LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le concept de la peine de mort

Analyse sectorielle : Le concept de la peine de mort. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  18 Septembre 2014  •  Analyse sectorielle  •  452 Mots (2 Pages)  •  540 Vues

Page 1 sur 2

Mesdames et messieurs les jurés, avant de rentrer dans le vif du sujet de l'affaire qui nous concerne, il semblerait déjà utile de redéfinir la notion de peine de mort.

La peine de mort, sentence prononcée par le pouvoir judiciaire, consiste à retirer la vie à une personne coupable d’un crime.

Vous n'êtes pas sans savoir qu'il s'agit de la peine capitale, peine prévue par la loi et qui consiste à exécuter une personne ayant été reconnue coupable d'une faute qualifiée de «crime capital ».

La justice ne consiste t-elle pas à l'application des lois en analysant ce qui est juste ou ce qui ne l'est pas mais en toute impartialité car on ne peut juger en ayant des préjugés!

N'a t-elle pas pour rôle de condamner les contrevenants à la loi en leur faisant prendre conscience des erreurs dans le but d'éviter une récidive et d'aboutir à une éventuelle réhabilitation à la vie sociale plutôt que d'agir de manière radicale et définitive comme la peine de mort?

Quels motifs pourraient nous amener à ne pas adhérer à la peine de mort?

Selon Victor Hugo, la loi dit : « tu ne tueras pas! », or la peine de mort tue. Situation paradoxale!!

Pourquoi le délinquant ne tuerait-il pas alors même que l'Etat lui montre l'exemple en le condamnant à la peine capitale? La vie est sacrée, nul ne peut y attenter, même l'Etat.

Il est intolérable que, dans une société démocratique, des innocents soient condamnés à mort à tort. N'a t-on jamais exécuter des condamnés à mort avant qu'ils ne soient disculpés? Pourquoi prendre le risque d'une telle sentence alors que la justice n'est pas infaillible.

La peine de mort ne réduit pas le taux de criminalité, regardons où elle est maintenue, et nous aurons une idée de sa valeur. La violence n'est donc pas la solution contre la violence.

La peine de mort n’est pas un moyen de légitime défense : elle permet à l’Etat de mettre froidement à mort une personne hors d’état de nuire.

Elle réfute la possibilité de réhabilitation et de deuxième chance. Certains prétendent que le système judiciaire a pour mission d’éduquer, de corriger et de punir toute personne reconnue coupable d’avoir commis un crime. Comment un homme qui a commis un seul crime peut-il prouver à la société qu’il a compris sa faute quand on lui donne tout de suite la peine de mort? Plusieurs crimes sont souvent hideux mais ce n’est pas parce qu’un homme commet un meurtre qu’il va nécessairement en commettre un second. Bien sûr, c’est un gros risque à prendre mais tout le monde a droit a une deuxième chance!

Par définition, la justice doit représenter l'équilibre, Or, la peine de mort ne favorise t-elle pas la vengeance au détriment de la raison?

...

Télécharger au format  txt (2.7 Kb)   pdf (51.8 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com