LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Peine De Mort

Recherche de Documents : Peine De Mort. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  4 Décembre 2012  •  371 Mots (2 Pages)  •  823 Vues

Page 1 sur 2

Il n’y a pas eu de miracle. A 21h13 (heure locale) jeudi soir, Teresa Lewis, une femme de 41 ans, souffrant de retard mental, reconnue coupable d’avoir commandité les meurtres de son mari et du fils de celui-ci, a été exécutée d’une injection mortelle à la prison de Greensville, dans l’Etat de Virginie. Elle est la première femme exécutée aux Etats-Unis depuis cinq ans, et en Virginie depuis... 1912.

Le cas de Teresa Lewis avait mobilisé les militants abolitionnistes aux Etats-Unis, qui espéraient que la Cour suprême américaine, ou le gouverneur de Virginie, annulent cette exécution capitale à la dernière minute. En vain. A la Cour suprême, seuls deux des neuf juges ont voté pour empêcher l’exécution.

Les circonstances du meurtre du mari et du fils de ce dernier étaient particulièrement sordides : souhaitant se débarrasser de son mari, elle avait séduit un homme dans un supermarché pour l’amener à tuer, et avait encouragé sa fille de 16 ans à coucher avec un complice du meurtre. Une nuit, elle avait laissé la porte de la caravane dans laquelle ils vivaient ouverte, pour permettre aux assassins de passer à l’acte.

Les deux meurtriers ont été condamnés à la prison à vie, et l’un d’eux s’est suicidé dans sa cellule.

Mais ce ne sont pas les faits, reconnus par Teresa Lewis, qui ont fait débat. C’est le principe de la peine capitale elle-même, et l’état mental de cette femme au quotient intellectuel de 72, soit à la limite de la maladie mentale. Or la Cour suprême des Etats-Unis a décidé en 2002 d’interdire la mise à mort de personnes mentalement déficientes.

Le gouverneur de Virginie a publié un communiqué expliquant que les experts n’avaient pas conclu que Teresa Lewis souffrait de maladies mentales, et qu’elle avait reconnu les faits.

La peine de mort dans 35 Etats sur 50

La Virginie est le deuxième Etat des Etats-Unis pour le nombre d’exécutions capitales. La peine de mort est pratiquée au niveau fédéral et par 35 Etats sur 50.

Le nombre d’exécutions capitales, qui avait repris dans les années 80 après un long moratoire, est en nette diminution aux Etats-Unis sur la dernière décennie. Même si on a constaté une légère reprise dans la dernière période. (Voir le graphique ci-dessous ; source : Wikipédia)

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (52.6 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com