LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Conscience Est-elle Le Propre De L'Homme

Dissertations Gratuits : La Conscience Est-elle Le Propre De L'Homme. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  15 Octobre 2014  •  480 Mots (2 Pages)  •  13 550 Vues

Page 1 sur 2

LA CONSCIENCE EST-ELLE LE PROPRE DE L’HOMME?

1) Problématisation

Qu'est ce qu'est la conscience, comment la définir ? Est-elle uniquement reservée a l’homme ? Cela voudrait dire que si l’on supprime la conscience de soi, on supprimera l’essence de l’homme. Mais quelqu’un plongé dans le coma cesse-t-il pour autant d’être homme ? Alors qu’est-ce qu’être homme ? Quelle différence peut on avoir avec les animaux ? Est-ce que la conscience prends part dans cette différence ? Est-ce que tous les êtres vivant, autres que les hommes sont doués d’une conscience ? Suffit-elle pour définir l’essence, la nature même de l’espece humaine ? Et si on pouvait démontrer que certains animaux sont aussi conscients de leur existence, alors la thèse de la conscience de soi comme le propre de l’homme ne s’effondrait-elle pas aussi ?

2) Problematique

La conscience appartient-elle de manière exclusive à l’homme et suffit-elle pour definir la nature de celui-ci ?

3) Plan

I. La conscience est le propre de l’homme

*Certains animaux comme les chimpanzés se reconnaissent dans le miroir; ont conscience des mouvements de leur corps dans l’espace mais ils n’ont pas conscience de leurs états mentaux (C’est dans le langage que l’homme atteint une véritable représentation de lui-même.)

*L’homme est un animal mais doué de raison. Ce qui distingue l’homme et l’animal est:

on observe aussi des communautés animales mais seul l’espece humaine pratique une activité politique qui organise les sociétés humaines. Ainsi l’homme se sert de la parole non uniquement pour des raisons de survie comme chez l’animal mais aussi pour se constituer de valeurs, de lois et de règles de vie (ARISTOTE). C’est un sujet capable de penser le monde qui l’entoure.

*Conscience immédiate et spontanée mais aussi réflechie: l’homme peut revenir sur ses actes, ses pensées, ses sens; il a conscience de ses expériences, son existence et sa mort.

*L’homme est un être de pensée, un “roseau” pensant (PASCAL). L’homme est conscient des choses alors que l’univers non; elle fait sa misère mais constitue aussi sa grandeur.

La conscience es le propre de l’homme mais l’homme est-il que conscience?

II. L’homme n’est-il que conscience?

*Mais l’incoscience remet la suprématie de la conscience en cause. La conscience est illusion, notamment illusion de la liberté. Inconscient, du coté de l’animalité ou de l’humanité?

*BERGSON pense que des qu’il y a vie il y a conscience, LIEBNIZ classifie les etres: l’animal est doté de sentiment et de mémoire.

*L’homme peut prendre des décisions, et est doué de patience cependant nous sommes soumis à des pulsions inconscientes telles que les rêves, les actes manqués ou les lapsus. (FREUD)

Si la conscience ne nous livre qu’une connaissance partielle de nous-mêmes, n’est-elle pas finalement un obstacle plutôt qu’un instrument pour la connaissance

...

Télécharger au format  txt (3.2 Kb)   pdf (58.7 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com