LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Planche Maçonnique

Dissertation : Planche Maçonnique. Recherche parmi 226 000+ dissertations

Par   •  21 Mai 2019  •  Dissertation  •  5 266 Mots (22 Pages)  •  79 Vues

Page 1 sur 22

Vénérable Maître en chaire, Vénérables Maîtres qui ornez et décorez l’Orient,

Mes TTCCFF Officiers,

Et vous mes TTCCFF sur les Colonnes,

L’Homme existe et évolue parce qu’il pense, réfléchit, essaie de convaincre par la parole, découvre et, arrivé en âge de la raison, agit. Le Franc-maçon, de même, mais en plus, il est en introspection permanente dans une totale liberté de conscience. C’est une forme de sa remise en question et c’est fondamental pour son perfectionnement personnel, individuel afin de contribuer au “perfectionnement moral, intellectuel, matériel et spirituel de l’humanité”, idéal de la FM; ce n’est toujours pas nécessaire qu’il parle, suivez mon regard....et il est “reconnu comme tel” par ses Frères en se distinguant  par sa conduite, aussi bien en Loge que dans le monde profane ; une conduite basée sur l’exemplarité!

 Car, l’enseignement maçonnique prône que le perfectionnement de l’Homme ne peut s’opérer que de l’intérieur pour aller s’extérioriser par la suite, dans la Société !

 

La FM est une Voie initiatique sur laquelle s’engage le Profane libre et de bonnes mœurs.

Le FM chemine donc sur cette Voie, afin de pouvoir travailler sur lui-même, par l’intermédiaire des Outils et des Symboles qu’il découvre dans le Temple et qui sont soumis à son libre examen. Ceci, afin de pouvoir mieux se connaître, et ainsi, s’améliorer, pour le bénéfice du plus grand nombre, comme je l’ai dit plus haut.

Ce que je vous propose en partage ce midi, est une approche globale de la richesse intellectuelle et même spirituelle de la méthode de transmission de la Morale maçonnique (au REAA) par l’intermédiaire d’une réflexion générale sur le Symbolisme et la Fraternité initiatique.  

Sur le Symbolisme

C’est l’initiation qui nous prépare au langage des Symboles et parmi ceux-ci, pour prendre un exemple le Septentrion, au NORD, qui symbolise le lieu le moins éclairé du Temple.

Septentrion, terme symbolique choisi par la FM pour permettre aux nouveaux initiés de 3 ans (qui ne savent ni lire ni écrire, qui font leurs 3 pas hésitants pour entrer dans ce lieu sacré et se diriger vers la Lumière de l’Orient) de faire leur travail d’introspection, eux qui viennent de sortir des Ténèbres de la vie profane et qui ont demandé à être « admis aux mystères et privilèges de la FM ». Nous sommes tous morts, symboliquement, aux préjugés du vulgaire pour renaître, à l’aide de l’initiation, à la Lumière maçonnique. Cette Lumière, depuis le 1er degré, grade de l’App, est à chercher en nous-mêmes (VITRIOL à l’aide du Fil à Plomb) et le REAA offre à l’App., le calme (3ème Voyage symbolique), le Silence, la Semi-obscurité, des situations qui favorisent méditation, réflexion et, en un mot, retour sur soi.

La Col du Septentrion est le lieu de fondement de l’Edifice à ériger….et plus les fondations (par ce travail sur soi) sont profondes, plus notre idéal à construire, le Temple de l’Humanité sera élevé, stable et solide, conçu avec Sagesse, Force et Beauté !      

Pour mémoire ou pour information, c’est selon, le REAA soumet à notre étude, nous  qui avons choisi sa Voie, pour se perfectionner, une centaine de symboles sur lesquels nous sommes invités à méditer, réfléchir, décrypter afin de trouver l’idée sous chacun de ces dits symboles…..vaste programme intellectuel soumis au large domaine de nos pensées !!! cf Manuel du 2nd Surveillant……  

Est-on devenu un Franc-maçon parce qu’un soir mémorable, il a été dit “qu’on a reçu la Lumière”?

 

A l’évidence, non et vous en conviendrez avec moi, je pense. Nous sommes en quête, “à la recherche de la Vérité”. Et qui dit quête nécessite du temps; la spécificité de cette quête, en Franc-maçonnerie, est qu’elle se passe dans un lieu destiné à nous, maçons, et qu’il nous faut fréquenter pour pouvoir avancer dans notre recherche : le Temple maçonnique.

Avec l’initiation puis le travail sur nous-mêmes,  nous intellectualisons notre regard, notre écoute, notre parole et nos actes, soutenus par un discernement plus présent et une intuition plus pointue. Puis, progressivement, le temps aidant, avec notre désir de Vérité, de Justice et d’Amour fraternel, dans la persévérance, allant jusqu’au dépassement de soi, nous vivons, petit à petit, une progression morale et (justement) intellectuelle. Nous découvrons, au fur et à mesure de notre assiduité, l’étendu de ce que nous appelons couramment le travail et les devoirs maçonniques et, à partir de cet espace “couvert” (caché) aux yeux des non initiés, nous nous projetons vers le monde extérieur, que nous dénommons profane et d’où nous venons, mais aussi vers lequel nous revenons toujours, pas tout à fait les mêmes, pour “poursuivre au-dehors l’oeuvre”, basée sur le symbolisme maçonnique.  

Pour un Apprenti qui assiste pour la 1ère fois à une Tenue d’obligation, le rituel et les symboles lui sont étrangers (étranges?), et ce, pour encore un certain temps, dont la durée ne dépendra que de son implication; mais plus il pénètre leur sens, plus il est susceptible d’impressions et plus il apprendra à connaître ce qui “est caché” derrière tout cela; ils finiront par se présenter à lui pleine de vie! Ici, j’ai redéfini, et vous l’aurez compris, l’importance de notre assiduité à nos Tenues d’obligation, sans occulter les séances d’instruction!

Dans ce lieu, hors du temps et de l’espace, se tissent des liens et si nous lisons et relisons, sans modération, nos Rituels (1er degré, d’Initiation, Particuliers), nous comprenons qu’être Maçon comporte de nombreux devoirs dont, pour ma part et qui pourrait résumer tous les autres, celui de savoir se dépouiller de sa personnalité profane, pour devenir fraternel, en « maîtrisant ces bouillonnements qui viennent du cœur ».

Si l’être humain ne doit jamais s’isoler, par contre, dégagé des contingences profanes, il redevient bon et juste avec son semblable: il va s’efforcer de demeurer toujours et partout étroitement lié avec ses Frères en humanité et qui parle de Franc-maçonnerie, et qui sait ce qu’il dit, définit la Fraternité.

...

Télécharger au format  txt (33.3 Kb)   pdf (157.2 Kb)   docx (23.4 Kb)  
Voir 21 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com