LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Explication De Texte: L'Homme Doit Travailler de Kant

Rapports de Stage : Explication De Texte: L'Homme Doit Travailler de Kant. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  14 Avril 2015  •  704 Mots (3 Pages)  •  5 682 Vues

Page 1 sur 3

Le travail apparaît d'abord comme le remède le plus efficace à l'ennui, qui menace celui qui passe son temps à jouer ou se distraire. Le travail n'est pas qu'une occupation divertissante : il est un apprentissage qui nous forme, qui nous élève, qui développe nos facultés. Il répond à l'ambition propre aux hommes de vouloir toujours obtenir plus que ce qu'il ont. En nous mettant à l'épreuve et en exigeant de nous davantage que ce que notre paresse naturelle nous inciterait à faire, le travail nous rend également digne et fier.

Ainsi pour Emmanuel Kant, « l'homme est le seul animal qui soit voué au travail ». Il doit apprendre la survie là où elle est naturelle, instinctive pour les autres animaux. L'Homme a le devoir de gagner sa vie et de lutter contre l'ennui. Ainsi, le travail lutte contre la paresse et permet de se perfectionner.

Le texte 34 « l'homme doit travailler » extrait du Traité de pédagogie se compose de trois parties. La première , « l'Homme est le seul animal qui soit voué au travail. » pose une version initiale de la thèse. La seconde trouve son commencement à la ligne 1 « La question » et se termine à la fin du premier paragraphe par « celui des autres hommes » et met en un la thèse grâce à un exemple de l'auteur. Alors, la dernière partie s'accorde avec le paragraphe suivant : «  Il faut que l'homme […] celui qui suit le travail. »et correspond à la conclusion de la thèse mise en jeu.

On peut alors se questionner si le travail engendre le bonheur.

Dans un premier temps, la conception d’Emmanuel Kant montre pourquoi apprendre à travailler est un devoir moral du pédagogue. Pour lui la paresse est un péché qui heureusement est sanctionné par l’ennui. Il rappelle que l’homme est différent des autres animaux c'est pourquoi il lui est nécessaire de travailler. Un animal agit spontanément pour sa survie tandis qu’un être humain doit apprendre à agir pour sa conservation. L’éducation consiste à lui transmettre par des représentations mentales un sens de l’effort en vue de sa propre préservation.

Par la suite, on peut remarquer que l’analyse de Kant semble s’opposer à la Genèse biblique où l’Eden, le paradis primitif est pensé comme une vie qui n’exige aucun effort pour gagner sa vie. Le devoir de gagner sa vie est un châtiment de Dieu pour un homme qui a voulu entrer dans la connaissance du bien et du mal. Kant estime pour sa part que si Adam et Eve n’avaient pas été chassés du Paradis ils auraient travaillé confrontésà l’ennui. L’ennui pour Kant est comme une malédiction.

Enfin, dans la troisième partie, Kant nous expose que pour ne pas sentir l’ennui, le mieux est de ne pas se sentir soi-même : il faut que le l'Homme soit tout entièrement consacré à un but, qu’il soit destiné à un effort qui le fait s’oublier soi-même. Pour Kant le meilleur repos n’est celui du paresseux qui bientôt s’ennuiera mais celui du travailleur qui a effectué sa tâche du mieux qu’il pouvait et doit regagner ses forces par le repos. Pour Kant le simple plaisir d’exister ne peut être obtenu par la paresse. Kant nie donc que les cyniques antiques puissent avoir été heureux sans rien faire. Selon ce

...

Télécharger au format  txt (4.3 Kb)   pdf (64.5 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com