Abu Lahab et Abu Sufyan

- Opposition des Omeyyades (Banu 'Abd ash-Sahms)

La nécessité de la fuite ou l’hégire

- Hégire 622 : considérée a posteriori comme le début du calendrier musulman

- Yathrib (Médine) : une oasis agricole et composite (= diverse)

- Tribus juives, tribus arabes

- Qui dit population composite dit conflit et besoin de médiation : Muhammad un homme tout indiqué pour jouer ce rôle là

La période médinoise ou le temps de la législation 622-632

- La création d'une nouvelle communauté, de Yathrib à al-Madina : Muhajiroun (ceux qui ont suivit Muhammad, les étrangers) et Ansar (les gens qui décident d'apporter soutien à Muhammad) ; les opposants au munafiqun (hypocrites, hésitant, alliance douteuse)

...

Télécharger au format  txt (12.7 Kb)   pdf (127.8 Kb)   docx (223.3 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com