LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La communication interpersonnelle et la logique de communication

Analyse sectorielle : La communication interpersonnelle et la logique de communication. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  11 Décembre 2014  •  Analyse sectorielle  •  1 013 Mots (5 Pages)  •  473 Vues

Page 1 sur 5

Chapitre 1: la communication interpersonnelle et la logique de communication

II. Approfondissements

Le contexte et la structure de communication

Nous communiquons tous, quotidiennement, sans être conscients des ressorts ni des supports de la communication, qu’ils soient visuels, auditifs, ou tactiles. Pour certains chercheurs, on ne peut échapper à la communication, le refus de communiquer étant lui-même une forme de communication.

Nous nous heurtons tous les jours à des expériences d’incompréhension mutuelle, de rupture de contact, de blocage, de dispute, de silence lourd de sens… et ce, que ce soit dans notre vie de famille ou professionnelle; dialogue de sourds dans les réunions, incompréhension entre membres d’une équipe ou entre parents et enfants…

Les problèmes de communication sont tous préjudiciables à la bonne marche des entreprises, à la cohésion des groupes, à l’entente entre communautés.

Le cadre immédiat de la situation de communication

Le contexte spatial

Il nous renvoie au concept de proxémique.

On peut distinguer 3 types de territoire, pour 3 modes de relation:

le territoire de confrontation: les interlocuteurs sont assis de chaque côté d’une table, face à face. Leurs territoires sont bien délimités, chacun préserve ses documents et celui qui avancera empiétera sur le territoire de l’autre.

le territoire de coopération: les 2 interlocuteurs sont assis de façon à former un angle droit; aucun n’empiète frontalement sur le territoire de l’autre. Ils peuvent facilement se prêter des documents pour un travail en coopération.

le territoire de collaboration: les deux sont assis côte à côte, leur territoire est commun, ils peuvent aisément se partager les outils et documents.

4 zones d’interaction :

zone publique : distance de plus de 3 m: zone de la prise de parole en public

- zone sociale : 1,20 m à 3 m relation courante distance de deux hommes personnel. C'est la distance de l'échange de la négociation de l’entretien.

- zone personnelle: 60 cm à 1,20 m. relations conviviales , celle de deux amis qui se parlent.

zone intime: moins de 60cm. réservée aux personnes qui nous sont familières.

b. La notion de culture temporelle

L'apprentissage des règles temporelle fait partie de notre système éducatif. Sous les appellations de « temps monochrome » et « temps polychrome ».

Le temps monochrome se rencontrent dans l'Europe du Nord et l'Amérique du Nord. Les activités s'y succèdent sans interférence, selon un emploi du temps serré, une programmation rigoureuse.

A contrario, on rencontre le temps polychrome dans des lieux tels que les pays orientaux, celle du sud de l'Europe et aux États-Unis chez certaines tribus indiennes. À l'envers c'est du temps monochrome le temps polychromes ce signal comme peu structuré, mou, divers, complexe et distendu. Il accepte des interférences, des suspensions et des superpositions. On y fait plusieurs choses à la fois, c’est l’événement présent qui domine, on ignore tout de la notion d’urgence de réalisation.

Les 2 conceptions de l’existence temporelle sont imperméables l’une à l’autre; cette imperméabilité, dont parle E. Hall, empêche ceux qui participent d’une culture, non seulement de voir le temps des autres, mais aussi de le comprendre.

2. Le cadre global de la situation de communication

La culture

C’est un instrument de proximité relationnelle. Elle doit être particulièrement envisagée à travers le langage. En effet, pour certains auteurs, il s’agit même d’une grammaire des comportements d’un peuple et aussi d’une grammaire de la pensée scientifique et philosophique, qui s’exprime par la créativité artistique des hommes.

Selon

...

Télécharger au format  txt (7.1 Kb)   pdf (88.9 Kb)   docx (11.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com