LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Crise des subprimes.

Dissertation : Crise des subprimes.. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  23 Mars 2017  •  Dissertation  •  1 080 Mots (5 Pages)  •  226 Vues

Page 1 sur 5

Depuis 1820, la production mondiale a été multipliée par 73, la population par 6 et le niveau de vie par 11. Mais certains pays sont restés à l’écart de cette croissance. Le calcul de la croissance économique repose sur la définition du PIB (Produit Intérieur Brut) qui mesure la richesse d’un pays sur un an. Il y a 3 grandes manières de mesurer le PIB :

  • L’approche par la production : L’activité de transformer les consommations intermédiaires en production grâce aux facteurs travail et capital crée de la richesse que l’on appelle la valeur ajoutée. Si on ajoute toutes les valeurs ajoutées des unités économiques résidentes, on obtient le PIB.
  • L’approche par la demande : La somme de la consommation finale, de la FBCF, du solde de la balance commerciale et de la variation des stocks donne la valeur du PIB.
  • L’approche par les revenus : Tous les revenus versés ( salaires, profit, impôts) sont une estimation du PIB.

Quant à la croissance économique, c’est l’augmentation durable de la production d’un territoire mesurée par le taux de variation du PIB en volume. Quant au bien-être , il a une désignation physique et psychologique, c’est un sentiment de satisfaction diverses : personnelle, financière et professionnel .C’est aussi une satisfaction des besoins primordiaux, La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social .En économie , le bien être est une branche de l’économie qui cherche à définir et quantifier le bien-être social des individus, et d'en conclure à des optimums sociaux, selon les répartitions de richesse et la redistribution. Il désigne également l’ensemble des situations qui sont considérées comme les meilleures possibles pour la collectivité. On peut dire que le bien-être est un élément du bonheur.

Nous allons donc voir si la croissance économique favorise le bien-être de la population. Dans une première partie nous allons voir que la croissance peut déterminer le bien-être. Et dans une deuxième partie que le PIB est un indicateur imparfait du niveau de vie.

I/ La croissance peut déterminer le niveau de bien-être de la population

A court terme, la croissance économique détermine le niveau de vie et le bien-être. Comme nous l’avons vu dans l’introduction, l’activité de production est permise grâce aux facteurs travail et capital. De ce fait, si la croissance est faible, une certaine quantité de facteur travail peut s’avérer être inutile, donc le chômage augmente. Les revenus ont alors tendance à stagner voire baisser et les contraintes sur la consommations deviennent alors plus fortes donc à ce moment là le niveau de bien-être sera plus faible. A l’inverse si la croissance économique est forte il y aura plus d’emploi donc le chômage diminuera, la majorité de la population travaillera et aura un revenu convenable, ainsi ils seront satisfait financièrement professionnellement et cela va favoriser le bien-être de la population. On peut donc dire qu’il y a un lien entre la croissance et le bien-être.

 En effet la croissance économique, en tant que tendance à la hausse de la production, mesure l’augmentation des ressources créées, autrement dit l’accroissement des moyens de répondre aux besoins. La hausse des quantités de biens et de services produits améliore en particulier les possibilités de satisfaire les besoins les plus importants des individus. L’accroissement de la production de nourriture, de logements, va favoriser le bien-être de la population mais une partie de cette production correspond à des produits qui n’existaient pas auparavant, et qui satisfont donc de nouveaux besoins, puisqu’ils sont beaucoup consommés, par exemple : les téléphones portables. Cependant le désir de les utiliser n’existait pas avant qu’ils soient créés. On peut donc dire que l’apparition de ce genre de nouveaux produits a aussi un effet négatif sur le bien-être de la population, dans la mesure où ils créent des désirs qui ne peuvent pas être satisfaits pour tous les individus.
La croissance économique (PIB) est donc un indicateur intéressant pour évaluer la capacité d’un pays à améliorer le niveau de bien-être de sa population mais n’est pas efficace à long terme car il n’évalue pas toutes les conséquences sur le bien-être.


...

Télécharger au format  txt (6.9 Kb)   pdf (87.7 Kb)   docx (11 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com