LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation crise 16 mai 1877

TD : Dissertation crise 16 mai 1877. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  22 Novembre 2019  •  TD  •  968 Mots (4 Pages)  •  41 Vues

Page 1 sur 4

Dissertation crise 16 mai 1877

 « Quand la France aura fait entendre sa voix, il faudra se soumettre ou se démettre ». Léon Gambetta. Cet avocat et homme politique adresse ces mots au président de la République Mac Mahon (de 1873 à 1879), dans son discours du 15 Août 1877, lors de la campagne électorale qui conduira à la victoire des Républicains.

La crise du 16 mai 1877, connue aussi sous le nom « le 16 mai », est l'une des plus graves crises sous la 3ème République. Le régime Français a connu de nombreux bouleversements, passant par la monarchie puis par la République. Autant de bouleversements qui ont provoqués de nombreuses crises dû à ce changement du fait des oppositions entre les protecteurs de l'organisation présente et celles qui au contraire veulent une nouvelle société, une nouvelle organisation politique : une République.

Ici nous traiterons uniquement la IIIème République. Cette République commence en 1870 et se finit en 1940. Elle aura une longue vie, cependant elle sera marquée par de nombreux tourments, de nombreux types de régimes politiques aussi diverses que variés qui se succéderont.

Cette crise du 16 mai 1877 est une crise institutionnelle entre Mac Mahon et la chambre des députés. Elle prend racine avec la lettre de Mac Mahon destinée à au chef du gouvernement soit Jules Simon.

Nous étudierons cette crise pour comprendre ce qu'il s'est réellement passé sous la IIIème République, les différentes crises qui ont amenées à de nombreux bouleversements politiques. En effet entre 1870 et 1940, 101 gouvernements de succéderont, ce qui montre que la IIIème République n'était pas celle souhaité par le peuple.

Dès lors nous verrons alors comment les régimes politiques ont marqué la IIIème République ?

Tout d'abord nous verrons que les débuts de la IIIème républiques sont difficiles avec la présence d'un dualisme (I), en évoquant d'abord le début de cette république marquée par un fort dualisme (a), ensuite que la crise du 16 Mai 1877 est un tournant pour la IIIème République (b). Puis dans une seconde partie nous verrons que la IIIème république est marqué par un régime parlementaire moniste (II) avec les conséquences de la crise (a) et

I- Des durs débuts pour la République marqués par un dualisme

A) Le début de la IIIème République marquée par un fort dualisme

* 4/09/1870 proclamation de la république. Jules Ferry ou Gambetta l'appellent « gouvernement de la défense nationale » → gouvernement provisoire car capture Napoléon III à Sedan

* Défaite guerre 1870 : insurrection des Socialistes contrée par Républicains (Léon Gambetta)

* Chef gouvernement : Maréchal Mac Mahon : idée système dualiste → gouvernement politiquement responsable devant le parlement + chef de gouvernement = conforme lettre orléaniste de la constitution

* Véritable instauration par lois constitutionnelles de 1875 votées par l'AN → avant pas réellement IIIème République

* Mécanisme de collaboration : exécutif/ législatif = idée d'un compromis

* Différentes lois 24/25 février 1875 ou 15 juillet 1875 mais pas réelles constitution

* Elections 1876 moitié moitié sénat, mais pour chambre des députés → majorité républicaine alors que président monarchiste = cohabitation

B) La crise du 16 Mai 1877 : un tournant pour la IIIème République

* Président Mac Mahon adresse 16/05/1877 lettre de blâmes Jules Simon = démission de Jules Simon

* Successeur

...

Télécharger au format  txt (6.6 Kb)   pdf (37.4 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com