LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

¤ TROUBLE DE PERSONNALITÉ LIMITE ¤ ¤ DÉPENDANCE AU CANNABIS ¤ ¤ ABUS D'EMPHÉTAMINE ET D'ALCOOL ¤

Note de Recherches : ¤ TROUBLE DE PERSONNALITÉ LIMITE ¤ ¤ DÉPENDANCE AU CANNABIS ¤ ¤ ABUS D'EMPHÉTAMINE ET D'ALCOOL ¤. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  18 Mai 2015  •  537 Mots (3 Pages)  •  426 Vues

Page 1 sur 3

Charles-Anthoine est un jeune homme dans la mi-vingtaine qui c’est présenté à mon bureau en urgence après être référé par un médecin du CLSC. À son arrivé au CLSC, Charles-Anthoine était hors de contrôle, en état de frustration extrême, sans aucune raison apparente. C’est sa colocataire qui l’a conduit à l’urgence parce qu’elle n’était plus capable. Elle expliqua au médecin de garde que Charles-Anthoine était de plus en plus instable émotionnellement passant drastiquement de la dépression à la frustration ou à un état d’euphorie, de joie intense, voir même de folie. C’est à ce moment que le médecin me référa Charles-Anthoine en consultation la journée suivante.

À son arrivé dans mon bureau, il était plutôt calme et ne comprenait pas trop pourquoi il était présent. Ses premières paroles furent « C’est normal, ça arrive à tous d’avoir des sautes d’humeur… » Nous commençons donc à discuter, connaître en premier lieux s’il consommait des substances quelconque. Il m’avoue donc qu’il consommait quotidiennement du cannabis et à l’occasion de l’alcool et des amphétamines (principalement du speed et du cristal meth). Qu’il avait pris sa dose de « pot » avant de se présenté à la rencontre puisque la situation le stressait. On parla alors de sa consommation de cannabis qui était problématique puisqu’il en prenait de plus en plus pour ce sentir mieux dans sa peau et ce que se sois en période de dysthymie, de frustration ou les moments plus joyeux.

Sa surconsommation de cannabis la conduit à l’abandon de ses études collégial puisqu’il était en situation d’échec. Plus il consomme, plus ses émotions deviennent instable, mais il continu de consommer. Cette consommation abusive à forcé ses deux dernières copines à le quitté après quelques semaines de fréquentation seulement. Charles-Anthoine est incapable de garder un emploi stable puisqu’il lui arrive souvent de ne pas rentrer lorsqu’il est cédulé et ce sans avertir ses patrons et sans raison acceptable. Finalement son réseau de véritable ami(e)s se résume à sa colocataire et à quelques ami(e)s de longue date.

À l’occasion, il lui arrive de consommer de l’alcool, surtout lorsqu’il se sent triste et dépressif, il dit que ça le remonte un peu. Lors de fête entre ami(e)s il aime consomme des amphétamines, surtout du speed ou du crystal meth, qui l’aide à prendre plaisir et à fêter toute la nuit. Ces abus l’on souvent pousser à commettre des actes qui l’ont mené face à la justice (vols, intrusion de domicile, conduite en état d’ébriété et méfait sur la voie public). Lors de ses périodes il lui arrive même d’avoir des relations sexuelles non protégé ainsi que des pratiques risquées (à plusieurs, faire appel à des prostituées, etc.)

Puisqu’il n’a pas terminé ses études il se demande quoi faire et les divers emplois qu’il postule ne le stimulent pas. Il cherche donc en retourner à l’école sans devoir assister à des cours huit heures par jours. Puisqu’il à des réactions intense et parfois bizarre il se sent jugé par les gens qu’il croise, ses parents ont même coupé les ponts avec lui parce qu’il devenait agressif et méchant avec eux, surtout lorsqu’il était question d’argent.

...

Télécharger au format  txt (3.3 Kb)   pdf (54.2 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com