LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Comment les économistes mesurent-ils la richesse d'un oays ?

Dissertation : Comment les économistes mesurent-ils la richesse d'un oays ?. Recherche parmi 243 000+ dissertations

Par   •  12 Octobre 2020  •  Dissertation  •  1 744 Mots (7 Pages)  •  21 Vues

Page 1 sur 7

·  Comment les économistes mesurent-ils la richesse d’un pays ?

I- Par la compta nat

A) Définition

Représentation chiffrée activité éco des secteurs institutionnels ds cadre comptable. Décrit activité éco sous forme d’un circuit de manière chiffrée

- Ref théorique, le « Tableau économique » de Francois Quesnay

- Tableau éco = « zigzag ». 1e tentative de compta nat. Par le jeu des échanges, dépenses uns = revenus autres (→ grand zig zag)

- Opposition flux physiques ou réels (conso et invest) et flux monétaires (paiement B et S, versement salaires, dividendes)

- Pourquoi la compta nat ? Mesurer évolution éco et guider intervention pouvoirs publics, pol de relance qd ↓ conso (monnaie hélicoptère), pol de ↓ taux d’intérêts qd chute invest)

- La CN décrit activité éco sous forme de circuit (prod, répartition, dépense)

- Les agents sont classés par secteurs institutionnels (INSEE)

- Les agents font opérations éco

- A partir de ces opérations, CN définit agrégats (ex PIB)

Equilibre emploi-ressource

- Equilibre = égalité : O = D

- Ressources employés = Ce qu’on produit sur territoire national soit la prod (Y) + Importation (M)

- Emplois = Conso finale et intermédiaire (C)+ FBCF (I) + Exportation (X) + Variation des stocks (+/-△S)

- Ressources = Emplois : Y + M = C + FBCF + X +/-(△S)

- O globale = PIB + M

- D globale = C + I + X

- Modèle OG = DG : PIB + M = C + I + X

- PIB (offre intérieure) = C + I (demande intérieure) + X -M (demande extérieure nette)

- Equilibre comptable et équilibre éco : cas équilibre sous-emploi chez Keynes qui a montré qu’on pouvait avoir équilibre comptable et déséquilibre sous-emploi. Equilibre comptable ≠ équilibre éco car il peut s’accompagner de déséquilibres réels (ex chômage, inflation, déficit extérieur). Equilibre comptable = tjr respecté ≠ éco peut évoluer vers équilibre sous-emploi

B) 2 représentations de compta nat : le TES et le TEE

TES

- Ressources (Y+M) ont emplois intermédiaires (CI) et emplois finals (dépenses de conso finale pr ménages, FBCF et X)

- Si ressources > emplois alors stocks ↑ et ↓ ds cas contraire. Variation stocks équilibre ressources et emplois

- TABLEAU 4.2 : TES

- Secteur d’activité est inventé par Collin Clark. 3 : primaire = agriculture, secondaire = plusieurs branches activités de transformation matière première ex branche automobile, agroalimentaire et tertiaire = services.

- Sur modèle Ricardo sur 2 pays 2 biens avec ex drap et vin sur l’av comp.

- Partie A Ressources : PIB + M

- Partie B Emplois intermédiaires : 2 produits, 2 branches fictives

- Partie C Emplois finals : C + I + X

- TES → retrouver équilibre ressource-emploi

- Par produit et national

- TES permet avoir données chiffrées interdépendances entre branches et données chiffrées sur CF des ménages et sur exportations ou des données sur l’invest

- TES → effectuer prévisions

- Tableau B : coeffs techniques qui mesurent CI nécessaires à une branche

- ==> TES met en évidence interdépendances et permet anticipation ↑ prod ou importation nécessaire qd la D ↑. Coeffs techniques ≠ figés.

Comptes secteurs institutionnels (SI) et TEE

- Tableau PERRUC

- Pour chaque compte on mesure solde qui est diff entre emplois et ressources. Ce solde s’inscrit en emploi du compte si ressources sont > aux emplois et aux ressources si emplois > ressources. → chaque compte se trouve en équilibre

- Tableau 32.2 : Compte distribution secondaire, utilisation revenu disponible et de K des ménages en France en 2014 (Mds d’€)

- A partir soldes significatifs on construit ratios macroéco qui permettent analyse éco.

- Principaux ratios SNF :

- Taux de marge (EBE (part du profit) / VA (richesse))

- Taux d’épargne (épargne/VA)

- Taux d’invest (FBCF/VA)

- ==> ↑ taux de marge ≠ ↑ taux invest, si anticipations = pessimistes entreprises vont préférer utiliser leur épargne ≠ pr investir mais pour faire placements financiers, placer sur marchés financiers (raisonnement keynésien)

- Taux d’autofinancement (épargne/FBCF) = part épargne qui finance invest, indicateur mode financement invest. + taux = élevé + taux est financé par épargne ≠ s’il est bas alors financé par prêts, banques. Ce taux ≠ tjr positif pr entreprises → l’invest de l’entreprise est trop faible.

- Principaux ratios ménages :

- Taux d’épargne (épargne/revenu disponible) (compte d’utilisation revenu dispo)

- Taux d’épargne financière ménages (compte de K) = mesure taux épargne revenu après avoir acheté logement. Patrimoine moyen français : ≈ 200K €

- Principaux ratios APU :

- Taux PO (impôts + cotis sociales) = rapport entre PO et PIB pour analyser poids Etat dans une éco (1960 : 30% puis 2011 : 44% et ajd +50% du PIB)

- Déficit public (être à découvert) = solde entre ressources (PO) et emplois (dépenses différents ministères) (ex : 40% éducation nationale et 1% culture). Quand Etat = déficit il emprunte aux marchés financiers.

- Dette publique = 100% PIB en 2019. Avec COVID et plan relance →120%. Débat sur annulation dette. Répartition

...

Télécharger au format  txt (11.4 Kb)   pdf (56.6 Kb)   docx (554.9 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com