LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Quelle maîtrise avons-nous de notre identité virtuelle ?

Documents Gratuits : Quelle maîtrise avons-nous de notre identité virtuelle ?. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  13 Décembre 2013  •  2 107 Mots (9 Pages)  •  499 Vues

Page 1 sur 9

Quelle maîtrise avons-nous de notre identité virtuelle ?

Introduction :

Avant l’ère numérique, le concept d’identité virtuelle n’était connu que de quelques personnes mais avec l’avancée d’Internet, cette expression est désormais connue par la majorité des internautes. Cela peut résulter de plusieurs facteurs mais la gestion de son e-réputation reste quand même un concept qui intéresse toujours plus le grand public. En effet, on remarque surtout que depuis la publication d’Internet (de 1990 à 1993), et plus particulièrement la création des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc...), on a assisté à une naissance de ce concept aujourd’hui totalement incontournable. Notre identité virtuelle est de plus en plus « mise en danger ».

C’est à cause de notre contribution sur Internet, de notre activité quotidienne laissant des traces visibles qu’un portrait de notre identité se dessine au fur et à mesure. Bien qu’il reste malgré tout assez restrictif, il est paradoxalement aussi le moyen le plus efficace et le plus rapide pour qu’une personne en sache le plus sur nous sur le net. C’est pour cela que la maîtrise de nos activités sur Internet peut nous permettre le contrôle de notre image.

En effet, chaque site Internet visité, chaque connexion sur Facebook, sont sauvegardés précieusement dans une base de données, et peuvent être conservés plusieurs années, et dans certains cas (Facebook, par exemple) ces informations peuvent être réutilisées. Le terme d’e-réputation a commencé ainsi à être utilisé pour définir, ce que nous sommes réellement, mais bel et bien notre « identité virtuelle ».

L’objectif d’une démarche de protection de notre identité n’est évidemment pas de remplacer la réalité mais d’éviter une mauvaise réputation, surtout à l’heure où une présence sur Internet devient indispensable.

Notre groupe a mené sa recherche documentaire sur ce sujet et dans cette synthèse nous détaillerons comment nous pouvons maîtriser et/ou gérer notre identité virtuelle à l'heure actuelle.

I- Définition de l’identité virtuelle, ses enjeux et ses risques :

a) Définition

L’identité virtuelle est souvent employée à tort dans certaines circonstances car étant devenue un mot commun, plusieurs notions ont fini par se mélanger. Même si beaucoup d’avis divergent sur ce qu’elle est, on peut se baser sur deux vraies définitions de cette identité :

• Elle est composée des traces que nous laissons sur internet (cela peut aussi bien être une page Facebook qu’une discussion sur un forum). Il ne faut pas perdre l’idée qu’Internet est un lieu où l’on peut écrire et donc logiquement, laisser des traces.

• L’identité virtuelle est une réputation évidemment numérique. Ce que l’on fait dans le monde numérique ou le monde réel a obligatoirement une conséquence sur ce que l’on est.

b) Les enjeux de notre identité virtuelle :

Protéger son identité virtuelle devient une activité de plus en plus importante. Internet ne permettant pas en réalité d’être complètement anonyme, il faut alors se protéger pour ne pas subir les conséquences d’une identité virtuelle de mauvaise qualité. Mais il ne faut en revanche pas voir en l’identité virtuelle quelque chose de malfaisant ; tout n’est pas négatif : si on a une bonne identité virtuelle, cela peut aussi être profitable. Par exemple, si on la maîtrise bien, on peut bien se développer socialement. (Enrichissement à tous les niveaux). Si on cherche un emploi, cela peut aussi aider, et donner un certain avantage de notre identité virtuelle mettant en avant nos qualités.

c) Facebook : la guerre de l’identité virtuelle :

Depuis que les réseaux sociaux se sont de plus en plus développés, l’identité virtuelle est devenue un des sujets les plus importants. Ce sont ces mêmes réseaux sociaux qui ont d’ailleurs fait naître la volonté de protéger son identité virtuelle. En effet, alors que les moteurs de recherches se multiplient et que la transmission des informations est toujours plus rapide, il faut donc faire attention à cette précieuse e-réputation qui nous représente à travers Internet. D’après une étude réalisée par le site 20minutes.fr, 78% des français prennent garde à leur identité virtuelle, tandis que seulement 7% estiment bien gérer les informations les concernant, et donc leur e-réputation. Le principe de Facebook est pourtant simple et attirant, rester en contact avec ses amis, et sa famille malgré la distance, échanger des nouvelles, des photos. Cependant, ce réseau social utilisé aujourd’hui par plus de 400 millions de personnes à travers le monde, a énormément évolué mais la sécurité, quant à elle, n’est pas au même niveau.

Il faut savoir que s’inscrire sur des sites de réseaux sociaux comme Facebook a des avantages mais aussi des risques. En effet, le site Facebook se réserve, lors de l’inscription, le droit de pouvoir utiliser comme il le souhaite, tout contenu déposé sur ce même site, qu’il s’agisse de photos, ou autres. Les failles de sécurité sont aussi quelque chose d’assez alarmant sur ces réseaux sociaux, surtout en prenant en compte le fait qu’une partie de sa vie privée y soit exposée. En effet, l’évolution de Facebook a été fulgurante, mais de nombreux problèmes de sécurité ont été trouvés, notamment une faille permettant aux utilisateurs qui ne sont pas acceptés en tant « qu’amis » de voir votre profil, vos photos, votre mur, … en résumé toutes nos informations personnelles deviennent publiques. Facebook est en quelque sorte « une place publique ». C’est bien là un problème de Facebook : les utilisateurs dévoilent en quelque sorte leur personnalité, c’est là un problème d’identité virtuelle.

Dès la création d’un compte Facebook, aucune sécurité n’est présente, pour cela il faut aller dans les paramètres de confidentialités, et ainsi gérer comme bon vous semble votre statut numérique. Ce système de sécurité était auparavant beaucoup plus compliqué, c’est pour cela que le 26 Mai 2010, Mark Zuckerberg, le créateur de Facebook, a annoncé dans un communiqué, que « Les nouveaux réglages vont donner aux plus de 400 millions d'utilisateurs de Facebook le pouvoir de contrôler exactement qui peut voir les informations et le contenu qu'ils partagent, en quelques clics ».

II- Comment gérer son identité numérique à travers la liberté d’expression ?

a)

...

Télécharger au format  txt (13.4 Kb)   pdf (137.1 Kb)   docx (13.2 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com