LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours De Psychologie Sociale De La Communication Semestre 1 DUT TC

Recherche de Documents : Cours De Psychologie Sociale De La Communication Semestre 1 DUT TC. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  5 Mars 2015  •  1 803 Mots (8 Pages)  •  3 970 Vues

Page 1 sur 8

Psychologie sociale de la communication :

1) Aspect historique :

-Sciences humaines, elle est assez récente. Elle s’efforce de faire évoluer la connaissance de l’homme.

Ame définie en Grecque : « Psyché »

-L’homme comme être rationnel : Il conçoit l’homme comme un être de raison ( René Descartes)

-L’homme comme un être biologique : A travers des phénomènes fondamentaux (Darwin) sur le fonctionnement du corps et non plus de la pensée.

-L’homme comme un être psychologique : Développement des apprentissages pour l’esprit.

2) L’emergence de de la psychosociale :

Gabriel Tarde selon ses études en 1898 souligne le rôle de l’individu.

3) Problématique :

L’homme est par nature un être social. Elle analyse comment ces 2 pôles s’articulent dans le développement de chacun. Elle envisage l’homme comme un être relationnel. L’existence d’autrui dans la vie de chacun. La nature des relations s’expriment par la communication; toute relation est déterminée par des statues, interactions.

II) La communication :

Ensemble des processus par lesquels s’effectue les échanges d’informations dans une situation donnée. Phénomène dynamique qui produit une transformation.

III) Les enjeux de la communication :

Code suivi d’une interprétation. Communication plus large qu’une interaction.

Echange d’informations sans interactions.

Enjeux de la communication :

Les enjeux informatifs (messages, infos)

Les enjeux identitaires (code, marqueur identitaire)

Les enjeux territoriaux : idée de préserver un espace intime ou physique.

Les enjeux relationnels : comment rentrer en communication; non maitrise de l’interaction.

Les enjeux conatifs : possibilité d’influencer l’autre; convaincre.

2) 3 processus de communication :

L’anticipation : Un locuteur anticipe sur la perception et la projection (le but).

Le compromis : Se déroule au niveau du message, orientation, forme du message.

L’interprétation : Se déroule du cote du destinataire.

-Qu’est ce qu’un modèle ?

C’est un outil d’analyse, un guide qui oriente l’analyse du phénomène de la communication.

Chaque modèle permet d’envisager la communication sous différents angles.

Une lunette qui permet de voir certaines choses et qui en laisse d’autres dans l’ombre.

Aucun modèle n’est bon ou mauvais en soi.

Aucun ne peut prétendre à l’exclusivité et donc à la « vérité »

Chacun apporte un éclairage spécifique.

Ils peuvent se compléter mais attention aux confusions.

Ils sont basés sur un raisonnement linéaire « cause effets »

Le modèle de la théorie de l’information :

Basé sur le schéma émetteur récepteur. Mise au point par Claude Shannon et Warren Weaver. Ils s’intéressaient à la transmission des informations à travers les lignes téléphoniques.

Le récepteur reçoit et décode le message.

Modèle centré sur l’analyse d’informations et de contenus. Le but est que le message de départ subisse le moins de déformation possible lors de la transmission.

L’analyse psychosociologique de la communication :

Tout comportement est porteur de signification, c’est une forme de communication.

La communication ne repose pas sur la seule expression orale, volontaire et consciente.

La communication est un système à canaux multiples (paroles, gestes, positions, code vestimentaire …)

3) les facteurs déterminants de la communication :

Le comportement s explique par l’ensemble des forces internes et externes, positives et négatives qui s’exercent sur les acteurs.

Dans une situation de communication les acteurs visent toujours un double objectif : atteindre certains objectifs et éviter de se placer dans une situation menaçante (pour soi, son statut)

Un message est élaboré par rapport à ce qui est pertinent à transmettre mais aussi par rapport au problème de l’émetteur lui-même.

Ce jeu de forces positives et négatives fait de la communication un système de filtrage, de contrôle et de sélection de l’information.

-Mécanisme de projection :

Assimiler la pensée d’autrui à la sienne. Cela explique la non-communication : on ne prend pas en compte la différence, les caractéristiques de l’interlocuteur.

Attribuer à un interlocuteur une attitude qui justifie mes sentiments et mon comportement envers lui. Par exemple, attribuer de l’agressivité à quelqu’un alors que c’est la notre que l’on projette sur lui. Cela permet de justifier une attitude négative ou un refus de communication.

-Mécanisme de défense :

Il existe 4 formes de mécanisme de défense.

-La scotomisation : processus qui consiste à éliminer une information gênante. On

...

Télécharger au format  txt (12.9 Kb)   pdf (139.4 Kb)   docx (14.7 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com