LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Stress au travail

Étude de cas : Stress au travail. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  21 Août 2019  •  Étude de cas  •  675 Mots (3 Pages)  •  88 Vues

Page 1 sur 3

                        Stress au travail

Certaines personnes m’ont demandé de donner mon avis sur le stress au travail.

J’ai refusé au départ car, pour moi, le stress au travail n’existe pas. C’est juste un concept vague et superflu qui vient entacher notre vécu. C’est un simple sentiment d’instabilité morale qui influe sur le physique. C’est une évidence puisque notre forme physique vient de la stabilité morale que nous dégageons.

Je suis certain que beaucoup de lecteurs diront le contraire : « c’est faux puisque nous le vivons chaque jour ».

Pour vous rassurer, et en quelques lignes tout en me basant sur des situations concrètes vécues pendant mon parcours professionnel, je vais vous résumer ma perception de ce concept.

Manager ou collaborateur, chacun se plaint de son côté de ce qu’il appelle le stress.

Je suis loin des objectifs, mon patron me lance des regards douteux, je ne vais pas pouvoir finir mon travail à temps, je subis une grande pression, je risque d’être viré,… autant de réflexions qui déstabilisent les personnages les plus forts.  

Pour commencer, sachez que votre cerveau qui a développé ces perceptions est le seul à pouvoir les combattre.

Tout d’abord, changez la forme de ces perceptions :

Je suis loin des objectifs et je dois savoir pourquoi en vue d’en parler avec mon patron

Mon patron me lance des regards douteux, je dois lui poser la question pour comprendre les raisons

Je subis une grande pression, il faut que je m’organise différemment

Je risque d’être viré mais je fais ce que je peux

Au travail, notre cerveau développe beaucoup d’idées négatives que nous devons combattre en allant plus loin que ces idées

Le secret réside dans la confiance en vos capacités et la connaissance des capacités de votre supérieur hiérarchique

J’ai un nœud à l’estomac, je n’ai plus d’appétit, mon sommeil est perturbé, je me sens très faible physiquement, … ce sont les principaux signes d’une sensation de stress

Est-ce que le travail mérite tout cela ?

En toute sincérité, je répondrais « NON »

Une chose est certaine, plus votre stress se développe, plus vous développez vos incapacités à travailler correctement. Alors pourquoi stresser si vous voulez vous améliorer ?

Que faire alors ?

1/ Communiquez avec votre supérieur hiérarchique. Ce manager, qui peut, lui aussi, développer les mêmes sensations que les vôtres pourra vous soulager. Seulement, vous devez choisir le moment et le lieu pour aborder le sujet avec lui. Pour cela, vous devez vous rappeler que votre manager est un être humain comme vous, mais avec plus de responsabilités que vous. Par contre, il n’est pas garanti qu’il soit plus compétent ni plus performant que vous ; mais il est votre patron malgré vous  

2/ N’acceptez pas les travaux qui dépassent vos capacités, mais dites-le d’une manière professionnelle, respectueuse et surtout justifiée. Dans une position de responsable, je préfère un collaborateur qui dise non à certains travaux pour qu’il se concentre sur d‘autres, plutôt que celui qui accepte tout et ne fait rien

3/ Créez une complicité avec votre supérieur hiérarchique et tenez-le informé de tout ce que vous faites en demandant son avis. Plus proche vous êtes de lui, plus vous avez son adhésion. Il pourra aussi réorienter vos actions et vous bénéficierez, dans ce cas, de son engagement

...

Télécharger au format  txt (4 Kb)   pdf (57.3 Kb)   docx (8.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com