LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours introduction droit

Cours : Cours introduction droit. Recherche parmi 250 000+ dissertations

Par   •  30 Octobre 2015  •  Cours  •  1 463 Mots (6 Pages)  •  483 Vues

Page 1 sur 6

TD : Introduction au droit constitutionnel

(Gallo d'essai →  21 novembre 50% de la note de TD)

Le commentaire de texte :

A quoi ça sert ? Quel est le but ? Le commentaire poursuite deux fonctions : donner le sens du texte, expliquer ce qu'à voulu dire l'auteur. Ensuite, apprécier le texte, de percevoir les mérites ou les insuffisances du texte. Attention, pas de paraphrase.

Travailler les qualités du texte, savoir critiquer et apprécier un texte tel qu'il soit.

Comment s'y prendre ? Lire le texte. Une première lecture pour prendre connaissance du texte avec les questions suivantes : « quel est le thème général du texte ? », « quel est le thème ? » et enfin « quel est le sujet ? ». Ensuite « quel est l'objectif de l'auteur ? Pourquoi il écrit ce texte ? » « Quelle est la question à laquelle l'auteur répond ? » (implicite ou explicite) qui sera notre problématique. Puis quelle est sa thèse et son argumentation ? Deuxième lecture, ressortir toute la structure du texte (surligner les idées principales, les connecteurs logiques etc) Ainsi ressortira la structure du texte.

Troisième lecture, la lecture verticale. Réécrire la structure, reformuler toutes les idées du texte, avec nos propres mots au brouillon.

Ensuite, bâtir le plan qui va suivre la structure du texte. Ensuite trouver la césure du texte, et le découper en deux parties. Puis, trouver une autre articulation pour séparer les deux parties en deux blocs, création des sous parties. Après, reprendre chaque idée, et les expliquer, leur donner le sens avec nos propres mots, attention encore une fois à la paraphrase. Montrer que nous avons parfaitement compris le sens du texte. Sans jamais ne citer le texte. Cependant il est possible de rajouter des exemples qui permettront d'éclairer le lecteur.  On apprécie le texte par la suite, aussi bien positivement que négativement, en abordant toutes les dimensions, tous les points de vu possible tout en restant objectif. Il va falloir mettre un peu d'histoire, un peu de droit, un peu de philosophie politique, et un peu de politique. On peut les placer dans le contexte du texte. On peut aussi utiliser les dimensions théorique et pratique. Et donc convoquer d'autres auteurs, pour essayer d'en faire un jugement.

La portée : mettre en valeur, quelle ont été les conséquences de cette mise en œuvre.

C'est dire qu'est ce qu'on a fait de cette idée ? Ont elles été mise en œuvre ? Ça à réussi ? Ça à échoué ? Mettre en valeur la suite, les conséquences de chaque idée du texte. Trouver les titres des différentes parties. Comment faire un bon titre ? C'est celui qui rend lisible le déroulement de la pensée de l'auteur. Rendre la structure lisible. Interdiction des verbes conjugués, des 3 petits points, connecteurs logiques, pas de point d'interrogation et d'exclamation. Virgule et deux points autorisés. Utilisation des adjectifs en sachant que le titre doit faire moins d'une ligne. Voir seulement quelques mots

INTRODUCTION : Phrase d'accroche pas obligatoire. Présenter le texte et l'auteur donc faire des recherches sur quelques auteurs vu en cours ou lu auparavant).

Ensuite il faut situer le texte dans son contexte. Troisième paragraphe, donner une mini structure de la grande structure de l'auteur. Introduction 1 recto de page. Annonce de plan. On oublie déjà le « nous » le « je » et le « on » donc on écrit à la forme impersonnelle.

ARGUMENTATION : grand I et le titre. Ensuite nous avons le chapeau. Mini introduction, justification de nos sous parties. Ensuite nous allons trouver le titre du grand A et on balance ce que nous avons au brouillon. A la fin du grand A, nous avons la phrase de transition. Après grand B, puis une transition entre le grand I au grand II.

Grand II, chapeau transition etc …

CONCLUSION : pas obligatoire, mais on peut faire une ouverture qu'on peut placer à la fin à la fin du grand B.

                                                                                                                                     

Séance 3 :

La séparation des pouvoirs

3 Principes : la répartition des tâches, la liberté, permet aux gouvernés de garder leur souveraineté.

Qu'est ce qu'un mythe ?

  • L'idée de mythique, quelque chose qui a existé et quoi aimerait retrouver
  • quelque chose d'inventer,
  • une légende/ Fixe un idéal qu'on aimerait atteindre.

L'idée de séparation des pouvoirs en prenant en compte le deuxième texte :

...

Télécharger au format  txt (8.7 Kb)   pdf (240.5 Kb)   docx (12 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com