LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Peine De Mort

Note de Recherches : La Peine De Mort. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  25 Mars 2012  •  668 Mots (3 Pages)  •  6 825 Vues

Page 1 sur 3

INTRO:

La peine de mort est une sanction prévue par la loi pour les crimes - en général particulièrement graves. Toutes les civilisations en ont fait usage et aujourd'hui encore, la majorité des pays la prévoient dans leur loi (même si tous n'en font pas usage). l’application de la peine de mort peut être justifiable au plan moral, social, religieux ? ou au contraire on doit la refuser? Dans un premier plan, on va discuter les points qui sont pour la peine de mort, parsuite ceux qui ne le sont pas.

THESE:

Tout d’abord, certains considèrent la peine de mort comme le châtiment. Pour eux, il s’agit du meilleur moyen pour « rendre justice » : toute personne qui a tué doit être tuer. Cela établit une relation simple : l’homme qui a ôté volontairement la vie de quelqu’un doit être exécuté. La vengeance serait ainsi accomplie. Que ressentent la famille et les proches de la victime ? Que réclament-ils ? La mort de l’assassin évidemment ! Certes l’exécution ne fait pas revenir la victime, mais au moins la famille est apaisée car d’une part elle inflige la même souffrance qui est la sienne et d’autre part elle évite que l’assassin frappe à nouveau. Dans le cas de certains crimes particulièrement horribles, seule la peine de mort semble être le châtiment à la mesure du crime. / Les meurtriers d'enfants ne se conduisent pas comme des êtres humains, ils ne manifestent aucune pitié même face aux victimes les plus innocentes. C'est un moyen de dissuasion efficace ; la plupart des personnes ne veulent pas mourir. Or elles savent que si elles commettent un crime, elles mourront. Donc, elle ne commettent pas de crime afin de rester elles-même en vie.

ANTI-THESE:

La peine de mort est insoutenable d'un point de vue religieux : le christianisme réserve à Dieu seul le soin d'infliger le châtiment suprême / Parmi les dix commandements de Dieu énoncés dans la Bible figure celui-ci : "Tu ne tueras point". D'une autre part, Une erreur judiciaire est toujours possible ; or la peine de mort supprime toute possibilité de réparer pareille erreur. / La peine capitale fut abolie en Grande-Bretagne à la suite de l'exécution d'un condamné dont l'innocence fut plus tard demontrée. En plus, D'un point de vue moral, aucun homme ne peut se déclarer suffisament juste pour se donner le droit de priver un autre homme de la vie. Parsuite, La peine de mort est parfaitement inutile puisqu'elle n'a aucune valeur exemplaire. / Aux Etats-Unis, le rétablissement de la peine de mort dans certains Etats ne s'est pas accompagné d'une baisse de la criminalité. La peine de mort est une sentence inhumaine, l'attente d'une date d'exécution représente réellement une torture psychologique, et l'acte d'exécution est un traitement déshumanisant et cruel. Victor Hugo, dans son livre intitulé Le Dernier jour d'un condamné, décrit l'état d'un homme qui attend son exécution, il écrit: "Il est une heure et quart.Voici ce que j'éprouve maintenant :

Une violente douleur de tête. Les reins froids, le front brûlant. Chaque fois que je me lève ou que je me penche, il me semble qu'il

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (66 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com