LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Nietzsche, le gai savoir

Dissertation : Nietzsche, le gai savoir. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  3 Septembre 2017  •  Dissertation  •  3 235 Mots (13 Pages)  •  914 Vues

Page 1 sur 13

Intro:

Dans l’ensemble de son œuvre, Nietzsche s’emploie à combattre les opinions, les certitudes établies, et les valeurs imposées. Il reproche à l’homme sa faiblesse de se soumettre à des jugements qui ne lui sont pas propres, son caractère influençable et son obéissance aux valeurs empruntées. L’entreprise philosophique de Nietzsche est une investigation critique, c’est-à-dire une remise en cause des théories établies et un retour sur leur genèse, afin de comprendre comment les hommes sont parvenus à de tels schémas de pensées, de morale et de conscience. Dans ce passage du livre III du Gai Savoir, Nietzsche revient sur la généalogie de la logique, c’est-à-dire le système de construction de la pensée rationnelle utilisé par les hommes dans le raisonnement théorique ou pratique. L’auteur explique d’abord la naissance de la logique comme une réponse à la nécessité de la conservation humaine, puis il pointe l’erreur originaire dans laquelle la logique des hommes s’est égarée, et termine par conclure à la nécessité d’une telle logique erronée pour la survie humaine.

Développement:

Les hommes sont les seuls êtres dotés d’une conscience, c’est à dire, cette capacité de se représenter lui même et le monde extérieur et sans cette conscience l’homme ne pourrait pas penser, il ne posséderait pas cet ensemble de faculté psychologiques tant affectives qu’intellectuelles. De plus, par définition, la logique est la science relative aux processus de la pensée rationnelle, induction, déduction, hypothèse par exemple, et à la formulation discursive des vérités. Friederich Nietzsche se demande donc « d’où née la logique dans le cerveau humain? », c’est à dire, comment c’est développé cette logique chez l’homme au fil du temps?

Friederich Nietzsche soumet l’hypothèse que la logique née de l’illogisme dans le cerveau. L’illogisme est le caractère de ce qui est contraire à la logique, à la rationalité, cela peut paraitre contradictoire cependant c’est bien de là que née la logique. En effet, la logique va naitre de l’illogisme crée par les individus. Dans la nature, deux choses ne peuvent être identique puisque par définition dans la nature chaque chose est distincte l’une de l’autre et donc si ces choses sont toutes différentes, les individus ne devraient pas les traiter de la même manières. Cependant certains individu, certains primates vont traiter deux choses différentes de la même manière et c’est de là qu’apparaissent toutes formes de logique dans le monde. C’est par ce raisonnement illogique puisque rien n’est identique dans la nature et donc que les individus ne devraient pas traiter les choses de la même manière que la logique née. La logique nait donc de l’illogisme des hommes. Cependant pourquoi les individus utilisent ce raisonnement qui est à la base illogique et qui parait incohérent avec la vérité?

Ces individus qui raisonnaient différemment que nous ne faisons maintenant c’est-à-dire ceux qui ne raisonnent pas par logique ont disparu. Ce qui explique que tout les humains, de nos jours raisonnent par logique, puisque tout les autres ont disparu, ce qui veut dire que la logique est un caractère qui permet la vie, la survie des individus dans la nature puisque ceux qui ne possédaient pas cette caractéristique. La chose parait de plus en plus vrai car de nos jours on nous demande de plus en plus à utiliser notre logique, c’est à dire de classer les choses dans différents domaines, dans différentes familles afin de nous faciliter la vie. Les individus qui ne parviennent pas à faire cela on du mal à vivre dans notre société puisque qu’elle est remplie de logique, un individu qui n’arrive pas à assimiler les choses ensemble ne pourrait pas y vivre. En effet, prenons l’exemple de la nourriture, elle est remplie de plusieurs catégories, les viandes, les légumes, les fruits. Par exemple dans le domaine des viandes, il y a différents types de viandes, comme le poulet, le veau, le boeuf etc, un individu qui n’arrive pas à assimiler les choses ensembles sera perdu dans une société comme la notre puisque pour lui on ne peut pas caractérisé le poulet et le boeuf de la même chose puisque pour lui deux choses différentes ne peuvent pas être égale à une même chose, il est impensable pour lui que le poulet et la boeuf soient réunis sous un même mot qui est la viande, pourtant la causalité est la même, dans les deux cas nous allons manger un aliment composé de tissus musculaires de certains animaux. De même, prenons un autre exmple, celui des moyens de transports, un individu qui met trop de temps à faire les similitudes, voir ne pas les faires du tout, fera une différence entre le train et le bus, oui certes ce n’est pas la même chose, mais la causalité est la même, nous nous déplaçons d’un endroit vers un autre. Ce qui importante dans la logique d’un individu ce n’est pas de savoir si c’est la même chose mais d’avoir la même causalité. Un homme dans la nature qui ne sait pas conclure immédiatement n’a aucunes chances de survies puisque la nature elle même n’attends pas puisqu’elle réagit instinctivement, c’est-à-dire qu’elle ne pense pas à ces actes puisqu’elle n’a pas de pensée, c’est ce qui la différencie de l’homme qui lui ne possède pas d’instinct et qui doit donc réfléchir par lui même à ses faits et gestes et il doit le faire rapidement, et c’est la logique qui va lui permettre de réaliser. La logique apparait donc comme une nécessité de survie de l’homme car sans elle il ne pourrait pas survivre.

En effet, celui qui possédait cette capacité de logique pouvait repérer des similitudes entre certains matériaux ou certains objets. Cette capacité d’assimiler ces différentes choses lui as permis d’être moins dépendant de l’extérieur et des autres. Prenons l’exemple de la nourriture, un primate vivant dans un certain milieu va se nourrir avec ce qu’il y a dans ce milieu, cependant si une catastrophe arrive ou qu’il doit changer de milieu pour une raison ou une autre, celui qui va raisonner grâce à la logique va trouver de la nourriture à peu près similaire dans ce nouveau milieu de vie, ainsi il va assurer son alimentation et ne va pas mourir soit de faim, soit dévorer par des prédateurs puisqu’il aura de l’énergie. Au contraire celui qui ne va pas raisonner par logique ne pourra pas assimiler des choses ensemble, pour lui deux objets ou deux matériaux différents ne sont pas assimilables ou mettra du temps à les assimiler. Ils n’ont pas forcément les mêmes propriétés dans tout les domaines mais ils peuvent posséder des propriétés très proches

...

Télécharger au format  txt (19.7 Kb)   pdf (115.8 Kb)   docx (14.6 Kb)  
Voir 12 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com