LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Réquisitoire sur la peine de mort

Dissertation : Réquisitoire sur la peine de mort. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  6 Octobre 2019  •  Dissertation  •  743 Mots (3 Pages)  •  266 Vues

Page 1 sur 3

Requisitoire sur la peine de mort

Mesdames et messieurs, nous sommes là aujourd’hui pour parler de la peine de mort. La peine de mort est une décision juridique qui consiste à ôter la vie à une personne condamnée pour un crime odieux ( le viol, l’enlèvement, l’atteinte à la sûreté de l’État, le terrorisme, l’espionnage, le trafic de drogues, l’incendie volontaire,...).

Cette mesure est aboli dans la majorité des pays mais ce pratique quand même dans quelques pays comme la Chine, l’Iran, l’Arabie Saoudite, l’Irak , les Etats-Unis, etc…

Je crois fermement que cet acte devrait être supprimer partout dans le monde pour multiples raisons.

En premier lieu, la peine de mort est un acte totalement contradictoire aux principes de la justice. Comme a dit Victor Hugo " Que dit la loi ? Tu ne tueras pas ! Comment le dit-elle ? En tuant ! " cette mesure revient à punir un crime en commettant un autre crime. Elle relève donc de la vengeance et non de la justice et rend légitime la violence qu’elle prétend combattre.

En deuxième lieu, je crois que le système judiciaire est défaillant et qu’il peut s’y glisser quelques erreurs. Dans le passé, il y eut beaucoup trop d’erreurs condamnant des accusés à une mort qu’ils ne méritaient point. En effet, il est arrivé quelquefois qu’après l’exécution du prétendu coupable, le réel meurtrier venait se livrer et avouer son ignoble geste sur l’ordre de sa mauvaise conscience. Cet acte étant irréversible détruit la vie de milliers d’innocents et de leur entourage.

En troisième lieu, je suis persuadée qu’aucune personne sur terre n’est assez parfaite pour avoir le droit de juger si un autre Homme mérite de mourir ou non. Dieu est le seul à pouvoir décider du droit de vie et de mort d’une personne. Les juges ne sont pas infaillibles pour pouvoir prendre des décisions aussi radicales dans la vie de quelqu’un.

En quatrième lieu, la peine de mort ne dissuadent pas les criminels de commettre des crimes. Les études démontrent que le taux de criminalité dans les pays ayant aboli cette punition n’ont pas augmenté. Ce qui est tout a fait logique car selon des psychologues, lorsque l’homme en arrive à vouloir commettre un crime, sa lucidité est absente de sa pensée, la seule chose qui l’obsède est de parvenir à ses fins. Pendant que le crime s’effectue, rien ne peut dissuader le meurtrier ou le criminel de s’arrêter.

En cinquième lieu, cet acte a aussi un impact négatif sur la santé mentale du service pénitentiaire. Devoir tuer quelqu’un est un traumatisme que la personne soit coupable ou non. C’est tout un simplement un acte inhumain. Si tuer un humain n’a pas d’impact sur le moral de quelqu’un c’est que cette personne est un psychopathe et devrait se trouver derrière les barreaux.

En sixième lieu, La peine de mort réfute la possibilité de réhabilitation et de deuxième chance. Le système judiciaire a pour mission d'éduquer et de corriger les personnes reconnues coupables de crimes. Un homme exécuté n'est pas un homme à qui la société a offert une deuxième chance. Et personne sur Terre n’a le pouvoir de juger la capacité d’une personne à se racheter, se repentir.

En

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (33.4 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com